Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Actualités

AUD/EUR SPOT

0.6758 EUR
+0.33% 
Six - Forex 2 données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    0.6737

  • clôture veille

    0.6735

  • + haut

    0.6758

  • + bas

    0.6735

  • cotation spécifique

    EUR/AUD

    1.4818  -0.20%
  • + Portefeuille

  • + Liste

  • information fournie par Reuters23.09.202222:43

    PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette baisse vendredi, les investisseurs s'inquiétant de l'état de santé de l'économie américaine et des conséquences de la politique monétaire agressive de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour juguler l'inflation. L'indice Dow Jones a cédé -1,62%, ou 486,27 points, à 29 590,41 points

  • information fournie par Reuters23.09.202222:26

    (RPT dateline) * Le Dow Jones cède -1,62%, le S&P-500 -1,72% et le Nasdaq -1,80% 23 septembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette baisse vendredi, les investisseurs s'inquiétant de l'état de santé de l'économie américaine et des conséquences de la politique monétaire agressive de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour juguler l'inflation. L'indice Dow Jones

  • information fournie par Reuters23.09.202218:25
    10

    PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé une nouvelle fois en forte baisse vendredi et Wall Street perdait autour de 2% à mi-séance, la menace de plus en plus précise d'une récession incitant les investisseurs à déserter les actifs risqués tandis que le dollar continue de profiter de la hausse des taux américains. À Paris, le CAC 40 affiche en clôture un recul de 2,28% (135,09 points) à 5

  • information fournie par Reuters23.09.202218:08

    * L'indice Stoxx 600 a perdu 2,34%, le CAC 40 à Paris 2,28% * A Wall Street, le Dow Jones au plus bas depuis novembre 2020 * Les craintes de récession pèsent de plus en plus lourd * Le dollar continue de monter PARIS, 23 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé une nouvelle fois en forte baisse vendredi et Wall Street perdait autour de 2% à mi-séance, la menace de plus en plus précise d'une récession incitant les investisseurs à déserter les actifs risqués tandis que le dollar continue de profiter de la hausse des taux américains. À Paris, le CAC 40

  • information fournie par AOF23.09.202217:16

    (AOF) - Le yen étant tombé jeudi au plus bas depuis 1998 à 145,90 yens pour un dollar, la Banque du Japon est intervenue sur le marché des changes pour stopper sa glissade. La devise japonaise souffre de la politique monétaire toujours accommodante de Tokyo alors que celle de la Fed et des principales Banques centrales mondiales est de plus en plus restrictive

  • information fournie par AFP23.09.202216:57
    1

    La livre est passée vendredi sous le seuil symbolique de 1,10 dollar et approchait de son plus bas historique, les annonces budgétaires de Londres inquiétant les investisseurs sur la santé des finances publiques alors que le Royaume-Uni est peut-être déjà en récession. Face à un dollar qui profite de la résistance de l'économie américaine et de son statut de valeur refuge, la livre plongeait de 2,56% à 1,0972 dollar vers 14H25 GMT (16H25 à Paris), un niveau plus atteint depuis 1985, année de son plus bas historique à 1,0520 dollar

  • information fournie par Reuters23.09.202215:10
    5

    par David Milliken et Andy Bruce LONDRES (Reuters) - Le nouveau ministre des Finances britannique, Kwasi Kwarteng, a présenté vendredi un programme de soutien à l'économie très largement dominé par les baisses d'impôt et par un recours massif à l'emprunt, un plan fraîchement accueilli par les marchés financiers. Kwasi Kwarteng a notamment annoncé la suppression du taux marginal de l'impôt sur le revenu, l'annulation du projet de relèvement de l'impôt sur les sociétés et le déplafonnement des bonus des banquiers de la City, des dispositions censées permettre à l'économie britannique de doubler son taux de croissance d'ici quelques années

  • information fournie par Reuters23.09.202215:05

    * Baisses d'impôts en vue pour les ménages et les entreprises * Les prévisions d'endettement revues en nette hausse * Retour à la doctrine libérale thatchérienne * La chute de la livre sterling s'accélère, craintes sur la dette publique par David Milliken et Andy Bruce LONDRES, 23 septembre (Reuters) - Le nouveau ministre des Finances britannique, Kwasi Kwarteng, a présenté vendredi un programme de soutien à l'économie très largement dominé par les baisses d'impôt et par un recours massif à l'emprunt, un plan fraîchement accueilli par les marchés financiers. Kwasi Kwarteng a notamment annoncé la suppression du taux marginal de l'impôt sur le revenu, l'annulation du projet de relèvement de l'impôt sur les sociétés et le déplafonnement des bonus des banquiers de la City, des dispositions censées permettre à l'économie britannique de doubler son taux de croissance d'ici quelques années

  • information fournie par Reuters23.09.202214:07
    3

    FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) étudie les moyens de réduire le coût de la rémunération des réserves des banques, qui risque d'augmenter de plusieurs dizaines de milliards d'euros avec la remontée des taux d'intérêt, a-t-on appris de quatre sources. Pour combattre l'inflation, la BCE a relevé au début du mois ses taux directeurs et le taux de rémunération des 4

  • information fournie par Reuters23.09.202213:29

    FRANCFORT, 23 septembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) étudie les moyens de réduire le coût de la rémunération des réserves des banques, qui risque d'augmenter de plusieurs dizaines de milliards d'euros avec la remontée des taux d'intérêt, a-t-on appris de quatre sources. Pour combattre l'inflation, la BCE a relevé au début du mois ses taux directeurs et le taux de rémunération des 4