Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Valbiotis : un essai à transformer aux Etats-Unis
Biotech Finances16/05/2018 à 19:29

Valedia est un complément alimentaire pour lequel la société veut obtenir une «allégation santé» ("health claim"). (photo d'illustration, crédit : Pexels)

Valedia est un complément alimentaire pour lequel la société veut obtenir une «allégation santé» ("health claim"). (photo d'illustration, crédit : Pexels)

Feu vert pour Valbiotis aux Etats-Unis. La biotech rochelaise a obtenu l'autorisation d'évaluer son produit phare, Valedia, dans un essai clinique incluant des patients américains. Une étude de phase IIb, Reverse-It, sera conduite des deux cotés de l'Atlantique auprès de 150 patients. Elle constituera la deuxième étape du développement de Valedia, après un premier essai, lancé en 2016 avec 80 patients et dont les résultats sont attendus pour la fin de l'année. Preserve-It, dont la préparation est en cours, sera le troisième et dernier essai clinique. Il pourrait être mené exclusivement aux Etats-Unis. Si les dirigeants préfèrent ne pas s'avancer sur le calendrier du recrutement comme de la publication des résultats pour ces deux essais, ils confirment cependant leur objectif de mettre Valedia sur le marché en 2020 en Europe puis en 2021 aux Etats-Unis.

Valedia est un complément alimentaire pour lequel la société veut obtenir une «allégation santé» ('health claim'), c'est-à-dire le droit de revendiquer sa capacité à «réduire le risque de développer un diabète de type II» (ou a minima « de réduire au moins un facteur de risque de développer un diabète de type II»). Pour ce faire Valedia devra démontrer qu'il peut agir, de manière significative sur la réduction d'au moins un des facteurs de l'évolution du prédiabète au diabète, et conformément à un consensus désormais établi autour de la notion de pré-diabète (glycémie à jeun comprise entre 100 et 125mg/dl, hémoglobine A1C comprise entre 5,7 et 6,4% et glycémie variant de 140 à 199mg/dl lors du test de tolérance au glucose, selon l'American Diabete Association).

Jusqu'à présent, Valbiotis a bien tenu sa feuille de route. Et l'annonce du démarrage imminent de Reverse-IT crédibilise l'objectif 2020 affiché par les dirigeants. Mais, si le parcours règlementaire qu'emprunte la société est original - aucun produit dans le monde ne bénéficie aujourd'hui d'une allégation santé dans le diabète - le processus de développement clinique reste tout à fait comparable à celui de n'importe quelle biotech. Il faudra démontrer une efficacité statistiquement significative dans le cadre d'une étude classique (randomisé, en double aveugle et avec un bras placebo). Comprenez : les résultats de la phase IIa seront blancs ou noirs !

Valbiotis a d'autres fers au feu, avec au total cinq produits dans son pipeline. Des résultats de phase clinique I/II sont attendus avec VAL70, un autre complément alimentaire qui vise la réduction du LDL cholestérol, avant l'été, et avec Lipidrive dans la réduction de la masse grave pour les patients souffrant de surpoids, au cours du 3e trimestre. De quoi contribuer à un « dérisquer » un peu le dossier, pour l'heure très centré sur Valedia. De quoi, peut-être aussi, réveiller l'intérêt des investisseurs pour ce dossier, quelque peu délaissé, malgré un parcours sans accroc depuis l'introduction en bourse en juin 2017.

Biotech Finances - «Biotech Finances est un média spécialisé sur l'écosystème francophone des biotechs et des medtechs» 

Valeurs associées

Euronext Paris -1.30%

Cette analyse a été élaborée par Biotech Finances et diffusée par BOURSORAMA le 16/05/2018 à 19:29:37.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer