Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • Cercle Finance22.09.202008:13

    (CercleFinance.com) - Le groupe de géosciences CGG annonce la disponibilité au quatrième trimestre 2020 des images préliminaires de son étude sismique 3D multi-clients réalisée dans le bassin du Gippsland, au sud-est de l'Australie

  • Boursorama21.09.202018:11

    Après avoir balayé d'un revers de la main l'hypothèse d'un reconfinement jugé peu soutenable économiquement parlant, les marchés prennent conscience avec les exemples israélien britannique ou espagnol que ce scénario au nom de la sécurité sanitaire est de l'ordre du possible. Le CAC 40 poursuit son recul amorcé vendredi

  • Cercle Finance21.09.202018:06

    (CercleFinance.com) - La société BlackRock agissant pour le compte de clients et de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré avoir franchi en hausse, le 18 septembre 2020, le seuil de 5% des droits de vote de la société Total SE et détenir, pour le compte desdits clients et fonds, 144 213 712 actions Total SE représentant autant de droits de vote, soit 5,44% du capital et 5,14% des droits de vote de cette société

  • AOF21.09.202017:24

    (AOF) - En fin de séance, le cours du baril de WTI américain chute de 4,7% à 39,18 dollars. L'or noir est pénalisé par le grand retour de l'aversion pour le risque sur les marchés

  • France 2421.09.202015:35

    Les tensions entre la Grèce et la Turquie demeurent particulièrement aiguës dans l'Est de la Méditerranée et son sous-sol potentiellement riche en hydrocarbures, notamment après l'envoi d'un navire d'exploration turc - avec son escorte militaire - dans les eaux grecques. La crise sera débattue au Conseil européen les 24 et 25 septembre à Bruxelles

  • Reuters21.09.202014:50

    par Ron Bousso LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter davantage ses activités vers les marchés des énergies renouvelables et de l'électricité, a-t-on déclaré à Reuters de sources proches du dossier. Ce nouveau plan d'économie "Project Reshape", qui devrait être achevé cette année et concernera les trois principales divisions du groupe, s'ajoutera à l'actuel plan de 4 milliards de dollars (3,4 milliards d'euros) déjà mis en oeuvre à la suite de la crise du coronavirus

  • Reuters21.09.202014:46
    1

    * Shell prévoit de réduire de 40% les coûts de sa production pétrolière et gazière ("amont"), selon des sources * L'"aval" jouera un rôle majeur dans la transition vers les énergies propres * Le nouveau plan devrait être achevé d'ici la fin de l'année par Ron Bousso LONDRES, 21 septembre (Reuters) - Royal Dutch Shell RDSa.L prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter davantage ses activités vers les marchés des énergies renouvelables et de l'électricité, a-t-on déclaré à Reuters de sources proches du dossier

  • Cercle Finance21.09.202008:23

    (CercleFinance.com) - Vallourec annonce avoir reçu l'accord, à la majorité requise, des porteurs de chacune des émissions obligataires soumises au droit américain et venant à maturité en 2022 et en 2023, pour nommer un mandataire ad hoc sans que cette action constitue un cas de défaut

  • Reuters21.09.202008:21

    PARIS (Reuters) - Vallourec, qui cherche des solutions de financement, a annoncé lundi avoir obtenu l'accord demandé aux porteurs de certaines obligations pour pouvoir solliciter la nomination d'un mandataire ad hoc sans que cela constitue un cas de défaut sur sa dette. Vallourec déclare dans un communiqué avoir aussi obtenu l'accord de ses banques pour engager des discussions concernant sa restructuration financière

  • Reuters21.09.202008:15

    PARIS, 21 septembre (Reuters) - Vallourec VLLP.PA , qui cherche des solutions de financement, a annoncé lundi avoir obtenu l'accord demandé aux porteurs de certaines obligations pour pouvoir solliciter la nomination d'un mandataire ad hoc sans que cela constitue un cas de défaut sur sa dette

  • Boursorama18.09.202018:43
    1

    Lundi 14 septembre  Le fait du jour Après avoir oscillé entre 5.034 et 5

  • Reuters18.09.202017:24

    TRIPOLI (Reuters) - Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen, a annoncé vendredi la levée pour une durée d'un mois de son blocus de la production pétrolière libyenne et la conclusion d'un accord de partage équitable des recettes provenant de la vente d'hydrocarbures avec le gouvernement de Tripoli. "Nous sommes prêts à ouvrir pendant un mois les gisements de pétrole, pour assurer l'avenir de la Libye", a déclaré le maréchal Haftar dans un communiqué distribué par son porte-parole après une brève intervention télévisée

  • Reuters18.09.202017:22

    TRIPOLI, 18 septembre (Reuters) - Khalifa Haftar, l'homme fort de l'Est libyen, a annoncé vendredi la levée pour une durée d'un mois de son blocus de la production pétrolière libyenne et la conclusion d'un accord de partage équitable des recettes provenant de la vente d'hydrocarbures avec le gouvernement de Tripoli. "Nous sommes prêts à ouvrir pendant un mois les gisements de pétrole, pour assurer l'avenir de la Libye", a déclaré le maréchal Haftar dans un communiqué distribué par son porte-parole après une brève intervention télévisée

  • Reuters18.09.202016:14

    * Bpifrance parmi les possibles soutiens d'Arctic LNG 2 * Sa participation peut être bloquée par le gouvernement français * Des enjeux climatiques, politiques et diplomatiques (Actualisé avec commentaire de Bpifrance précisant qu'elle n'a pas pris de décision sur ce projet) par Simon Jessop LONDRES, 18 septembre (Reuters) - Plusieurs établissements financiers internationaux sont prêts à soutenir financièrement à hauteur de 9,5 milliards de dollars (8,0 milliards d'euros) un projet de production de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Arctique russe, selon un document que s'est procuré Reuters. Le projet Arctic LNG 2, mené par la compagnie russe Novatek et auquel le groupe Total TOTF

  • Reuters18.09.202015:56

    PARIS, 18 septembre (Reuters) - Peugeot, principale marque du groupe PSA PEUP.PA , a levé vendredi le voile sur sa future Hypercar de 680 chevaux avec laquelle il compte revenir dans le championnat du monde d'endurance en 2022

  • Zonebourse18.09.202014:52

    (Zonebourse.com) Nous soldons le turbo put infini Citigroup 42XMC portant sur le titre Total à 2

  • Reuters18.09.202012:20

    par Simon Jessop LONDRES (Reuters) - Plusieurs établissements financiers internationaux, dont le français Bpifrance, sont prêts à soutenir financièrement à hauteur de 9,5 milliards de dollars (8,0 milliards d'euros) un projet de production de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Arctique russe, selon un document que s'est procuré Reuters. Le projet Arctic LNG 2, mené par la compagnie russe Novatek et auquel le groupe Total participerait, est évalué à 21 milliards de dollars

  • France 2418.09.202010:16
    3

    2020, le tournant du pétrole ? Si la fin de l'or noir est annoncée depuis la crise des années 1970, le coronavirus aura peut-être précipité les choses. La baisse de consommation est là et le déclin est inexorable, c'est l'une des plus grandes sociétés pétrolières du monde, BP, qui l'affirme dans son dernier rapport annuel

  • Cercle Finance17.09.202019:13
    1

    (CercleFinance.com) - Total casse un important support support oblique moyen terme qui gravite vers 32E mais ce n'est pas encore l'alerte rouge

  • Reuters17.09.202012:40

    par Vladimir Soldatkin, Ahmad Ghaddar et Rania El Gamal DUBAI/LONDRES/MOSCOU (Reuters) - L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord de baisse coordonnée de leur production de pétrole et des tendances sur les marchés alors que les prix du brut chutent et que les perspectives d'une reprise économique s'amenuisent. Le panel principal de l'Opep+ examinera un document interne sur les risques engendrés par une résurgence des cas de coronavirus dans certains pays, qui pourrait freiner la demande de pétrole malgré les signes d'une reprise économique et les prémices d'une baisse des stocks de pétrole, selon une copie du rapport consultée jeudi par Reuters

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer