Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Renault-Résultats 2017 records, Carlos Ghosn renforcé
Reuters16/02/2018 à 08:35

 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    par Gilles Guillaume et Laurence Frost 
    BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), 16 février (Reuters) 
- R enault  RENA.PA  a publié vendredi des résultats records pour 
2017 grâce au renouvellement de sa gamme et à la contribution 
d'Avtovaz et de Nissan  7201.T , renforçant ainsi la position du 
PDG Carlos Ghosn face à l'Etat actionnaire dans le débat sur sa 
succession et sur la consolidation de l'alliance Renault-Nissan. 
    Le groupe au losange a réalisé l'an dernier un chiffre 
d'affaires record de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 
14,7%, une marge opérationnelle - record également - de 6,6%, 
contre 6,4% en 2016, et un bénéfice net, part du groupe, de 5,11 
milliards d'euros (+49,6%). 
    Le résultat opérationnel (3,85 milliards d'euros) dépasse le 
consensus des analystes établi par Inquiry Financial pour 
Reuters, qui donnait 3,65 milliards, mais le chiffre d'affaires 
s'inscrit sous le consensus de 59,2 milliards. 
    "Nous avons une année record sur bien des domaines", a 
commenté à des journalistes la directrice financière de Renault, 
Clotilde Delbos. "A commencer par la performance intrinsèque de 
Renault sur des marchés porteurs." 
    Le groupe a confirmé ses prévisions de croissance des 
marchés en 2018, notamment une hausse de 2,5% de la demande 
automobile mondiale, ainsi que son objectif d'une hausse de son 
chiffre d'affaires à changes et périmètre constants. Il vise 
également cette année une marge opérationnelle supérieure à 6%. 
    Renault est parvenu à compenser un effet de changes négatif 
de 303 millions d'euros et un effet des matières premières 
négatif, lui aussi, à hauteur de 394 millions. Il a notamment 
réduit ses coûts de 538 millions en 2017, grâce notamment au 
système d'optimisation "Monozukuri". 
    "Je ne pense pas que (l'effet de change) va s'améliorer 
(cette année), bien au contraire, je pense que ça risque d'être 
un petit peu pire", a ajouté Clotilde Delbos. 
    Le conseil d'administration de Renault a demandé au PDG 
Carlos Ghosn de rester aux manettes encore quatre ans pour 
renforcer l'intégration de l'Alliance formée avec le partenaire 
japonais Nissan et son compatriote Mitsubishi  7211.T . 
    Carlos Ghosn, 63 ans, devra "engager les étapes décisives 
permettant de rendre l'alliance pérenne" durant son prochain 
mandat, a fait savoir jeudi soir le conseil d'administration du 
groupe automobile.   
    Le conseil a également confirmé la promotion du directeur 
délégué à la Compétitivité (CPO) Thierry Bolloré à un nouveau 
poste de directeur général adjoint du groupe automobile, à 
compter du 19 février. Malgré l'arrivée d'un numéro deux, Carlos 
Ghosn reste l'homme fort de Renault alors qu'il semblait parti 
jusqu'ici pour céder la direction opérationnelle et se 
concentrer sur la présidence non exécutive de l'alliance 
Renault-Nissan-Mitsubishi. 
    Sur son salaire, objet d'un bras de fer régulier avec l'Etat 
et à l'origine d'un tollé public en 2016, quand l'assemblée 
générale avait rejeté la rémunération proposée, le ministre de 
l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que Carlos Ghosn avait  
accepté une forte réduction au titre de 2018. 
    "Il a accepté de baisser de 30%, il a organisé sa 
succession, tout ça, ça nous permet, l'Etat et Renault, de 
travailler main dans la main, ensemble, en vue de la prochaine 
AG pour garantir l'avenir de l'alliance", a déclaré Bruno Le 
Maire sur CNews. 
    Le titre Renault a progressé de 2,54% depuis début janvier, 
contre +3,5% pour l'indice sectoriel européen  .SXAP  après une 
année quasiment blanche en 2017 (-0,7%). 
     
    Le communiqué: http://bit.ly/2HgvPQ5 
    La présentation: http://bit.ly/2F8dBQ2 
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
Renault-Ghosn restera, pour renforcer l'intégration avec Nissan  
    
Le communiqué:    http://bit.ly/2HgvPQ5 
La présentation:    http://bit.ly/2F8dBQ2 
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Avec Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées

Tradegate +7.12%
Euronext Paris -0.42%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4807.91 +0.51%
12.572 -3.17%
31.795 +1.58%
3.326 -6.91%
3.315 -1.49%

Les Risques en Bourse

Fermer