1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Remontée des indices boursiers : simple rebond technique ou retournement de tendance ?
Le Cercle des analystes indépendants07/02/2019 à 15:40

La hausse qui a commencé le 27 décembre 2018 semble posséder tous les attributs d'un rebond technique.

Rebond technique

La hausse qui a commencé le 27 décembre 2018 a tous les attributs du rebond technique. Il a la capacité de durer encore quelques semaines, voire un ou deux mois, mais une rechute vers 4 500 points nous semble probable voire souhaitable. Pour aller loin, le marché doit respirer, reprendre son souffle, comme un coureur de fond. Nul ne peut courir un 5 000 mètres à la vitesse d'un 100 mètres.

L'histoire du CAC 40 nous rappelle tout cela d'une manière très claire.

Nous définissons un rebond technique comme une phase haussière au sein d'une tendance baissière. Une tendance baissière est caractérisée par le fait que l'indice est en dessous de sa moyenne mobile un an. Depuis 20 ans, le CAC 40 a connu 5 rebonds techniques complets, qui ont  à chaque fois suivi une baisse de 500 à 1000 points d'indice en moins de trois mois.
 

Source : Factset et VALQUANT EXPERTYSE


La phase actuelle présente les mêmes caractéristiques : la hausse de janvier 2019 suit une baisse de près de 1 000 points entre le 27 septembre et le 27 décembre 2018

Nous avons analysé les 3 rebonds techniques qui ont suivi les grands retournements baissiers : avril 2001, avril 2008 et avril 2012. Les paramètres techniques et fondamentaux sont repris ci-dessous. La barre verticale matérialise la fin du rebond technique.

Septembre 200-Septembre 2001 : AVRIL 2001

Source : Factset et VALQUANT EXPERTYSE


 


Aout 2007-Aout 2008 : AVRIL 2008

Source : Factset et VALQUANT EXPERTYSE


 
Juin 2011 - juillet 2012 : AVRIL 2012

Source : Factset et VALQUANT EXPERTYSE


 
Dans ces trois cas de figure, la moyenne mobile un an a servi de résistance et la croissance des bénéfices anticipée par le consensus des analystes de l'époque était très positive. La phase de marché actuelle ressemble le plus à celle du début de l'année 2018. En avril 2008, le marché était clairement dans une tendance baissière, comme aujourd'hui. Il avait perdu 1 000 points, notamment en janvier 2008 dans le cadre de la « baisse Kerviel ». Il s'inquiétait de la situation des banques, comme aujourd'hui. A l'époque, le marché interbancaire était fermé depuis l'été 2007, en raison des risques associés aux produits toxiques disséminés dans les fonds monétaires. Aujourd'hui, les interrogations portent plus sur le maintien des taux à des niveaux extrêmement bas, qui interdit aux banques de vivre décemment de leur métier. Par ailleurs, les risques de marché ont été remis au gout du jour avec l'impact négatif sur les comptes, de la volatilité des marchés au dernier trimestre 2018. La décote sur fonds propres comptables de la Société Générale atteint 68% ; en d'autre terme, cette banque vaut en Bourse moins que le 1/3 de ses fonds propres. Autant dire que cette banque est incapable de faire appel au marché sans créer une dilution gigantesque. Enfin, le risque bancaire italien demeure très important, à tel point que la banque Carige a du être sauvée par l'Etat italien au cours du mois de janvier 2019.

Au total, nous considérons que la hausse actuelle est un rebond technique qui peut durer encore quelques semaines. Il devrait se heurter à la moyenne mobile un an (qui vaut un peu plus que 5 200 points mais perd 2 à 3 points par jour), et surtout à l'évolution du bénéfice prospectif, qui est en baisse depuis 2 mois. Dans tous les cas de figure, la baisse de cet indice de bénéfice est associé à la baisse du cours du CAC 40.

Source : Factset et VALQUANT EXPERTYSE


Le 5 février 2019
Eric GALIEGUE, 
Président de VALQUANT EXPERTYSE
Président du Cercle des Analystes Indépendants 

 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5580.38 0.00%
1.12474 +0.05%
21.88 0.00%
74.5 +0.34%
2.341 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer