Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Investir en Bourse: est-ce encore intéressant?
information fournie par Le Particulier06/02/2024 à 17:43

Et si c’était justement le moment d’investir en Bourse? ( crédit photo : TMLsPhotoG/Shutterstock / TMLsPhotoG )

Et si c’était justement le moment d’investir en Bourse? ( crédit photo : TMLsPhotoG/Shutterstock / TMLsPhotoG )

Les Français sont peu enclins à investir en Bourse. Ils privilégient la liquidité et la sécurité pour leur épargne. Pourtant, à moyen ou long terme, les marchés financiers sont potentiellement plus performants que toutes les autres classes d’actifs. En outre, le contexte actuel offre de réelles opportunités d’investissement.

Sommaire:

  • Dynamisez votre épargne en diversifiant vos placements: une règle d’or
  • Investir en Bourse: ouvrez un PEA afin de limiter la pression fiscale
  • Investir sur des actifs cotés implique de se renseigner
  • Investissez dans des valeurs sûres

Dynamisez votre épargne en diversifiant vos placements: une règle d’or

Les deux placements préférés des Français (le livret A et les fonds en euros des contrats d’assurance-vie) ne permettent plus de protéger les épargnants contre l’inflation. La rémunération du livret A est de 3% depuis le 1er février 2023. Celle de l’assurance-vie en euros s’est établie à 1,91% en 2022 net de prélèvements sur encours et avant prélèvements sociaux. La même année, l’inflation était de 5,2%. Elle est passée à 4,9% en 2023 (chiffres INSEE).

Pour stimuler votre épargne sur le moyen ou le long terme, vous pouvez investir une partie de vos avoirs sur des actifs boursiers. Ainsi, vous profitez du dynamisme de l’économie réelle. De plus, sur de longues périodes, les actions font mieux que tous les autres placements. Elles se relèvent même après des périodes difficiles. Début 2020, la Bourse a enregistré des revers importants en raison de la crise sanitaire. Mais le plongeon a été de courte durée et les marchés financiers sont repartis à la hausse dès le mois d’avril 2020.

Bon à savoir

Les périodes boursières difficiles sont le meilleur moment pour investir à bon compte. Les épargnants français l’ont bien compris. Selon l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), plus de 60 millions de transactions ont été enregistrées sur les marchés d’actions en 2020, contre 25 millions les années précédentes.

Investir en Bourse: ouvrez un PEA afin de limiter la pression fiscale

Pour investir en Bourse, vous avez deux solutions: ouvrir un compte-titres ordinaire ou un Plan d’Épargne en Actions (PEA). La deuxième solution est plus contraignante car les versements sur le PEA sont plafonnés à 150.000 euros (225.000 euros en cas d’ouverture d’un PEA classique et d’un PEA PME-ETI). En outre, vous ne pouvez y loger que des actions européennes et des parts de Sicav ou de FCP investies au moins à 75% en actions européennes. Les titres dont l’émetteur est établi au Royaume-Uni ne sont plus éligibles au PEA depuis le Brexit.

Ouvrir un PEA est fiscalement plus avantageux, car les dividendes et les plus-values générés sont exonérés d’impôt sur le revenu en l’absence de retrait effectué sur le plan pendant les cinq premières années. En cas de retrait avant les cinq ans du plan, le gain réalisé est soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30%, prélèvements sociaux inclus.

De plus, depuis le 1er juillet 2020, les frais attachés au PEA sont plafonnés au maximum à:

  • 10 euros pour les frais d’ouverture,
  • 0,4 % pour les frais de tenue de compte,
  • 0,5 % pour les frais de transactions,
  • 150 euros maximum pour les frais de transfert du plan dans un autre établissement.

Investir sur des actifs cotés implique de se renseigner

Avant d’investir en Bourse, il faut s’informer régulièrement sur:

- La solidité financière,

- La stratégie commerciale,

- La dynamique sectorielle des entreprises ayant retenu votre attention.

Il faut également prendre «le pouls» du climat économique mondial. Pour vous aider dans votre sélection, notre site vous apporte des conseils et des informations sur les actions cotées. Des documents sont également disponibles sur le site des entreprises dans la rubrique «Investisseurs» (rapports annuels et semestriels, publications trimestrielles…).

Investissez dans des valeurs sûres

Il est nécessaire de répartir vos investissements en Bourse entre plusieurs secteurs d’activité parmi les plus porteurs. Une diversification par zone géographique est aussi conseillée. En choisissant les entreprises leaders de leur secteur, vous limitez vos risques de pertes et obtenez des revenus réguliers. Ensuite, vous diversifiez vos actifs sur des entreprises à fort potentiel de croissance. Pensez aussi à vous fixer des objectifs dès le départ, car les actions sont volatiles. Ainsi, vous savez quand prendre vos bénéfices. Si la Bourse se retourne, vous limitez vos pertes.

N’oubliez pas que la Bourse est un investissement à long terme. Investissez seulement l’argent dont vous êtes sûr de ne pas avoir besoin à brève échéance. Pour reprendre une formule du célèbre financier Warren Buffett: «Si vous n’êtes pas prêt à conserver une action pendant 10 ans, ne songez même pas à la détenir pendant 10 minutes».

DECOUVREZ LE PEA PROFILE BOURSOBANK

Avec un PEA BoursoBank, vous pouvez investir sans effort en optant pour la gestion profilée !

Découvrez en vidéo ce qu'est la gestion profilée

Accessible dès 100 €, ce mode de gestion vous permet de confier tout ou partie de la gestion de votre PEA à des experts d'Amundi, leader de la gestion d'actifs en Europe (1) afin de bénéficier de la dynamique des marchés sans aucun effort.  Vous pouvez mettre en place des versements libres programmés dès 20 € pour investir sans y penser et continuer, en parallèle, à réaliser des investissements en toute autonomie. La gestion profilée est disponible avec un PEA classique ou PEA 18-25 ans, sans aucuns frais d'entrée ni de sortie.

Les valeurs mobilières présentent un risque de perte en capital ; tout investissement doit s'envisager à moyen ou long terme.

(1) Source IPE « Top 500 Asset Managers » publié en juin 2023 sur la base des encours sous gestion au 31/12/2022.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer