1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Élection présidentielle américaine - USA 2020

Les prochaines élections présidentielles américaines auront lieu en novembre 2020. C'est l'occasion pour l'actuel président Donald Trump de briguer un second mandat. L'élection a lieu tous les quatre ans. Le paysage politique américain étant essentiellement bipartite et polarisé entre le parti républicain et le parti démocrate, les élections présidentielles sont précédées de primaires au sein de chaque parti afin de présenter un candidat. Pour être éligible, il faut être citoyen américain de plus de 35 ans et résider aux USA pendant au moins 14 ans. Le président américain est élu selon un mode de scrutin de suffrage universel indirect. Les citoyens votent pour des grands électeurs qui vont élire le président. C'est donc le candidat qui remporte la majorité auprès des grands électeurs qui devient président des Etats-Unis. Ce dernier ne peut pas cumuler plus de deux mandats successifs.

  • AFP02.06.202018:13
    7

    Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a accusé mardi Donald Trump d'avoir transformé les Etats-Unis en "champ de bataille", en promettant de tout faire pour "guérir les blessures raciales" s'il gagne la présidentielle en novembre.  La mort à 46 ans de George Floyd, un homme noir, il y a une semaine à Minneapolis est un "électrochoc pour notre pays

  • Reuters02.06.202013:11

    par John Whitesides WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - Les électeurs de huit Etats américains et du District de Columbia sont appelés aux urnes ce mardi pour des primaires, le plus grand test à ce jour de la capacité des autorités à faire face à un afflux de votes par correspondance et à gérer les risques sanitaires dans les bureaux de vote sur fond d'épidémie liée au coronavirus. Ce scrutin, le plus important depuis le début de la flambée épidémique aux Etats-Unis, fait figure de répétition générale pour l'élection présidentielle du 3 novembre et donne un aperçu des défis à relever à l'échelle nationale si ce scrutin devait se tenir sous la menace persistante du coronavirus

  • AFP02.06.202007:32
    11

    Après des semaines coincé chez lui à cause de la pandémie, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a rencontré lundi des responsables politiques et religieux noirs pour dénoncer le "racisme institutionnel" qui ronge une Amérique meurtrie par la mort de George Floyd. Peinant à se faire entendre jusqu'ici dans des médias centrés sur les ravages du coronavirus et la gestion de la crise par Donald Trump, Joe Biden multiplie les déclarations et rencontres remarquées depuis l'homicide par un policier blanc de cet homme noir non armé, qui a embrasé les Etats-Unis

  • AFP01.06.202018:54

    Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a dénoncé lundi la présidence de Donald Trump et les problèmes de racisme et d'inégalités qui rongent les Etats-Unis, lors d'une rencontre avec des responsables religieux et politiques noirs organisée après la mort de George Floyd.  "Le pansement a été arraché par cette pandémie et ce président", a-t-il déclaré, en référence au coronavirus qui tue de façon disproportionnée les patients noirs dans certaines régions des Etats-Unis, et aux propos du milliardaire républicain concernant les minorités

  • AFP31.05.202011:23
    6

    "Un lancement spectaculaire et inoubliable!" Venu assister samedi en Floride à ce que la Nasa appelle l'aube d'une nouvelle ère spatiale, Donald Trump voulait faire de cette journée une célébration du "retour de l'Amérique".  L'envoi, à de nombreux égards historiques, de deux astronautes américains dans l'espace à bord d'une fusée SpaceX fut couronné de succès

  • Reuters31.05.202008:02

    MINNEAPOLIS, Minnesota, 31 mai (Reuters) - De nouveaux heurts ont éclaté et des couvre-feux ont été imposés dans la nuit de samedi à dimanche à Minneapolis et dans plusieurs autres villes américaines comme Los Angeles et Atlanta, malgré l'inculpation du policier blanc à l'origine de la mort d'un homme noir, George Floyd, qu'il avait violemment plaqué au sol. Dans plusieurs grandes villes comme Miami ou Chicago, les manifestations aux cris de "je ne peux plus respirer", les derniers mots prononcés par George Floyd avant de mourir, ont commencé dans le calme avant que certains participants ne bloquent la circulation, n'allument des incendies et ne se confrontent aux policiers

  • Reuters30.05.202019:02

    (actualisé avec mobilisation de la Garde nationale) par Brendan O'Brien et Carlos Barria MINNEAPOLIS, Minnesota, 30 mai (Reuters) - De nouveaux heurts ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Minneapolis et dans plusieurs autres villes américaines comme New York et Atlanta, malgré l'inculpation du policier blanc à l'origine de la mort d'un homme noir, George Floyd, qu'il avait violemment plaqué au sol. Le gouverneur démocrate du Minnesota a décidé de mobiliser l'intégralité de la Garde nationale, une force de réserve qui dépend de l'armée américaine, afin d'endiguer la violence qu'il impute à des "marginaux" venus profiter de la mort de George Floyd pour semer le chaos

  • AFP30.05.202012:12
    7

    Twitter met des avertissements sur les messages de @realDonaldTrump.Trump accuse Twitter de faire preuve d'activisme politique

  • Reuters30.05.202011:42
    4

    par Jeff Mason et Elizabeth Culliford WASHINGTON (Reuters) - De nouveaux heurts ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Minneapolis et le mouvement de colère a gagné l'ensemble des Etats-Unis malgré l'inculpation du policier blanc à l'origine de la mort d'un homme noir, George Floyd, qu'il avait violemment plaqué au sol. Donald Trump a de son côté cherché à atténuer les propos controversés qu'il avait tenus un peu plus tôt sur Twitter, où il avait écrit que "quand les pillages commencent, les tirs commencent aussi", disant "comprendre la douleur" de la famille de George Floyd, avec laquelle il s'est entretenu

  • AFP29.05.202021:29

    Twitter savait que "l'enfer allait se déchaîner" sur la plateforme dès lors qu'elle épinglait des messages "trompeurs" de Donald Trump, et ce n'est pas fini, car les deux ennemis semblent déterminés à en découdre via des tweets et batailles en justice. Et Twitter a encore des munitions

  • Reuters29.05.202013:57

    WASHINGTON, 29 mai (Reuters) - Donald Trump a lancé vendredi de nouvelles vives critiques contre Twitter TWTR.N en accusant le réseau social, qui a masqué un message du président américain quelques heures plus tôt, de cibler les républicains et les conservateurs et de ne rien faire contre les démocrates et la Chine

  • AFP29.05.202012:38
    23

    Twitter a masqué vendredi un message de Donald Trump sur les affrontements de Minneapolis, le laissant néanmoins accessible, pour signaler une "apologie de la violence", faisant monter d'un cran la polémique avec le président américain qui cherche à limiter la protection des réseaux sociaux et leur latitude à modérer les  contenus. "Ces VOYOUS déshonorent la mémoire de George Floyd, et je ne laisserai pas faire cela

  • AFP28.05.202003:27

    Après la rupture du statu quo péniblement établi avec Donald Trump, les réseaux sociaux se retrouvent coincés entre le marteau et l'enclume: un président qui menace de les fermer et l'obligation de gérer la désinformation politique pendant la campagne. Les plateformes avaient jusqu'à présent soigneusement évité de viser directement le volubile homme d'Etat dans leur modération des contenus trompeurs ou dangereux, mais Twitter a fini par sévir

  • AFP28.05.202001:44
    5

    Donald Trump a menacé mercredi de "fermer" des plateformes de réseaux sociaux après le signalement la veille par Twitter de certains de ses messages comme "trompeurs", une initiative inédite qui n'a pas empêché une nouvelle avalanche de tweets furieux du président américain, reprenant parfois des informations non vérifiées. Le milliardaire républicain signera jeudi un décret "portant sur les réseaux sociaux", a déclaré à des journalistes, sans plus de précisions, une porte-parole de la Maison Blanche dans l'avion qui le ramenait de Floride, où il devait assister au lancement d'une fusée

  • Reuters27.05.202014:01
    2

    WASHINGTON, 27 mai (Reuters) - Donald Trump, a menacé mercredi de réguler ou de fermer des opérateurs de réseaux sociaux, au lendemain de la décision de Twitter TWTR.N d'ajouter à l'un de ses messages un avertissement incitant les lecteurs à vérifier la véracité des affirmations du président américain

  • AFP27.05.202002:19
    10

    "Un parfait crétin": Joe Biden a répondu mardi aux moqueries de Donald Trump sur son apparence derrière un masque, en axant résolument sa campagne pour la Maison Blanche sur la réponse du président américain à la crise du coronavirus, qui divise l'Amérique.  En choisissant de porter un masque noir lundi pour sa première apparition publique en plus de deux mois, puis en changeant mardi sa photo de profil sur Facebook et Twitter pour se montrer ainsi masqué, le candidat démocrate s'inscrit en nette opposition au milliardaire républicain, qui a toujours évité de porter cette protection en public

  • Reuters27.05.202001:59

    (Actualisé avec réaction de Donald Trump) SAN FRANCISCO, 27 mai (Reuters) - Donald Trump a accusé mardi Twitter TWTR.N d'interférer dans l'élection présidentielle de novembre prochain aux Etats-Unis après que le réseau social a incité dans la journée ses utilisateurs à vérifier la véracité d'un double message publié par le président américain à propos du vote par correspondance

  • Reuters27.05.202000:55

    SAN FRANCISCO, 27 mai (Reuters) - Twitter TWTR.N a incité mardi ses utilisateurs à vérifier la véracité de messages publiés par Donald Trump sur le vote par correspondance, avertissant que les faits énoncés par le président américain n'étaient pas avérés et réfutés par les services de "fact-checking" de la plate-forme

  • Reuters26.05.202023:13

    26 mai (Reuters) - L'AFL-CIO, plus grande confédération syndicale des Etats-Unis, a apporté mardi son soutien au démocrate Joe Biden en vue de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre. Le soutien des syndicats pourrait aider Joe Biden à ramener vers son camp les ouvriers qui ont voté en 2016 pour Donald Trump et ont alors permis à l'actuel président des Etats-Unis de remporter de courtes victoires dans des Etats décisifs comme le Michigan, le Wisconsin ou la Pennsylvanie

  • Reuters25.05.202023:05

    NEW CASTLE, Delaware, 25 mai (Reuters) - L'ancien vice-président américain Joe Biden, probable candidat démocrate à l'élection présidentielle de novembre prochain, a effectué lundi sa première apparition en public depuis qu'il s'est placé à l'isolement il y a dix semaines en raison de l'épidémie de coronavirus. Accompagné de sa femme Jill, Joe Biden, le visage recouvert d'un masque noir, s'est rendu à quelques pas de son domicile dans le Delaware pour déposer une gerbe de roses blanches devant un monument à la mémoire des soldats américains morts pendant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre de Corée, à l'occasion du Memorial Day, jour férié aux Etats-Unis

Les Risques en Bourse

Fermer