Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

ORANGE
9.2810 EUR
+0.06% 
indice de référenceCAC 40

FR0000133308 ORA

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    9.2400

  • clôture veille

    9.2750

  • + haut

    9.3440

  • + bas

    9.2050

  • volume

    2 791 613

  • capital échangé

    0.10%

  • valorisation

    24 688 MEUR

  • dernier échange

    21.09.21 / 17:29:58

  • limite à la baisse

    8.7250

  • limite à la hausse

    9.8370

  • rendement estimé 2021

    7.48%

  • PER estimé 2021

    9.45

  • dernier dividende

    0.5 EUR

  • date dernier dividende

    15.06.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ORANGE

ORANGE : Orange : mauvaise passe ou retour à une valorisation justifiée

31 juil. 202110:26

Actionnaire comme pas mal d'intervenants, je me pose la question du potentiel de l'action.

La 1ere chose qui me vient à l'esprit est qu'Orange est en période de fort investissement lié à son changement de réseau fixe du cuivre vers la fibre.
En France, à priori, une grosse partie de ce déploiement est réalisée (26.1 Millions de lignes déployées sur 37 millions de foyers).
Au rythme actuel (7 Millions de lignes déployées entre le T2-2020 et le T2-2021), cela devrait être terminée dans un an mais vu qu'Orange n'est pas le seul à déployer (pour son compte ou celui des tiers), cela devrait s'achever plus rapidement.
L'impact sera une baisse des Capex (slide 28 de la présentation) à partir du 2022 (la France reste le gros morceau d'Orange à 68% de l'ebitdaal).
En symétrie du déploiement de la fibre, il y aura une baisse du Wholesale Cuivre, non compensée totalement par le wholesale fibre (là, je ne sais pas expliquer pourquoi). L'impact annoncé est de 500 M€ sur l'ebitdaal.
Vu les CAPEX annoncés en 2021 (7.6 Mds €), l'un pourrait compenser l'autre mais Orange a une vision plus optimiste. L'ebitdaal augmenterait de 1 Mds € sur la période 2020-2023 (slide 27) soit une augmentation de Résultat net de 200 M€ (10% de hausse)
En résumé, il est clair que la baisse des investissements est le gros levier dans les années qui viennent pour Orange mais un levier modéré.

La seconde chose qui vient à l'esprit est la capacité d'Orange à acheter cher (Groupama Bank et Jazztel) pour ensuite perdre de l'argent sur les actifs achetés.
3.7 Mds de dépréciation sur l'espagne et 1 Mds de perdu sans doute avec Orange Bank alors que tout personne qui se déplace en Espagne et qui connait la banque voit bien qu'Orange n'y arrivera pas sur ces 2 segments.
La lueur d'espoir viendra sans doute du changement de pdg, ces 2 actifs ayant été achetés sur Stéphane Richard. Son successeur n'aura pas de problème pour liquider les 2 actifs (l'espagne sera vendu comme Orange UK) et ORange Bank atterrira chez BNP ou SG.
Cela devrait eteindre 2 foyers potentiels de perte (Espagne : 6 opérateurs).
En résumé, une lueur d'espoir est à attendre avec le changement de pdg.

Perso, sur les charges de personnel, on voit juste qu'elles sont stables en valeur et légèrement déclinantes en % de CA mais je n'identifie pas un levier important la dessus.

Coté croissance coté Afrique et OBS, je crois qu'elles seront gaumées par la baisse du CA sur le fixe seul(ex RTC) et la guerre de prix sur les mobiles (Sosh à 5 € par exemple)

A 25 Mds de Capitalisation boursiere, Orange, valeur de rendement parait valorisé correctement (PER 10 sur les 5 dernieres années hors exceptionnel).
A 7% de rendement, c'est une belle valeur de rendement. Pour moi, la baisse est finie ou pas loin d'être finie.
Pour la hausse, je ne la vois pas forcément sauf changement radical de l'entreprise impulsé par un vrai chef d'entreprise techno.

A débattre avec vous 

Bon trade

34 réponses

  • 31 juillet 202112:11

    M3655048  Tu vois qui comme vrai chef techno pour remplacer S.R ?


  • 31 juillet 202112:20

    Hyper intéressant. Je vois deux autres sources possibles d'espoir :
    - Un retour à trois acteurs sur le marché français (ils vont finir par se mettre d'accord)
    - Une possible montée en puissance sur la cybersécurité (avec pourquoi pas à la clef, un rachat d'ATOS, valeur en promotion en ce moment :-)


  • 31 juillet 202113:44

    Hélas, si le départ de SR est souhaitable, on ne sait pas qui le remplacera. J'écoutais Ramon ce matin sur BFM. C'est la même chose, en pire.

    Une nouvelle, toutefois : orange Bank ne sera pas rentable avant 2024, dit-il. Bref, mieux vaut s'attendre à encore 5 ou 600 millions de pertes.


  • 31 juillet 202113:49

    Sur la stratégie en Espagne. Quitter le pays permet de couper les pertes. Mais : si l'endettement ne coûte pas cher, et si la réglementation en Espagne le permet, l'achat d'un concurrent permettra d'augmenter la masse de clients, avec un ARPU qu'on peut raisonnablement penser en hausse, et négocier au mieux avec les équipementiers.


  • 31 juillet 202113:51

    Sur la cyber : la croissance s'est faite essentiellement par rachat d'entreprises efficaces et bien gérées. Mais la reprise en main par Orange ne semble pas du goût de tout le monde et certains dirigeants historiques commencent à partir. 

    Les managers made in orange sauront-ils reprendre le flambeau ou vont-ils planter ce qui ressemble à un début de succes story ?


  • 31 juillet 202115:14

    A M365... en réponse à cette partie de ton commentaire "En symétrie du déploiement de la fibre, il y aura une baisse du Wholesale Cuivre, non compensée totalement par le wholesale fibre (là, je ne sais pas expliquer pourquoi)" : parce qu'Orange détient 100% du réseau cuivre donc 100% des revenus wholesale, alors qu'Orange n'aura qu'environ 50% du réseau fibre. De plus la location d'une fibre au tarif de gros est de 5€ contre 9 pour le cuivre. Donc les revenus du wholesale fibre ne vont pas compenser la perte du cuivre. Et là SR ou n'importe quel successeur n'y peut rien.


  • 31 juillet 202116:15

    je suis entré sur la valeur vendredi . Si Niel a racheté Iliad au prix fort , c'est qu'il envisage une forte amélioration du secteur d'ici 2023 . Vendre vers 14 


  • 31 juillet 202119:33

    Trop long M36 ora sera le dindon de la farce gestionnaire de type socialiste direction 8€


  • 31 juillet 202119:34

    l action baisse quand le dividende est versé  donc 7% d une action qui baisse depuis 20 ans.....


  • 01 août 202111:12

    merci de tous vos retours très intéressants :
    - Goldcast : si seulement ta prévision de retour à 3 pouvait arriver ... le pied. Adnstep avait publié la tentative de 2016 de vente par morceau de Bouygues, cela n'était pas passé très loin. En réfléchissant Dassault construit des rafales, secteur stratégique, Bouygues pourrait bien être dans les telecoms, secteur stratégique
    - Adnstep : pour l'espagne, cela n'arrête pas : un acteur acheté, de suite un nouveau (souvent mvno) déboule. Là, après yoigo c'est mas movil qui cartonne et à tous les coups, les prix baissent donc je ne sais pas trop quoi en penser. C'est un marché terriblement concurrenciel sur le mobile.
    - LT9732 : merci de l'info sur le prix du dégroupage fibre, cela n'encourage pas les opérateurs autre qu'orange à déployer leur réseau fibre mais cela explique bien la baisse de CA sur le wholesale 
    - M79 : remarque pertinente, elle vient de 15 pour aller à 9 mais à 25 Mds € le PER  de 10 cale bien à une valeur de rendement (à 15 €, le PER était de 14, anomalie pour ce type de valeur)


  • 01 août 202114:17

    Degroupage fibre, j'avais lu entre 13.50 et 14.50€ pour le dégroupage fibre.

    Et SFR le plus cher a été attaqué par Bouygues.

    J'ai du mal à croire au chiffre de 5€.

    Je vas fouiller.


  • 01 août 202114:26

    Et voila 13.20€/mois pour un achat à la ligne fibre entre opérateurs ( identique dégroupage).

    Par contre 5.80€ par paquet de lignes, mais là bien sûr la plupart ne seront pas loués.

    Et SFR qui voulait faire plus de 16€ a perdu face à Bouygues, il devrait revenir à 13.2€ max.


  • 01 août 202114:31

    En fait on apprend pourquoi SFR avait autant monté le prix de sa fibre : il voulait pouvoir vendre ses r?seaux fibre au plus haut à des fonds US.

    Il a vendu et au plys cher possible, et maintenant la décision arcep de baisser le prix de revente crée une grosse perte... pour les fonds qui ont acheté pa fibre SFR.

    Et SFR va donc payer lui aussi moins cher aux fonds qui détiennent maintenant les fibres SFR. Lol, sacré Drahi.


  • 01 août 202114:34

    Voir sur Google l'article contenant :

    larcep-rabote-les-prix-de-gros-de-sfr-sur-la-fibre-optique-1266171

    Parce que Bourso refuse les URL.


  • 02 août 202109:04

    orange=rouge


  • 02 août 202120:46

    ventes aux opérateurs tiers

    Les "wholesale" cuivre  tendant vers zéro les wholesale fibre d'environ 50 % des derniers mètres fibres ne compenseront pas totalement  les 100 % des derniers mètres cuivre disparus .

    Quoi il en soit 100 % des charges cuivres auront disparu et les charges du  réseau fibre quasiment neuf seront bien moindre .
    En plus Orange va devenir marchand de cuivre de récupération ( dans les 7000 € la  tonne de mémoire)


  • 02 août 202122:45

    A priori, le cuivre ne disparait pas totalement
    mais le RTC oui ( Réseau commuté )
    partout où la fibre ne pourra pas arriver.

    Il faudra donc fournir une box dédiée uniquement à la téléphonie.


  • 05 août 202118:02

    Une explication parmi d'autres sur la faiblesse du cours : Le motif "de l'absence de bon sens".
    Comment Orange peut-il donner la priorité de pose de fibre optique (pour des seules raisons de faible cout) dans les zones où la demande en fibre est faible (zones où les débits descendants sont supérieurs à 25mb/s)Alors que dans le même temps la clientèle potentielle de la fibre qui est située au delà de 3 km du central téléphonique n'est toujours pas fibrée (ni même envisagée) et bien entendu dispose de débits descendants de 2mb/s maximum.


  • 09 août 202110:10

    Hello gogo119 

    C'est une question de marché que tu adresses :
    - dans les centres urbains, tu as effectivement un faible cout de déploiement qui va souscrire très rapidement à la fibre (les rotations de logement sont plus forts également) et des revenus plus élevés donc un ARPU plus fort avec des options tarifaires
    - dans les campagnes, tu as un fort cout de déploiement (jusqu'à 1000 fois plus cher pour un seul abonné perdu loin du centre bourg), qui peut être une personne agée non interessée par internet et avec un cout de maintenance fort (la fibre est en aérien).

    C'est en fait pourquoi Orange n'a pas voulu être proprietaire de tout le réseau fibre (les collectivités ont pris le relais), : l'expérience du cuivre a montré que les secteurs ruraux avec les cables en aérien sur de longues distances (gros cout de maintenance), une clientele peu techno, des élus offensifs  est un vrai gouffre financier pour un opérateur. La derniere phase qui nous manque est évidemment le retrait du réseau cuivre de ces secteurs qui devrait alors être un gros gain financier pour Orange. A mon avis, on va en parler après 2022, une fois la fibre très bien déployée et souscrite par plus de 60 à 70% de foyers


  • 09 août 202112:03

    "La derniere phase qui nous manque est évidemment le retrait du réseau cuivre de ces secteurs qui devrait alors être un gros gain financier pour Orange."

    Les autres opérateurs paient cher orange pour pouvoir utiliser ce cuivre. De plus, orange est payé par l'état pour entretenir ce réseau. Ces deux sources de tariront à la fin du réseau cuivre. Le gain ne sera pas si élevé.


  • 09 août 202113:45

    pour que l'étape finale de fin du cuivre ( et donc de l'Adsl ) 
    prévue en 2030 soit possible,
    il faudra trouver des solutions autre que la fibre AMHA
    je veux dire en plus de la fibre


  • 09 août 202113:57

    Elle existe déjà la solution : la 5G et la 6G à venir ! il faut juste se donner les "moyens" pour finir son déploiement pour couvrir 100% du territoire 


  • 09 août 202114:22

    Tant que cette boite sera gérée par un ENARQUE placé, il n'y a rien à attendre ! A part le dividende.


  • 09 août 202115:24

    "Elle existe déjà la solution : la 5G et la 6G à venir"

    Je ne pense pas
    Pour la 5G, la France ne sera pas couverte à 100 % en 2030
    ni peut-être jamais d'ailleurs.
    Surtout si la portée en 5G est plus faible qu'en 4G ...
    et qu'il faut encore plus d'antennes

    Je pensais plutôt aux satellites


  • 09 août 202116:10

    allons donc , on nous a pourril'atmosphère et le climat , maintenant ils veulent nous pourrir l'espace !


  • 09 août 202116:38

    chris_pe : fibre jusqu'à l'entrée dans la vallée, le hameau, le port,  5g au-delà.


  • 09 août 202116:39

    ender48 : de toute façon, le GIEC nous dit que la civilisation va s'éteindre en 2050. Il nous reste donc 29 ans pour faire la fête et en profiter.


  • 09 août 202116:52

    "fibre jusqu'à l'entrée dans la vallée, le hameau, le port, 5g au-delà."

    Certes.
    Je parle des 100%
    Celui qui aujourd'hui à le téléphone fixe à la montagne, à la campagne
    où dans le ... Larzac et qui passe par une centaine de poteaux,
    n'est pas prêt à avoir ni la fibre, ni la 5G


  • 09 août 202116:54

    et ça existe déjà
    chercher sur le net  "train de satellites"

    et il est prévu d'autres lancements

    enfin d'autres pollutions de l'espace ...


  • 09 août 202117:20

    Mais si la fibre peut être déployée sur des supports aériens et on peut même supprimer des points techniques (de classe 4) puisque la contrainte due à l'affaiblissement sur cuivre, dépendant de la distance, disparaît presque complètement. 


  • 09 août 202118:44

    Oui, je sais tout cela.
    Peut-être que je me trompe.
    Je ne parle pas de faisabilité, mais de somme de travail pour y arriver.
    Combien de temps l'ex FT a-t-il mis pour amener le téléphone partout ?


  • 09 août 202119:48

    Hello Chris
    Ce n'est pas trop comparable. Pour donner le telephone aux français il a fallu cumuler pas mal de choses: passer des centraux manuels aux centraux automatiques, numeriser le reseaux, tirer des câbles,  etc..
    Avec la fibre c'est quand même très différent 

    Mais la question que je me pose c'est pour l'inttoductiin du haut debit en Afrique Mais apres tout je me pose peut-être trop de questions...


  • 09 août 202119:50

    Oups...j'ai oublier laconstructiin des bâtiments quand il a fallu massivemenr donner le téléphone aux français. 


  • 09 août 202120:16

    Paradoxalement, du moins c'est ce que je puis constater en Bretagne, les campagnes sont fibrees avant les villes avec les RIPs.
    Les problèmes techniques sont quasiment inexistants et surtout les crefits sont là: Etat, communautes de communes, Europe (fonds FEDER) pour 1/3 du coût quand même...


Retour au sujet ORANGE

34 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.