Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Pas de raison" pour STMicro de prendre part à une alliance sur les puces-PDG
Reuters04/05/2021 à 19:32

PARIS, 4 mai (Reuters) - STMicroelectronics STM.PA n'a "pas de raison" de prendre part à une potentielle alliance sur des technologies avancées de semi-conducteurs, a déclaré mardi le PDG du groupe, alors que la Commission européenne cherche à renforcer la souveraineté de l'UE dans le secteur des puces.

Invité de BFM Business, Jean-Marc Chéry a déclaré voir "de façon positive" les démarches de la Commission européenne mais ajouté que STMicroelectronics n'avait aucun intérêt à en faire partie. "C'est marginal dans notre activité", a-t-il dit à propos des technologies avancées.

Soulignant sa "satisfaction que l'industrie des semi-conducteurs soit reconnue comme une industrie clé", il a déclaré s'attendre à ce que l'actuelle pénurie mondiale de semi-conducteurs se prolonge.

"La différence entre la demande et les capacités telles qu'elles avaient été anticipées est tellement importante que ça va durer au moins un an", a estimé Jean-Marc Chéry. "En quatre mois, les choses ont complètement changé."

Thierry Breton, le commissaire européen au Marché intérieur, s'est entretenu dernièrement avec des dirigeants des principaux fabricants mondiaux de semi-conducteurs, avec l'objectif de préserver l'UE des turbulences dans les chaînes de production mondialisées.

Dans le plan européen pour le numérique pour 2030, la Commission européenne veut concentrer à cette échéance dans l'UE au moins 20% de la production mondiale de semi-conducteurs de dernière génération.

VOIR AUSSI

ANALYSE-La course aux puces électroniques s'intensifie sur fond de pénurie mondiale

(Jean Terzian)

Valeurs associées

Euronext Paris -2.15%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer