1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EDF
11.6450 (c) EUR
-3.40% 
indice de référenceSBF 120

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    12.0550

  • clôture veille

    12.0550

  • + haut

    12.1150

  • + bas

    11.6100

  • volume

    3 383 630

  • valorisation

    35 529 MEUR

  • capital échangé

    0.11%

  • dernier échange

    20.06.19 / 17:35:35

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.0650

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    12.2250

  • rendement estimé 2019

    2.80%

  • PER estimé 2019

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    17.58

  • dernier dividende

    0.16 EUR

  • date dernier dividende

    22.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EDF

EDF : si on voit plus loin

juillia3
22 mai 201911:42

EDF c est
- la fermeture de vielle centrale et donc un prix a payer pour le démantèlement monstrueux
- le renouvellement du parc nucléaire pour remplacer la fermeture cette moindre mais qu il va falloir remplacer investissement sur 10 ans c est long
on retrouve alors la logique de diviser EDF en plusieurs entités
edf nucléaire
edf solaire
edf éolien
edf hydrolyque
il faut continuer d engraisser le prive c est tellement évidant

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

6 réponses

  • Jack_
    22 mai 201912:14

    Si on avait les noms de tous les Revendeurs Alternatifs privés, ainsi que leur comité de direction dépendante de l'entreprise publique EDF, ça devrait sans doute faire un scandale dans quelques années.

    Souvent l'Etat (Paris et Bruxelles) déshabillent EDF pour habiller Cdiscount - Leclerc - etc...
    Ces Revendeurs Alternatifs se prennent une belle commission au passage en faisant les sangsues auprès d'EDF.

    N'est ce pas une véritable faute professionnelle d'Elus (Paris et Bruxelles) d'affaiblir les moyens financiers ne permettant pas à EDF de pouvoir démanteler son parc nucléaire vieillissant, afin de prévoir la construction d'autres EPR dans un nouveau monde où la mobilité électrique est en pleine effervescence... Prévoir ! C'est aussi voir plus loin que l'écologie basique qui est bien souvent punitive pour EDF

    Signaler un abus

  • Jack_
    22 mai 201912:21

    Le soucis est que : Nos Elus ne voient pas plus loin qu'un quinquennat (5 ans) et c'est vite passé.
    Ensuite ! Même si ils ont mis le bazar en France, et surtout dans la production d'électricité comme à EDF, ces Elus sont pratiquement intouchables, ils peuvent-être appelé par la suite, et dans un autre quinquennat à remettre le bazar dans une autre entreprise publique ou privée... Parfois on se traîne des taches pendant plusieurs quinquennats, chassées par la porte, ils rentrent par la fenêtre. lol

    Signaler un abus

  • s.colon1
    22 mai 201914:45

    Si on voit plus loin...
    On devine les 5 euros
    Ahhahhahaah

    Signaler un abus

  • M6565232
    22 mai 201915:24

    Le démantèlement est déjà intégré dans les comptes d'EDF depuis pas mal de temps. C'est une vieille image de dire que le démantèlement n'est pas prévu...

    Signaler un abus

  • PTIK275
    22 mai 201917:19

    Exact:

    Le financement du démantèlement

    Afin que les exploitants nucléaires soient en mesure de gérer leurs déchets radioactifs, leurs combustibles usés et le transport hors site dans des conditions satisfaisantes, tant du point de vue de la sûreté nucléaire que de la radioprotection, il est nécessaire qu'ils disposent le moment voulu des moyens financiers suffisants. Il en est de même pour le démantèlement des installations nucléaires de base et pour la gestion des installations de stockages de déchets radioactifs.

    Ainsi, la loi du 28 juin 2006 sur la gestion durable des matières et des déchets radioactifs a posé, dans son article 20 codifié aux articles L.594-1 et suivants du code de l'environnement, les bases d'un contrôle du financement des charges de long terme des exploitants nucléaires
    Principe

    La loi exige que les exploitants nucléaires évaluent, de manière prudente, les charges de démantèlement de leurs installations et de gestion de leurs combustibles usés et déchets radioactifs. Dans le même temps, ils doivent constituer les provisions correspondant à ces charges et affecter, à titre exclusif, à la couverture de ces provisions les actifs nécessaires. Ces actifs doivent présenter un degré de sécurité et de liquidité suffisant. Le provisionnement se fait sous le contrôle direct de l'État, qui analyse la situation des exploitants et peut prescrire les mesures nécessaires en cas de constat d'insuffisance ou d'inadéquation. Dans tous les cas, ce sont les exploitants nucléaires qui restent responsables du bon financement de leurs charges de long terme.

    Ces charges se répartissent en cinq catégories :

    charges de démantèlement, hors gestion à long terme des colis de déchets radioactifs ;
    charges de gestion des combustibles usés, hors gestion à long terme des colis de déchets radioactifs ;
    charges de reprise et conditionnement de déchets anciens (RCD), hors gestion à long terme des colis de déchets radioactifs ;
    charges de gestion à long terme des colis de déchets radio­actifs ;
    charges de surveillance après fermeture des stockages.

    L' évaluation des charges considérées doit être effectuée selon une méthode reposant sur une analyse des options raisonnablement envisageables pour conduire les opérations, sur le choix prudent d'une stratégie de référence, sur la prise en compte des incertitudes techniques et des aléas de réalisation et sur la prise en compte du retour d'expérience.

    Signaler un abus

  • M6565232
    23 mai 201909:50

    Pour en savoir plus :
    http://www.edfinvest.com/

    Signaler un abus

Retour au sujet EDF

6 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer