Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

INNATE PHARMA
4.9240 EUR
-3.45% 

FR0010331421 IPH

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    5.0500

  • clôture veille

    5.1000

  • + haut

    5.1100

  • + bas

    4.9040

  • volume

    261 911

  • capital échangé

    0.33%

  • valorisation

    389 MEUR

  • dernier échange

    18.10.21 / 10:42:22

  • limite à la baisse

    4.6780

  • limite à la hausse

    5.1700

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    28.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet INNATE PHARMA

INNATE PHARMA : Anti CD73 - Oleclumab - IPH5301

19 sept. 202112:31

L'essai COAST a également mis en lumière l'anti-CD73 d'astra, l'Oleclumab. Première fois que nous avons des données cliniques sur ce type de molécule.
Or, qui possède en portefeuille une molécule équivalente licenciable...?
Eh bien c'est Innate Pharma avec IPH5301 (anti-CD73).
Donc de facto, revalorisation de celle-ci.
Plusieurs options, soit Astra met un billet dessus pour s'assurer un monopole.
Soit une autre Big pharma sort le billet pour avoir cette molécule (dé-risquée) car on sait désormais qu'à priori ça fonctionne (cf résultats COAST dans le bras Durva + Oleclumab).
Soit Innate se lance toute seule dans le développement (peu probable).

29 réponses

  • 19 septembre 202112:38

    je dis SANOFI ...


  • 19 septembre 202113:03

    Parmi les 100 posts quotidiens ouvert par des pseudo connaisseurs de cette action,  vous venez de sortir du lot.
    @List1ng me manque pour ce genre d'informations 

    Bravo pour votre analyse éclairée


  • 19 septembre 202113:03

    Ou une Big pharma US ?
    Je vois plus Sanofi faire chasse gardée sur ANKET.


  • 19 septembre 202113:12

    Sanofi...je pense aussi 


  • 19 septembre 202113:14

    Ben sauf que si AZN possède le oleclumab, pourquoi voulez-vous qu'elle paie pour avoir le IPH5301 ? Et d'ailleurs, si son oleclumab a de meilleurs résultats que mona (j'ai déjà posté trois fois l'analyse) , pourrquoi garderait-elle mona ?
    Sur quelle base identifiez-vous le IPH5301 et oleclumab ?


  • 19 septembre 202113:21

    IPH5301 n'est-t-il pas licencié en exclusivIté à AZN ?


  • 19 septembre 202113:23

    lm123457 : où avez vous posté ?


  • 19 septembre 202113:46

    lm123457 voir mon fil ANKET INFOS
    En gros meilleur SSP, TRO et moins d'effets secondaires, ça fait 3 bonnes raisons pour AZ.
    L'intérêt ? Élargir le panel de soins en fonction des réactions des patients traités au Imfizi (déjà commercialisé) et augmenter l'efficacité de ce dernier.
    Ce n'est pas rien.

    Communiqué Astra Zeneca traduit:

    L'essai de phase II COAST a montré que l'oleclumab ou le monalizumab en association avec Imfinzi retardait significativement la progression de la maladie et augmentait le taux de réponse objective.

    Les premières données d'efficacité de l'essai PACIFIC-R ont renforcé le bénéfice à long terme d'Imfinzi dans le monde réel.


    Les résultats du vaste essai randomisé de phase II COAST ont montré que l'oleclumab, un anticorps monoclonal anti-CD73, ou le monalizumab, un anticorps monoclonal anti-NKG2A, en association avec l'Imfinzi (durvalumab) ont amélioré la survie sans progression (SSP) et le taux de réponse objective (TRO) par rapport à l'Imfinzi seul chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade III non résécable qui n'avait pas progressé après une chimioradiothérapie (CRT) concomitante.

    Après un suivi médian de 11,5 mois, les résultats d'une analyse intermédiaire ont montré que l'Imfinzi en association avec l'oleclumab réduisait le risque de progression de la maladie ou de décès de 56 % (hazard ratio [HR] de 0,44 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] 0,26-0,75), et en association avec le monalizumab de 35 % (HR de 0,65 ; IC à 95 % 0,49-0,85), par rapport à l'Imfinzi seul chez les patients atteints de NSCLC de stade III après une CRT. Le taux de SSP à 10 mois était de 64,8 % pour l'association durvalumab plus oleclumab et de 72,7 % pour l'association durvalumab plus monalizumab, contre 39,2 % pour le durvalumab seul.

    Les résultats, présentés aujourd'hui lors du Congrès 2021 de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO), ont également montré une augmentation du critère d'évaluation principal, à savoir le TRO confirmé, pour Imfinzi plus oleclumab par rapport à Imfinzi seul (30 % contre 18 %) et pour Imfinzi plus monalizumab par rapport à Imfinzi seul (36 % contre 18 %).

    Un patient sur quatre atteint d'un CBNPC est diagnostiqué au stade III, où la majorité des tumeurs ne sont pas résécables (ne peuvent pas être enlevées par chirurgie).1,2 L'Imfinzi après une TRC est la norme mondiale de soins pour les patients dans ce contexte, selon l'essai de phase III PACIFIC.3-5

    Roy S. Herbst, MD, PhD, chef du service d'oncologie médicale au Yale Cancer Center et au Smilow Cancer Hospital, New Haven, CT, et président du comité directeur de COAST, a déclaré : "Imfinzi est la norme de soins établie pour les patients atteints de CBNPC de stade III non résécable, mais des solutions sont encore nécessaires pour les patients qui ne bénéficient pas des thérapies actuellement disponibles. L'amélioration remarquable observée avec l'ajout d'oleclumab ou de monalizumab à Imfinzi, ainsi que le solide profil de sécurité, suggère que ces nouvelles combinaisons pourraient redéfinir davantage les résultats pour ces patients."

    Susan Galbraith, vice-présidente exécutive, R&D en oncologie, a déclaré : "Imfinzi a transformé le traitement des patients atteints de CBNPC de stade III non résécables, et nous sommes enthousiasmés par la promesse d'étendre son bénéfice grâce à de nouvelles combinaisons avec deux anticorps monoclonaux potentiels, premiers de leur catégorie, démontrant une forte activité clinique. Sur la base des résultats exceptionnels de COAST, nous prévoyons de lancer un essai d'enregistrement dans l'espoir d'apporter aux patients ces nouvelles options thérapeutiques qui augmentent encore le potentiel de guérison dans ce contexte".

    L'innocuité était similaire dans tous les groupes de traitement et aucun nouveau signal d'innocuité n'a été identifié pour l'une ou l'autre des combinaisons d'Imfinzi. L'incidence des effets indésirables liés au traitement de grade 3 ou plus (TEAE ; toutes causes confondues) était de 39,4 % avec Imfinzi, 40,7 % avec Imfinzi plus oleclumab et 27,9 % avec Imfinzi plus monalizumab.

    Le TEAE de grade 3/4 le plus fréquent était la dyspnée (rapportée chez 3,0 %, 1,7 % et 1,6 % des patients, respectivement). Une pneumonie de grade 3/4 n'a été signalée que chez un patient (1,6 %), qui a reçu Imfinzi plus monalizumab.


  • 19 septembre 202113:47

    Iph5301 appartient à innate pharma 
    Iph5201  licence avec (AZN cd39)

    Donc théoriquement une autre big pharma peut acheter iph5301


  • 19 septembre 202113:48

    KrabLightwriter  merci du repost. C'est dans votre post que j'ai trouvé :
    les résultats d'une analyse intermédiaire ont montré que l'Imfinzi en association avec l'oleclumab réduisait le risque de progression de la maladie ou de décès de 56 % (hazard ratio [HR] de 0,44 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] 0,26-0,75), et en association avec le monalizumab de 35 % (HR de 0,65 ; IC à 95 % 0,49-0,85), par rapport à l'Imfinzi seul chez les patients atteints de NSCLC de stade III après une CRT. Le taux de SSP à 10 mois était de 64,8 % pour l'association durvalumab plus oleclumab et de 72,7 % pour l'association durvalumab plus monalizumab, contre 39,2 % pour le durvalumab seul.

    En clair, mona a 35 % d'efficacité quand oleclumab a 56%.

    Je ne vois pas le mieux.


  • 19 septembre 202113:49

    Ce sont deux first in class quils espèrent commercialiser rapidement:
    "Sur la base des résultats exceptionnels de COAST, nous prévoyons de lancer un essai d'enregistrement dans l'espoir d'apporter aux patients ces nouvelles options thérapeutiques qui augmentent encore le potentiel de guérison dans ce contexte"


  • 19 septembre 202113:53

    L'essai a montré que les résultats étaient meilleur avec le bras monalizumab et en particulier le taux de survie.
    D'où la P3 

    2 critères à suivre ORR + PFS

    Nb il me semble qu'il faudra suivre ce même taux pour tete et cou car il va declencher les 50M de milestone manquant.


  • 19 septembre 202113:57

    lm123457 car vous ne regardez que l'efficacité. il faut regarder le taux de SSP de TRO et de TRC également. Chaque patient ne réagit pas pareil à un traitement et en avoir 3 à disposition plutôt qu'un est indéniablement un plus. 

    Loleclumab est également celui qui cause le plus d'effets indésirables (40,7% contre 27,9% mona) d'où l'insistance sur le "solide profil de sécurité.


  • 19 septembre 202114:00

    lm123457 
    Pourquoi Azn payerait : pour avoir le monopole sur les Anti-CD73 et ne pas laisser filer la molécule à la concurrence.
    Oleclumab n'a pas de meilleurs résultats que Mona en ce qui concerne PFS  & ORR & effets secondaires.


  • 19 septembre 202114:01

    Nicois79 merci
    y.hevel pas mieux


  • 19 septembre 202114:15

    Lybsoo parle de nouvelle triplette à venir 


  • 19 septembre 202114:23

    et même il parle de "destroyer" et non plus de "sous marins" ..!


  • 19 septembre 202114:24

    Il n'est pas possible de comparer les résultats des bras oleclumab Mona de manière rigoureuse statistiquement l'essai n'a pas été désigné pour ça.


  • 19 septembre 202114:34

    Merci des réponses constructives. Je susi convaincue que d'autres critères que ceux que je remarquais doivent être vus. Mais ils existent quand même.  Quant à financer trois médocs quand on n'en a besoin que d'un, je ne suis pas convaincue. Ou alors AZN paie les droits sur le mona, mais ne l'utilise pas (si elle a l'oleclumab) et ne verse donc plus aucune licence à IPH  ... J'ai déjà vu cela. La meilleure analyse sera celle d'AZN. Si ils foncent, c'est bon. mais si ils traînent ...


  • 19 septembre 202114:34

     listing 56

    "Ça ne sont pas les mêmes cibles et mécanismes d'actions, et rien ne dit en conséquence qu'une nouvelle « triplette » n'est pas envisageable pour destroyer un peu plus les tumeurs cancéreuses" ....( en réponse à im123..)


  • 19 septembre 202114:48

    Regardez également Enhertu= Trastuzumab, essai en combo avec Monalizumab dans le cancer du sein (essai de P2 Mimosa).
    Cf l'article qui vient de sortir sur TheTimes. Et Twitter Listing56.


  • 19 septembre 202118:16

    Pour mémoire, Innate vient juste d'indiquer le 15 dernier lors de la présentation du S1 2021 que IPH 5301 (anti cd73 appartenant en propre à iph) était entré maintenant en Phase 1 .... Après, les données positives qui viennent de tomber sur Olectumab ont du orienter leur choix d'y aller... Quant au partenariat à venir sur ce dossier, idéalement le mieux serait qu'innate aille jusqu'à la validation de la ph2 pour la licencier à Sanofi (ma préférence car avec azn, on ne serait pas à l'abri qu'ils la prennent pour ensuite la congeler) D'après Listing, les résus de olec sont une première mondiale pour un anti cd73


  • 19 septembre 202118:38

    Un classique des Big pharmas c'est d'avoir un anticorps monoclonal efficace, de l'exploiter au max puis valider un New gen plus efficace une fois que le precedent tombe en générique. Par exemple roche avec le rituximab puis dix ans plus tard l'obinutuzumab pour cible le cd20. Les données précliniques de l'anti cd73 d'innate était en faveur d'une meilleur efficacité de ce dernier. M'étonnerait pas qu'azn mette des billes dessus pour faire la même stratégie (le temps de faire les phase 1, 2/3 en rechute, 3 en première ligne) il sera temps de passer à la New gen!


  • 19 septembre 202118:47

    Merci pour ce fil constructif. 
    De mon côté optimiste, rien vendu j'attends mardi. 


  • 19 septembre 202119:06

    Par ailleurs pour anket et le deal Sanofi, je redis ce que j'ai dis ailleurs. Le fait que ce soit un anket cible contre le cd20 qui est été utilisé chez les primates suggère a mon avis que c'est la cible du deal avec Sanofi. Le cd 20 c'est sur les lymphocytes b , tumoraux ici, et  a fortiori les lymphomes b diffus à grandes cellules, les leucémies lymphoïdes chroniques et certaines leucémies lymphoblastiques. Plusieurs traitements de références et de concurrence mais aussi beaucoup de patients avec un réel besoin thérapeutique !


  • 19 septembre 202119:09

    Qui ai été utilisé


  • 19 septembre 202119:20

    Je vois que vous débatez de tout ce que j'ai indiqué vendredi en scéance...Il suffisait de me lire. KRAB copie la traduction que j'ai galéré à poster et se l'attribue?
    LM123 a clairement manqué la hausse du titre et essau de bacher...Mona a une SSP (survie sans progression de la maladie) plus importante qu'OLEC donc si ASTRA enclanche la demande réglementaire, c'est pas pour rien!
    Les marchz l'a compris comme ça aussi. Pas la peine de tourner en rond


  • 19 septembre 202119:45

    Kevineon je n'ai même pas vu ton post et ne m'attribue rien je m'en tape complet d'ailleurs au passage c'est à la portée de n'importe qui de faire une traduction deepl hein faut redescendre un peu.


  • 19 septembre 202119:51

    LM123457 .. ne bashe pas ... parce que sur le titre quand certainement vous n'y étiez certainement pas ...


Retour au sujet INNATE PHARMA

29 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.