Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Russie : sauvetage des banques, la Bourse s'envole

Boursorama22/12/2014 à 17:53

Le Parlement et la Banque centrale russe commencent à prendre des mesures pour soutenir le secteur bancaire.

Lourdement affectées par la récente chute du rouble, par l'effondrement de la Bourse et par les sanctions économiques européennes, les banques russes ont besoin d'aide. Pour remédier au problème, le Parlement russe a décidé de permettre une large recapitalisation des établissements concernés.

Comme évoqué en fin de semaine dernière (voir article détaillé), le discours de Vladimir Poutine prononcé vendredi 19 décembre ne présentait aucun plan d'action pour aider les banques du pays malgré leurs difficultés financières. Finalement, le salut du secteur bancaire russe semble venir du pouvoir législatif et de la Banque centrale.

13 milliards d'euros de recapitalisation

Le plan décidé vendredi soir par la Douma (le Parlement) permettra au secteur bancaire russe de lever jusqu'à 1000 milliards de roubles (13,3 milliards d'euros) pour recapitaliser les établissements en difficultés. Les 60 établissements qui pourront en profiter sont ceux considérés comme « systémiques », dont la faillite pourrait provoquer une réaction en chaîne.

La recapitalisation des établissements financiers rappelle les pires heures de la crise de 2008. Et pour cause : la défiance qui a touché la Russie au début du mois a fait plonger l'indice RTS (équivalent russe du CAC40) à un niveau proche de ses plus bas de 2008-2009. La santé des banques étant très corrélée à celle des marchés, le secteur bancaire russe a considérablement souffert des récentes inquiétudes sur l'économie russe.

La banque Trust sauvée lundi par la Banque centrale

La recapitalisation n'est pas le seul levier activé pour sauver les banques en difficulté. Lundi, la banque centrale russe annonçait la mise sous tutelle de la banque Trust, renflouée dans l'urgence à hauteur de 30 milliards de roubles (430 millions d'euros). Il s'agit du premier sauvetage bancaire à proprement parler lié à la récente crise du rouble.

La banque, qui ne pouvait plus faire face à ses échéances, allait arriver en situation de cessation de paiements. La banque centrale lui évite ainsi la faillite, au prix de forts sacrifices. Les négociations seraient ainsi en cours avec les autres grands établissements du secteur pour trouver à Trust un repreneur.

La Bourse russe encore euphorique lundi

Dans ce contexte de sauvetage financier, la Bourse russe s'envole, toujours aussi volatile que la semaine dernière. L'indice RTS décollait ainsi de plus de 10% lundi vers 15h. La panique d'il y a sept jours laisse place à une euphorie aussi extrême que les inquiétudes précédentes.

De manière générale, les acteurs du marché semblent ainsi rassurés par les capacités des institutions du pays à intervenir pour éviter une catastrophe économique et financière totale. La volatilité de la Bourse russe est accentuée par le caractère désormais extrêmement spéculatif des opérations menées sur ce marché.

Malgré la poursuite du rebond entamé en milieu de semaine dernière, l'indice RTS reste aux alentours de 820 points alors qu'il atteignait encore près de 1100 points le 24 novembre.

X.B.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.