1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les investisseurs en actions US peuvent sortir le champagne, estime BoAML
Newsmanagers10/08/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Sortez le Champagne pour les actions américaines et spécialement pour les valeurs technologiques, se réjouissent les analystes du rapport hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch Global Research sur les flux d'investissement dans le monde. A la fin de la semaine se terminant au mercredi 1er août, il ne manquait plus que 14 jours de trading pour que le marché haussier entourant le S&P 500 ne devienne le plus long de toute l'histoire (soit 3.543 jours), écrivent les analystes. Par ailleurs, Apple a été la première société américaine à franchir le cap des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Avant elle, le record était tenu par PetroChina en 2007. IBM avait été la première société à franchir le cap des 100 milliards en 1987 et US Steel le cap de 1 milliard de dollars en 1901! Mais cet optimisme outre-Atlantique n'a pas été partagé ailleurs. La semaine a même été marquée par une tendance au " risk-off" . Ainsi, les fonds d'investissements en actions ont subi mondialement 2 milliards de dollars de rachats nets, tandis que les fonds obligataires ont collecté 2,2 milliards de dollars. Les fonds Or, ont quant à eux décollecté un " petit" 400 millions de dollars.

Dans le détail, les actions américaines ont décollecté (-800 millions de dollars) mais celles présentes sur le secteur technologique ont continué d'avoir les faveurs des investisseurs (+ 900 millions de dollars net). Ce sont les secteurs de l'énergie et les financières qui ont décollecté de respectivement 400 millions de dollars et 1,1 milliard de dollars.

Les fonds en actions européennes et japonaises ont aussi subi des rachats (-900 millions et -600 millions) mais les marchés émergents renouent avec leur première collecte nette positive depuis 11 semaines (+700 millions de dollars).

Du côté des fonds obligataires, ce sont toujours ceux spécialisés sur l'Investment Grade qui enregistrent les plus importantes rentrées d'argent (+2,6 milliards de dollars) tandis que les fonds de dette émergente ou les bons du Trésor décollectent.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer