1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole : les cours chutent de plus de 20%, vers une guerre de prix
Reuters08/03/2020 à 23:50

Ryad a réduit le prix de vente officiel pour le mois d'avril de toutes ses qualités de brut vers toutes les destinations, une décision prise après l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie sur un nouvel accord d'encadrement de la production. (Crédits photo : Adobe Stock)

8 mars (Reuters) - Les contrats à terme sur le pétrole chutent de plus de 20% dimanche après la décision de l'Arabie Saoudite de baisser ses prix de vente, signalant le début d'une guerre des prix sur le marché pétrolier.

Ryad a réduit le prix de vente officiel pour le mois d'avril de toutes ses qualités de brut vers toutes les destinations, une décision prise après l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie sur un nouvel accord d'encadrement de la production.

Deux sources à Reuters ont également indiqué que le royaume, premier exportateur mondial de pétrole, prévoyait d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour (bpd) le mois prochain.

L'échec des négociations entre l'Opep et la Russie a poussé l'Arabie saoudite a abandonné une stratégie de soutien des prix pour adopter une stratégie de prise de parts de marché, ce qui n'est pas sans rappeler la tactique mise en place en 2014 qui avait fait chuter les prix du brut d'environ deux-tiers.

Dimanche, le contrat à échéance en mars du baril de Brent

LCOc1 chutait de 21% à 35,77 dollars et le contrat à échéance avril du brut léger américain (WTI) plongeait aussi de 21% à 32,59 dollars, un plus bas depuis février 2016.

(Scott DiSavino, Blandine Hénault pour la version française)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dcabon
    09 mars13:36

    C'est la seule nouvelle un peu positive ce matin ... Les américains vont en baver, car leur pétrole de schiste n'est pas du tout rentable à ce prix là !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

34.69 +16.84%
33.53 -7.58%
24.735 -5.03%
12.8 -8.15%
1.0804 -0.06%

Les Risques en Bourse

Fermer