Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Actualités

NASDAQ Composite

13 058.32 Pts
-0.53% 

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
Chargement...
  • ouverture

    13 082.64

  • clôture veille

    13 128.05

  • + haut

    13 102.45

  • + bas

    13 056.26

  • +haut 1er janvier

    15 852.14

  • +bas 1er janvier

    10 565.14

  • volume

    0

  • dernier échange

    16.08.22 / 15:49:33

  • + Liste

  • information fournie par Reuters10.09.202011:35
    1

    PARIS, 10 septembre (Reuters) - Le plongeon récent des géants de la technologie américaine en Bourse ne signifie pas que la fin est proche pour Apple, Microsoft, Google et les autres, dit-on chez Mirabaud. La séance de mardi a fait entrer le Nasdaq Composite

  • information fournie par Reuters09.09.202013:42

    PARIS, 9 septembre (Reuters) - Les actions européennes paraissent mieux placées que leurs homologues américaines pour s'installer durablement dans une séquence de hausse au terme de la période de volatilité que traversent actuellement les marchés, dit-on chez IG. Les indices boursiers européens résistent mieux aux turbulences en cours que les américains, dont la nette surperformance pendant l'été s'explique largement par la progression spectaculaire des géants de la technologie comme Apple AAPL

  • information fournie par Reuters07.09.202010:14

    PARIS, 7 septembre (Reuters) - Softbank Group 9984.T a chuté de plus de 7% lundi à la Bourse de Tokyo, les investisseurs s'inquiétant des prises de position massives de la société d'investissement dans les valeurs technologiques américaines qui ont récemment corrigé

  • information fournie par Reuters27.08.202016:41

    (Actualisé avec précisions, nouveau commentaire, marchés) par Jonnelle Marte, Ann Saphir et Howard Schneider WASHINGTON, 27 août (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a dévoilé jeudi une nouvelle stratégie visant à ramener les Etats-Unis au plein emploi et à favoriser la remontée de l'inflation, des objectifs ambitieux dans une période marquée par une croissance et une inflation faibles qui semblent appelées à persister. Cette nouvelle approche, exposée dans une nouvelle déclaration sur les objectifs à long terme et la stratégie de politique monétaire approuvée par les 17 plus hauts responsables de l'institution, prévoit que la Fed visera une inflation de 2% en moyenne sur la durée, si besoin en laissant filer pendant "un certain temps" les prix à la hausse pour compenser des périodes d'inflation inférieures à l'objectif

  • information fournie par Reuters11.06.202017:09
    6

    PARIS, 11 juin (Reuters) - Wall Street et les Bourses européennes amplifient leur repli jeudi, les dernières prévisions de la Réserve fédérale américaine et les craintes d'une deuxième vague de l'épidémie de coronavirus favorisant le repli sur les valeurs refuges. A 15h05 GMT, l'indice Dow Jones

  • information fournie par Reuters05.06.202019:46

    5 juin (Reuters) - L'indice Nasdaq Composite .IXIC a battu son record en séance vendredi à Wall Street en franchissant les 9

  • information fournie par Reuters05.06.202012:03

    * La BCE comble les marchés, en attendant la Fed * La politique budgétaire offre un soutien précieux * L'économie redémarre avec la levée du confinement * Les actions devraient poursuivre leur rebond par Patrick Vignal PARIS, 5 juin (Reuters) - Le long combat de Mario Draghi en faveur d'une coordination monétaire et budgétaire soutenant l'activité de la zone euro est en passe d'être gagné, mais pas par lui. Le fameux "policy mix" dont rêvait l'Italien est en effet en train de prendre forme sous la houlette de Christine Lagarde, qui lui a succédé à la tête de la Banque centrale européenne (BCE) en novembre dernier

  • information fournie par Reuters19.05.202010:42

    PARIS, 19 mai (Reuters) - La stabilisation des marchés malgré les incertitudes liées à la crise du coronavirus permet aux investisseurs de prendre du risque de manière sélective en privilégiant les actifs de qualité au sein des valeurs de croissance, dit-on chez Unigestion. "L'un de nos principaux points de vue à court terme est une préférence pour les actions de "croissance de qualité"", écrit Salman Baig, gérant de portefeuille pour la société, dans une note publiée mardi

  • information fournie par Reuters27.04.202007:00

    (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi) * Les chiffres économiques catastrophiques se succèdent * Le prix du baril de brut léger américain passe en négatif * D'autres accidents du même ordre ne sont pas à exclure * Le point bas n'est sans doute pas atteint sur les actions * La BoJ, la Fed et la BCE à l'agenda d'une semaine chargée par Patrick Vignal PARIS, 27 avril (Reuters) - Le plongeon du pétrole brut léger américain en territoire négatif, des indices d'activité du secteur privé de la zone euro en chute libre et la poursuite de l'explosion du chômage aux Etats-Unis viennent de confirmer le caractère sans précédent de la crise du coronavirus. Et les mauvaises nouvelles des derniers jours ont ramené de la volatilité sur les marchés financiers, qui ont intégré l'imminence d'une profonde récession de l'économie mondiale mais réalisent qu'ils avaient sans doute surestimé l'ampleur et la rapidité du rebond à venir

  • information fournie par Reuters24.04.202013:38

    * Les chiffres économiques catastrophiques se succèdent * Le prix du baril de brut léger américain passe en négatif * D'autres accidents du même ordre ne sont pas à exclure * Le point bas n'est sans doute pas atteint sur les actions * La BoJ, la Fed et la BCE à l'agenda d'une semaine chargée par Patrick Vignal PARIS, 24 avril (Reuters) - Le plongeon du pétrole brut léger américain en territoire négatif, des indices d'activité du secteur privé de la zone euro en chute libre et la poursuite de l'explosion du chômage aux Etats-Unis viennent de confirmer le caractère sans précédent de la crise du coronavirus. Et les mauvaises nouvelles des derniers jours ont ramené de la volatilité sur les marchés financiers, qui ont intégré l'imminence d'une profonde récession de l'économie mondiale mais réalisent qu'ils avaient sans doute surestimé l'ampleur et la rapidité du rebond à venir