Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

DKK/ISK SPOT

22.0688 ISK
0.00% 
valeur indicative 0.1340 EUR
Six - Forex 2 données temps réel
  • ouverture

    22.0688

  • clôture veille

    22.0693

  • + haut

    22.0688

  • + bas

    22.0688

  • cotation spécifique

    ISK/DKK

    0.0453  0.00%
  • + Portefeuille

  • + Liste

  • Reuters30.10.202021:34

    par Herbert Lash NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini dans le rouge vendredi en raison des annonces jugées décevantes des géants de la technologie auxquelles s'ajoutent un nombre record de nouvelles contaminations par le coronavirus aux Etats-Unis, dans un contexte de nervosité avant l'élection présidentielle du 3 novembre. L'indice Dow Jones a cédé -0,59% ou 157,51 points à 26 501,6

  • Reuters30.10.202021:28

    * Le Dow Jones perd -0,59%, le S&P-500 -1,21% et le Nasdaq -2,45% * Les annonces des géants de la technologie jugées décevantes * Forte hausse des nouveaux de cas de coronavirus aux Etats-Unis * L'élection du 3 novembre accroît la nervosité par Herbert Lash NEW YORK, 30 octobre (Reuters) - Wall Street a fini dans le rouge vendredi en raison des annonces jugées décevantes des géants de la technologie auxquelles s'ajoutent un nombre record de nouvelles contaminations par le coronavirus aux Etats-Unis, dans un contexte de nervosité avant l'élection présidentielle du 3 novembre. L'indice Dow Jones

  • AFP30.10.202021:03

    L'euro perdait un peu de terrain face au dollar vendredi alors que l'inquiétude sur l'expansion de la pandémie en Europe et les incertitudes sur l'élection présidentielle américaine ont fait plonger les marchés financiers. Vers 19H30 GMT, l'euro perdait 0,21% face au billet vert, à 1,1650 dollar pour un euro

  • Reuters30.10.202018:24

    PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi une séance hésitante, entre la hausse des valeurs du secteur de l'énergie et des banques et le recul des technologiques, sur fond d'inquiétude liée à la pandémie de coronavirus et d'incertitude quant à l'issue des élections américaines. À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,54% (24,57 points) à 4

  • Reuters30.10.202018:15

    * L'indice Stoxx 600 a gagné 0,18%, le CAC 40 à Paris 0,54% * Wall Street en net repli avec Apple, Amazon et Facebook * L'actualité de la pandémie et l'approche des élections US pèsent aussi * Les pétrolières et les bancaires en hausse en Europe * Pire semaine pour les actions européennes depuis juin PARIS, 30 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi une séance hésitante, entre la hausse des valeurs du secteur de l'énergie et des banques et le recul des technologiques, sur fond d'inquiétude liée à la pandémie de coronavirus et d'incertitude quant à l'issue des élections américaines. À Paris, le CAC 40

  • AOF30.10.202017:56

    (AOF) - Le peso chilien s'est apprécié de 1,06% la semaine dernière face à l'euro, à 902,68 pesos par euro, et de 0,7% face au billet vert, à 772,75 pesos par dollar, retrouvant ainsi son plus haut niveau depuis fin septembre. Cette appréciation intervient à la suite du référendum, le 25 octobre dernier, au cours duquel 78% des Chiliens se sont prononcés en faveur d'une nouvelle constitution

  • Reuters30.10.202014:33

    par Gabriela Baczynska BRUXELLES, 30 octobre (Reuters) - Plus de quatre ans après le vote des Britanniques en faveur de la sortie de l'Union européenne, Londres et Bruxelles peinent toujours à conclure un accord sur leurs futures relations, notamment commerciales, malgré l'urgence. Les deux camps doivent trouver un accord au plus vite pour qu'il puisse entrer en vigueur dès le 1er janvier, lorsque le Brexit sera pleinement effectif

  • Reuters30.10.202012:56

    PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en baisse vendredi après des annonces jugées décevantes de plusieurs géants de la "tech" et les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à mi-chemin de la dernière séance d'octobre, mois qui devrait se solder pour de nombreux indices par la baisse mensuelle la plus marquée depuis la chute de mars. Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en repli de 0,65% environ pour le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 et de 1% pour le Nasdaq

  • Reuters30.10.202012:49

    * Recul en vue pour les indices américains * Apple, Amazon et Facebook ont déçu * Hausse prudente en Europe * Mais les bilans hebdomadaires et mensuels seront mauvais PARIS, 30 octobre (Reuters) - Wall Street est attendue en baisse vendredi après des annonces jugées décevantes de plusieurs géants de la "tech" et les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé à mi-chemin de la dernière séance d'octobre, mois qui devrait se solder pour de nombreux indices par la baisse mensuelle la plus marquée depuis la chute de mars. Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais signalent une ouverture en repli de 0,65% environ pour le Dow Jones

  • Reuters30.10.202012:44

    * Les risques de tous ordres font trembler les marchés * Les élections américaines de mardi focalisent l'attention * La deuxième vague de coronavirus menace l'économie * La BCE recalibrera ses instruments en décembre * Numéro d'équilibriste en vue pour la Fed par Patrick Vignal PARIS, 30 octobre (Reuters) - Tous les risques qui pèsent sur les marchés depuis des mois viennent d'unir leurs effets pour provoquer une tempête sur les indices boursiers, rien ne garantissant le retour prochain d'une météo plus clémente. La deuxième vague de la pandémie de coronavirus qui déferle sur plusieurs régions, l'approche des élections américaines de mardi et des secousses pour les mastodontes de la technologie ont entraîné un fort mouvement baissier des Bourses mondiales, qui viennent de connaître leurs plus fortes turbulences depuis la dislocation du mois de mars

Les Risques en Bourse

Fermer