Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum VALNEVA
4.0160 (c) EUR
+1.83% 
Ouverture théorique 4.0160
indice de référenceSBF 120

FR0004056851 VLA

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    3.9780

  • clôture veille

    3.9440

  • + haut

    4.2640

  • + bas

    3.9500

  • volume

    1 204 134

  • capital échangé

    0.86%

  • valorisation

    559 MEUR

  • dernier échange

    12.04.24 / 17:35:06

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3.8160

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    4.2160

  • rendement estimé 2024

    -

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    78.88

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    -

  • date dernier dividende

    21.06.23

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    28.5/100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet VALNEVA

VALNEVA : article de Boursier

15 févr. 202409:51

Valneva SE, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd'hui son chiffre d'affaires et sa trésorerie pour l'exercice 2023 et a donné des indications préliminaires sur les ventes de produits et les dépenses de 'R&D' attendues en 2024. La Société publiera le 20 mars 2024 ses états financiers consolidés et audités pour l'exercice 2023.

Le chiffre d'affaires total de Valneva était de 153,7 millions d'euros en 2023, contre 361,3 millions d'euros en 2022. Le chiffre d'affaires total en 2022 comprenait 280 millions d'euros de revenus liés aux accords de fourniture de vaccins contre la COVID-19.
Les ventes de produits ont atteint 144,6 millions d'euros en 2023 contre 114,8 millions d'euros en 2022. Les fluctuations des taux de change ont eu un impact négatif de 2,8 millions d'euros sur les ventes de produits. Les ventes de vaccins COVID-19 en 2023 se sont élevées à 7,7 millions d'euros contre 29,6 millions d'euros en 2022. En excluant les ventes de vaccins contre la COVID-19, les ventes de produits ont atteint 138,9 millions d'euros en 2023 contre 85,2 millions d'euros en 2022, soit une hausse de 63%.

Les ventes d'IXIARO/JESPECT étaient de 73,5 millions d'euros en 2023 contre 41,3 millions d'euros en 2022. La hausse des ventes de 78% est principalement due à la reprise continue du marché des voyageurs, ainsi qu'à des augmentations de prix. L'augmentation des ventes d'IXIARO/JESPECT inclut un impact négatif de 1,5 million d'euros dû aux fluctuations des taux de change.

Les ventes de DUKORAL étaient de 29,8 millions d'euros en 2023 contre 17,3 millions d'euros en 2022. Cette hausse de 72% est également due à la reprise significative du marché privé des voyageurs et à des augmentations de prix. Les fluctuations des taux de change ont eu un impact négatif de 0,9 million d'euros.

Le chiffre d'affaires provenant de la distribution de produits de tiers a atteint 35,7 millions d'euros en 2023 contre 26,5 millions d'euros en 2022, soit une hausse de 34% principalement due aux ventes de Rabipur/RabAvert et Encepur dans le cadre de l'accord de distribution avec Bavarian Nordic.

Les Autres Revenus, comprenant les revenus des collaborations, licences et services, étaient de 9,1 millions d'euros en 2023 contre 246,5 millions d'euros en 2022. Les Autres Revenus en 2022 incluaient 280 millions d'euros d'avances non remboursables libérées à la suite de l'accord transactionnel conclu avec le gouvernement britannique et d'autres avances non remboursables de la part d'Etats membres de l'Union européenne, celles-ci étant partiellement compensées par 45,9 millions d'euros de revenu négatif résultant d'une augmentation des obligations de remboursement consécutive à la modification de l'accord de collaboration et de licence avec Pfizer sur VLA15.

La trésorerie du Groupe était de 126,1 millions d'euros au 31 décembre 2023 contre 289,4 millions d'euros au 31 décembre 2022. La trésorerie de fin 2023 incluait le tirage d'un total de 100 millions de dollars dans le cadre du prêt signé avec Deerfield & OrbiMed, ainsi que des paiements importants versés à Pfizer en 2023 dans le cadre de l'étude de Phase 3 " VALOR " menée par les deux sociétés sur la maladie de Lyme. Cette trésorerie excluait toutefois les 103 millions de dollars de produit de la vente du PRV en janvier 2024.

Perspectives 2024

Les ventes de produits sont attendues entre 150 millions et 180 millions d'euros en 2024 sous réserve de la disponibilité d'IXIARO et des produits de tiers, ainsi que de la performance des ventes d'IXCHIQ durant l'année de lancement du vaccin aux États-Unis. Les ventes 2024 devraient refléter la poursuite de la croissance des ventes des produits existants de la société (IXIARO, DUKORAL), un recul des ventes de produits de tiers liés à des problèmes d'approvisionnement et les premières ventes du vaccin IXCHIQ. Les Autres Revenus sont attendus à des niveaux similaires à 2023 et les autres produits opérationnels sont attendus entre 95 millions et 105 millions d'euros, avec notamment la vente du PRV pour 95 millions d'euros début 2024. La Société prévoit des dépenses de R&D entre 65 millions et 90 millions d'euros, principalement soutenues par des investissements dans des programmes de R&D précliniques et les activités de développement clinique en cours pour le vaccin contre le chikungunya.

Peter Bühler, Directeur financier de Valneva, a indiqué : "En 2023, Valneva a réussi à atteindre ses principaux objectifs stratégiques malgré un environnement économique difficile. Notre vaccin contre le chikungunya, IXCHIQ(R), est devenu le premier vaccin autorisé au monde contre le chikungunya pour répondre à ce besoin médical non satisfait et nous sommes également parvenus à dépasser les ventes de vaccins de voyage que nous réalisions avant la pandémie. Notre objectif en 2024 est de continuer à tirer parti de la reprise de l'industrie du voyage pour poursuivre la croissance commerciale de nos produits existants et d'enregistrer de premières ventes pour notre vaccin contre le chikungunya, IXCHIQ(R). Avec la vente récente de notre PRV, nous abordons l'année 2024 dans une bonne position financière pour soutenir nos objectifs commerciaux et de 'R&D'."

16 réponses

  • 15 février 202410:03


    https://www.zonebourse.com/cours/action/VALNEVA-SE-54466/actualite/Valneva-a-dev oile-des-previsions-decevantes-pour-2024-45959172/


  • 15 février 202410:05

    Les prévisions 2024 sont prudentes...


  • 15 février 202410:46

    Portzamparc revoit en hausse ses anticipations de CA 2024 en tenant compte de la guidance du groupe, de 280 à 299 ME. De quoi relever son cours cible de 11 à 12,4 euros...


  • 15 février 202410:53

    Je préfère des projections prudentes et après une surprise positive …c’est mieux pour le cours et ça ne coûte pas plus cher …


  • 15 février 202411:22

    Très beaux résultats et un avenir prometteur avec une belle croissance et des nouveaux marchés…


  • 15 février 202411:23

    Belle trésorerie et les US qui regarde de très près Valneva


  • 16 février 202417:14

    Mais qui va se faire vacciner contre le Chicungunya ? Une maladie non mortelle, moins dangereuse que la dengue., ne laissant pas de séquelle grave...


  • 16 février 202417:49

    GasparAcetamol Ne dites pas n'importe quoi ou soyez précis dans vos propos au lieu de tenir de la désinformation. Premièrement on ne compare pas deux maladies même si les symptômes sont proche. Elle est mortelle dans 1% des cas, les personnes dites vulnérable en somme, quand à ta dernière phrase, selon la CDC près de 10% des gens garderont des séquelles à vie. Le chikunguya pour quelqu'un de lambda c'est 3 mois pas bien, si toi tu peux te mettre en arrêt 3 mois pas de problème, je doute que l'armée puisse se mettre en arrêt pour aussi longtemps en cas d'intervention. Je dis 3 mois pour nous autre européen, puisque la génétique font bien les choses, la résistance des personnes vivant en milieu tropicale est évidemment plus forte au niveau immunitaire leur système étant à minima habitué .. (Il est même fréquent que ces personnes ne vont même pas déclarer ou se faire soigner)


  • 17 février 202408:38

    Merci pour toute ces infos.


  • 17 février 202408:59

    M744254 


    Non, ce n'est pas 3 mois, c'est une ou deux semaines.

    Non, ce n'est pas 1%, c'est 1 pour mille.

    Mais pour une armée, vous avez raison.

    Je suis réunionnais et les chiffres que vous avancez sont faux.


  • 17 février 202409:41

    Ça peut se transmettre à l'enfant, donc si les femmes enceintes et leur bébé sont vulnérables, ça pèse et ça compte pour ne pas prendre de risque...


  • 19 février 202409:20

    Merci pour toutes ces informations sur le volet sanitaire du Chicungunya...même si elles ne vont pas toutes dans le même sens ! L'important est que pour estimer correctement les perspectives commerciales de Valneva, il est indispensable d'avoir une idée de l'attrait qu'aura ce vaccin pour la population (puisqu'il semble être une des principales réussites thérapeutiques de ce labo), et que cet attrait dépendra de la dangerosité (réelle ou, surtout, perçue) de la maladie. 


  • 19 février 202409:37

    que le chikungunya ne soit pas mortel dans la majorité des cas, cela ne l’empêche pas de provoquer des  douleurs articulaires d'une durée de quelques jours à plusieurs mois, ou années. 

    L'infection à virus chikungunya entraîne en effet, après un délai d'incubation de 2 à 10 jours, des atteintes articulaires, souvent très invalidantes, concernant principalement les petites ceintures articulaires (poignets, doigts, chevilles, pieds) mais aussi les genoux et plus rarement, les hanches ou les épaules.
    Un bon vaccin vaut mieux que des douleurs pendant des mois!

    https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/chikungunya


  • 19 février 202409:55

    Les US  " regardent de tellement près " Valneva ... éblouis , ils ont fait une chute de 3,30%  ..!


  • 19 février 202409:59

    les US ne représente pas grand chose en volume. hier 300 titres échangés bof


  • 19 février 202410:01

    et c'est bien connu que les gens courrent pour se faire vacciner
    Un vaccin non obligatoire pour une maladie pas vraiment invalidante et encore peu repandue ne va pas dechainer les foules
    Il n'y a qu'a voir les taux de vaccination de la grippe qui elle tu, ou dernierement du covid avec toutes les campagnes complotistes et anti vaccin
    Pourquoi en serait il autrement pour Valneva

    Si Lyme marche et est efficace, lui aura un plus gros impact mais c'est pas tout de suite..............


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet VALNEVA

16 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.