Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AKWEL

23.55 EUR
-0.21% 

FR0000053027 AKW

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    23.60

  • clôture veille

    23.60

  • + haut

    23.75

  • + bas

    23.35

  • volume

    2 606

  • valorisation

    630 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    17.07.18 / 12:33:03

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    22.40

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    24.70

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur AKWEL

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter AKWEL à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AKWEL à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Petites et moyennes valeurs: les 5 convictions à l'achat de Portzamparc

Boursorama12/12/2017 à 09:30

Depuis le début de l'année, le succès de la short list de Portzamparc ne se dément pas puisqu'elle progresse de près de 78,6% quand l'indice de référence, le CAC Mid&Small grimpe, lui, de 19%. (Copyright AdobeStock)

+382,5%. C'est la performance de la short list de Portzamparc depuis janvier 2015. Ce bureau d'analyses spécialiste des valeurs moyennes a un principe simple. Une «short list» de cinq valeurs pondérée chacune à 20% avec des entrées et des sorties tous les mois. Le flottant de chaque titre doit être supérieur à 10 millions d'euros.
Depuis le début de l'année, le succès de cette sélection ne se dément pas puisqu'elle progresse de près de 78,6% quand l'indice de référence, le CAC Mid&Small grimpe, lui, de 19%.

 A voir // Ces pépites cachées de la cote parisienne

Pour décembre, IGE+XAO sort de la sélection, car il y a un projet d'OPA sur le titre. LDC sort également de la liste dans le sillage de résultats semestriels en dessous des attentes des analystes du bureau d'études.

Deux nouvelles valeurs entrent dans la short list: Orpéa et La compagnie des Alpes qui fait à nouveau partie des valeurs préférées du bureau d'analyse après avoir été sortie de la liste en novembre.

Orpéa
Conseil : Renforcer. Objectif de cours : 110 euros
Le spécialiste des maisons de retraite fait son entrée dans la short list. En dépit de sa taille (CA de 3,1Mds€), les dernières acquisitions réalisées hors de France (Suisse, Espagne) ainsi que la stratégie de développement à l'international qui s'intensifie avec l'annonce de deux nouveaux pays (Brésil + Portugal) offrent de vrais relais de croissance. Dans ce contexte, Orpéa « devrait être en mesure de maintenir une croissance organique de 5% par an » alors qu'en 2017, la croissance totale sera proche de 10%, dont près de 5% en organique. Les performances sont solides, en témoigne le chiffre d'affaires à 9 mois qui est ressorti à 2,321 milliards d'euros, en hausse de 10,3% dont 5,3% en organique. «Ces bonnes performances sont sécurisées par les lits matures (85% des lits) et la progression de la profitabilité attendue cette année. La baisse continue du coût de la dette (3,1% au premier semestre 2017 contre 3,8% en 2015) offre une structure financière maîtrisée malgré la détention immobilière (Orpéa détient un patrimoine immobilier 4,6 milliards d'euros pour une dette nette immobilière 3,6 milliard) ». Enfin, la dynamique d'Orpéa reste avantageuse par rapport à celle de Korian, en témoigne le fait que « là où nous attendons une croissance organique de l'ordre de 5% par an pour Orpea, Korian ne guide que sur 2-3% ».

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel, le 13 février

Compagnie des Alpes :
Conseil : acheter. Objectif de cours : 31,50 euros

La situation touristique en France s'améliore et les bons signaux se sont confirmés tout au long de l'année. Le chiffre d'affaires annuel publié fin octobre affichait une progression de 6,6% (+4,2% pour les domaines skiables, 8,4% pour les destinations de loisirs, avec un record de fréquentation pour le Parc Astérix ( qui représentait 27,5%  du pôle Destination de Loisirs en 2015). «Nous attendons cette année une progression de la marge d'excédent brut d'exploitation du groupe de +130 points de base à 26,8%. Le groupe a par ailleurs récemment précisé sa guidance annuelle concernant la marge des Destinations de Loisirs qui sera supérieur à 24%. Enfin, Eric Lombard a été nommé à la direction générale de la CDC (actionnaire à 39,5%) courant novembre. « Cette nomination relance le dossier d'ouverture du capital de la Compagnie des Alpes ». Fosun fait toujours partie des acteurs cités pour prendre une participation.

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel, le 12 décembre.

Herige
Conseil : renforcer. Objectif de cours : 43 euros
.

Le groupe centré sur l'univers du bâtiment (négoce de matériaux, béton, menuiserie industrielle) a bénéficié d'un rythme soutenu dans la construction en France avec 504.000 logements autorisés à fin octobre (cumul sur 12 mois) et 418.000 logements mis en chantier (+17,2%). Le second motif qui conforte Portzamparc à garder Herige dans sa short list, ce sont les nouveaux ajustements pour le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE). Lors du nouvel examen du projet de loi de finances il a été décidé que le PTZ neuf sera bien reconduit jusqu'à fin 2019 dans les zones non-tendues (adressées par les clients d'Herige), avec une modification du plafond (20% vs 40% auparavant).  De plus la prorogation du CITE fenêtres sur 2018 (si acompte payé avant juillet) offre désormais un taux réduit à 15% vs 30% précédemment. Pour Portzamparc, le business plan d'Herige est confirmé avec une réorganisation du pôle Atlantem (Menuiserie: 25% du chiffre d'affaires du groupe) avec un investissement majeur de 20 M€ dans une nouvelle usine. Le groupe mise toujours sur une récupération de 3 points de marge brute dans le segment négoce par rapport aux concurrents pour un objectif de marge opérationnelle courante de 3,5% à horizon 2020 sur ce segment.

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel, le 6 février


MGI Coutier
Conseil : acheter. Objectif de cours : 42,70 euros.

Le petit équipementier continue de bénéficier d'une valorisation attrayante et offre un potentiel de hausse de 29% par rapport au cours actuel (33,10 euros) «au regard des perspectives de croissance du groupe, de l'amélioration de la rentabilité, d'une rentabilité des capitaux investis supérieure à 20% » et de sa solidité financière. Les principaux marchés du groupe restent bien orientés: Europe (+3,9% à fin octobre), Amérique du Nord (+4,5% à fin novembre pour les Trucks&SUV). Portzamparc cite également la poursuite des efforts de productivité avec notamment la robotisation. Enfin, les analystes soulignent la forte génération de cash malgré une accélération des dépenses d'investissements en 2017.  

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel, le 8 février

Infotel
Conseil : Portzamparc passe d'acheter à renforcer. Objectif de cours : abaissé de 57,10 à 56,90 euros.

Sur les trois dernières années, le chiffre d'affaires du groupe a grimpé de 10,1% en organique. Mieux, le résultat opérationnel courant a progressé de 12,6% par an en moyenne sur les trois dernières années. Et sur les neufs premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe a grimpé de 8,9% «malgré un effet calendaire défavorable». Pour le bureau d'analyses, «le modèle d'Infotel est validé par le contexte actuel tandis que les marges résistent malgré « une  hausse de salaires nécessaires mais en ligne par rapport aux attentes du début d'exercice». Dans ce contexte, le bureau continue de penser que «l'accélération des ventes de logiciels pourrait être le prochain catalyseur», notamment grâce à la bonne dynamique des royalties IBM, en croissance de 11% sur neuf mois et ce malgré une évolution du dollar défavorable.

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires annuel, le 24 janvier.

 A voir // Valeurs moyennes: les 5 idées clefs de Portzamparc

Florentine Loiseau (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

-0.64%
+1.93%
0.00%
+0.19%
-0.04%

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.314 +13.18%
14.13 -3.02%
36.13 -0.65%
116.3 -3.16%
52.7 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.