Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CARMAT
19.660 (c) EUR
+9.22% 

FR0010907956 ALCAR

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    20.500

  • clôture veille

    18.000

  • + haut

    20.650

  • + bas

    19.360

  • volume

    27 991

  • valorisation

    248 MEUR

  • capital échangé

    0.22%

  • dernier échange

    07.08.20 / 17:35:14

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    18.680

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    20.600

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    24.02.20

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

CARMAT : SIDERANT

cuore
14 juin 202010:24

NIKOLA ou quand le camion à hydrogène enflamme la Bourse.,
 cette Start-up américaine, qui n'a encore produit aucun véhicule, vaut déjà autant que PSA, Renault et Fiat Chrysler réunis.

Titre de l'article de la Matinale d'un quotidien du jour.

Si Carmat pouvait en faire autant  😀

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

10 réponses

  • LuluTrade
    14 juin 202012:43

    Stéphane Piat, lui même, disait voici quelque temps : 100 euros par titre serait normal compte tenu de l avancé technologique de Carmat

    Signaler un abus

  • cuore
    14 juin 202017:19

    C'est normal que Stéphane Piat disent 100 euros par titre. Il prêche pour sa paroisse.

    Carmat était, en 2012, je crois, à 112 euros 

    Comme disait  en 2012 un intervenant médecin , pour investir sur Carmat; il faut être soit philanthrope, soit joueur de poker.

    Signaler un abus

  • Royal87
    14 juin 202018:09

    en tout cas avec le RSI en mensuel on voit clairement une divergence haussiere

    Signaler un abus

  • LouDel19
    15 juin 202008:24

    non cuore elle etait a 196 ! et elle reviendra a ce prix  aux nouvelles ! et vite fait

    Signaler un abus

  • MrHolmes
    16 juin 202012:55

    bonjour cuore , vous auriez un lien vers l'article en question ?

    Signaler un abus

  • cuore
    16 juin 202018:49

    MrHolmes.

    Cet article est tiré de la matinale du Monde Du 14 juin. Il est réservé aux abonnés.
    ci dessous la première partie accessible à tous

    Nikola ou quand le camion à hydrogène enflamme la Bourse
    Cette start-up américaine, qui n'a encore produit aucun véhicule, vaut déjà autant que PSA, Renault et Fiat Chrysler réunis.
    Par Eric Béziat Publié le 13 juin 2020 à 10h41 - Mis à jour le 14 juin 2020 à 06h25
    Temps de Lecture 3 min.
    Partage

    Partager sur Facebook

    Envoyer par e-mail

    Partager sur Messenger
    Plus d'options
    Article réservé aux abonnés
    Un camion roulant à l'hydrogène, fabriqué par la start-up Nikola.
    Un camion roulant à l'hydrogène, fabriqué par la start-up Nikola. ALDO FERRERO
    Ingénieur américain d'origine serbe, découvreur du courant alternatif, Nikola Tesla, mort en 1943, n'était, jusqu'à la fin des années 2000, une célébrité que pour les physiciens de l'électricité. Son nom évoque désormais pour le grand public une marque de voitures électriques haut de gamme. Et voilà que son prénom pourrait bien être associé à un nouveau pionnier de la mobilité, une start-up américaine du camion électrique à hydrogène baptisée... « Nikola ».
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi L'Allemagne veut devenir le pays de l'hydrogène
    Nikola Corporation vient de vrombir sur le devant de la scène économique quelques jours après son entrée en Bourse, le 4 juin, à l'occasion de sa fusion avec VectoIQ, entreprise de services technologiques et financiers pour l'industrie automobile, déjà inscrite au Nasdaq, l'indice américain des valeurs technologiques. Sa capitalisation boursière a bondi, mardi 9 juin, atteignant les 34 milliards de dollars (31 milliards d'euros), soit autant que la valeur combinée de PSA, Fiat Chrysler Automobiles et Renault.
    Une valorisation sidérante
    Une valorisation d'autant plus sidérante que Nikola n'a jamais vendu ni même vraiment produit industriellement aucun véhicule, qu'il prévoit un chiffre d'affaires nul pour 2020, qu'il n'envisage pas de gagner son premier milliard de dollars avant 2023 et que sa propre usine d'assemblage en Arizona (le groupe a son siège à Phoenix, capitale de l'Etat) ne sera pas opérationnelle avant 2027.
    Pourtant, le fondateur, en 2015, de la société, Trevor Milton, un « serial entrepreneur » de 38 ans, a convaincu de nombreux observateurs et financiers que son entreprise pourrait être une nouvelle Tesla. Et d'abord, paradoxalement, en n'appliquant pas la stratégie d'Elon Musk, laquelle consiste à faire presque tout tout seul. Nikola préfère, pour commencer, s'appuyer sur un partenariat avec CNH, une holding industrielle (anciennement Fiat Industrial) détenue majoritairement par la famille Agnelli, spécialisée dans les engins agricoles (Case, New Holland), les bus et les camions (Iveco).
    CNH, qui a injecté 250 millions de dollars dans Nikola, a aussi créé une coentreprise avec la start-up de Phoenix pour assembler le premier semi-remorque de la marque, le Nikola Tre, qui devrait être commercialisé en 2021. L'engin est en réalité un modèle Iveco rebadgé, qui sera fabriqué à l'usine CNH d'Ulm, en Allemagne. « Procéder ainsi permet de disposer rapidement de moyens industriels et d'une banque de pièces », souligne Bertrand Rakoto, expert mobilité à la société de conseil DuckerFrontier, à Detroit.
    Il vous reste 48.99% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés. 

    Signaler un abus

  • Bingo007
    16 juin 202020:54

    Comme dirait un autre Nicolas, vous voulez savoir quel est le rapport entre Nikola et Carmat ?

    Et bien je vais vous le dire :

    Ce sont deux affaires qui roulent ! 

    Signaler un abus

  • MrHolmes
    17 juin 202009:30

    merci cuore 👍

    Signaler un abus

  • Freud36
    17 juin 202009:41

    Moi, ce que je trouve curieux, c'est qu'à 9h41, le titre n'a pas bougé d'un iota 🙁

    Signaler un abus

  • cuore
    17 juin 202009:51

    Moi itou.

    Signaler un abus

Retour au sujet

10 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4889.52 +0.09%
44.65 -1.04%
32.795 -0.76%
1.17885 -0.75%
13.298 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer