Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ukraine-Un mort et six blessés dans des bombardements russes à Kyiv
information fournie par Reuters26/06/2022 à 19:20

(Actualisé avec bilan)

KYIV/POKROVSK, 26 juin (Reuters) - Des missiles russes ont frappé dimanche un immeuble résidentiel et un jardin d'enfants dans le centre de Kyiv, tuant une personne et en blessant six autres, ont annoncé des dirigeants ukrainiens.

Jusqu'à quatre explosions ont secoué le centre de la capitale ukrainienne aux premières heures du jour, lors de la première attaque de ce type contre la ville depuis des semaines.

Les pompiers ont éteint un incendie dans un immeuble résidentiel de neuf étages gravement endommagé dans le district central de Shevchenkivskiy, selon les services d'urgence.

"Les sauveteurs ont extrait une petite fille âgée de sept ans, elle est vivante. Ils cherchent à présent à retrouver sa mère", a déclaré le maire de Kyiv, Vitali Klitchko dans un message publié sur Telegram.

"Il y a des gens sous les décombres", a également indiqué l'élu, ajoutant que plusieurs victimes avaient déjà été hospitalisées.

Le maire adjoint Mykola Povoroznyk a ensuite fait état d'un mort et d'au moins six blessées, précisant qu'un missile avait frappé à proximité d'un site visé par une attaque similaire fin avril.

À environ 400 mètres de là, un photographe de Reuters a vu un grand cratère près de la cour de récréation d'un jardin d'enfants privé, dont les fenêtres avaient volé en éclat.

Moscou, qui nie avoir pris pour cible des civils, n'a pas fait de commentaires dans l'immédiat.

Le ministère russe de la Défense a cependant déclaré avoir utilisé des missiles dotés de technologies de haute précision pour frapper des centres d'entraînement de l'armée ukrainienne dans les régions de Chernihiv, Zhytomyr et Lviv, toutes trois visées samedi par des tirs russes.

Un porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne a déclaré qu'entre quatre et six missiles à longue portée avaient été tirés dimanche par des bombardiers russes à plus de mille kilomètres dans la région d'Astrakhan, dans le sud de la Russie.

A Schloss Elmau, dans les Alpes Bavaroises où se tient un sommet du G7, le président américain Joe Biden a dénoncé les bombardements qui ont touché la capitale ukrainienne, déplorant la "barbarie" russe.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a déclaré que les pays du G7 devraient répondre à l'attaque en renforçant les sanctions contre la Russie et en fournissant davantage d'armes lourdes à l'Ukraine.

La dernière frappe d'envergure à Kyiv remontait au 5 juin, date à laquelle une usine de réparation de trains a été touchée en périphérie de la ville.

(Pavel Polityuk, Valentyn Ogirenko, Alessandra Prentice, Tom Balmforth et Marko Djurica, version française Nicolas Delame et Benjamin Mallet)

2 commentaires

  • 26 juin14:38

    Soutien total au peuple russe et à ses armées qui libèrent le peuple russe d'Ukraine de ses oppresseurs ukraino-polonais.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.