Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum VALNEVA
4.0160 (c) EUR
+1.83% 
Ouverture théorique 4.0160
indice de référenceSBF 120

FR0004056851 VLA

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    3.9780

  • clôture veille

    3.9440

  • + haut

    4.2640

  • + bas

    3.9500

  • volume

    1 204 134

  • capital échangé

    0.86%

  • valorisation

    559 MEUR

  • dernier échange

    12.04.24 / 17:35:06

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.8160

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.2160

  • rendement estimé 2024

    -

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    78.88

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    -

  • date dernier dividende

    21.06.23

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    28.5/100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet VALNEVA

VALNEVA : IXCHIQ - Politique vaccinale US - Session du CDC/ACIP du 28 février 2024

21 févr. 202412:27

Une version préliminaire de l’agenda de la réunion du comité CDC/ACIP des 28 et 29 février 2024 a été publiée.
L’approbation de la politique vaccinale US pour le vaccin IXCHIQ de Valneva fait l’objet d’une session de travail de 75 minutes, débutant le 28 février à 11h10.
La politique vaccinale proposée se déclinera en 3 groupes :
1.Utilisation du vaccin chez les femmes enceintes et allaitantes
2.Utilisation du vaccin contre le chikungunya chez les adultes américains voyageant à l'étranger
3.Utilisation du vaccin contre le chikungunya parmi les travailleurs de laboratoire
Les deux derniers groupes ont déjà été abordés lors de la réunion du 26 octobre 2023. Il s’agira ici uniquement d’entériner la politique vaccinale déjà présentée au CDC/ACIP.
Pour le premier groupe, il s’agira de présenter la politique vaccinale (et de l’approuver ?).
Il existe un risque significatif pour les femmes enceintes de transmettre le Chikungunya au fœtus, et que les nourrissons contaminés par ce virus sont susceptibles de faire des complications graves (jusqu’au décès).
Rappel de ce qu’en disait l’Institut Pasteur déjà en 2008, à la suite d'analyses faites sur l’épidémie qui est survenue à la Réunion de 2004 à 2006:
Les médecins et les scientifiques ont mené pendant 22 mois des investigations cliniques chez plus de 7500 femmes enceintes, dont 678 ont été infectées au cours de leur grossesse. Ils ont ainsi observé que plus une mère contractait l’infection au voisinage du terme de sa grossesse, plus la probabilité de transmettre le virus à son enfant était importante. Ainsi, alors qu’au total moins de 3% des enfants nés de mères ayant développé un Chikungunya au cours de leur grossesse sont contaminés, ce taux de transmission atteint 50% lorsque l’infection de la mère se fait dans les deux jours avant l’accouchement. L’étude a également montré que les enfants ayant contracté le Chikungunya par transmission materno-fœtale développent dans un cas sur deux une forme sévère de la maladie, avec notamment une encéphalopathie se traduisant par un oedème cérébral, et parfois des complications hémorragiques.
Ces résultats révèlent l’importance du suivi de la grossesse en zone d’endémie du Chikungunya, et de la probabilité élevée de transmission du virus au nouveau-né si sa mère est malade au cours de l’accouchement. Ils alertent en outre sur le danger important que constitue cette maladie pour certaines populations à risque, comme les nouveau-nés, et soulignent que la transmission mère-enfant du virus doit aujourd’hui être prise en compte par les autorités de santé publique.

9 réponses

  • 21 février 202412:28

    L'agenda préliminaire datant du 7 février
    2024:
    cdc.gov/vaccines/acip/meetings/downloads/agenda-archive/agenda-2024-02-28 -29-508.pdf


  • 21 février 202416:16

    Merci, cette étape avait en effet été évoquée par les dirigeants de Valneva, avant l'approbation FDA.
    Est-elle la dernière avant prises de commande d'IXCHIQ® ? 


  • 21 février 202416:24

    Œdème cérébral et complications hémorragiques ! Pour des petites complications, je trouve qu’un vaccin serait le bienvenu 😉


  • 21 février 202416:49

    Merci leonardo20 j'attendais justement avec impatience cette réunion.


  • 22 février 202409:19

    leonardo20 

    moins de 3% de 678, ça fait environ 15 ou 16. Et pour les cas graves, il faut que la femme soit touchée 2 jours avant l'accouchement et une fois sur 2.

    Il faut vraiment ne pas avoir de chance.


  • 22 février 202409:22

    Et 15 ou 16 sur 7500 femmes enceintes, ça fait 0,2% environ.

    Mais ça peut arriver...


  • 22 février 202409:29

    Et puis, il y a le principe de précaution.

    Espérons que le marché le prendra en compte...


  • 22 février 202409:34

    le prix de la dose de vaccin est minime par rapport aux risques !!
    Alors quelle maman informée refuserait de le payer pour  sauvegarder l'état de santé de son futur enfant ?? 

    "" Ils alertent en outre sur le danger important que constitue cette maladie pour certaines populations à risque, comme les nouveau-nés, et soulignent que la transmission mère-enfant du virus doit aujourd’hui être prise en compte par les autorités de santé publique."""

    3.40€ avant midi? 

    ce n'est qu'un avis 

     


  • 22 février 202415:55

    L’Amérique est déjà contaminée comme l'Europe et la France, ce n'est qu'une étape avant que le vaccin soit largement distribué. Pour l'instant on gère le démarrage de la production, et la pénurie.


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet VALNEVA

9 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.