Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Les Gafam brillent moins en Bourse, l'occasion d'acheter leurs actions ?
information fournie par Le Revenu20/10/2021 à 07:02

Les conseils du Revenu sur Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. (© DR)

Les conseils du Revenu sur Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. (© DR)

Les géants de la tech ne sont plus les chouchous de la Bourse. Alors que les Gafam ont échappé à la crise en 2020, ils doivent désormais affronter plusieurs difficultés qui les rendent plus fragiles en Bourse. Faut-il en profiter ?

Depuis quelque temps, les Gafam, acronyme des géants de la tech américaine (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) marquent le pas en Bourse. En un mois, Facebook a perdu 5,6%. Amazon a cédé 1,5% en trois mois.

Principale explication : la perspective d'une remontée des taux longs qui rend les valorisations des géants du web plus difficiles à justifier. D’autant que ces entreprises, dont les activités se sont particulièrement bien comportées durant la pandémie mondiale, souffrent désormais d’un effet de base défavorable.

Un trou d’air synonyme d'opportunités d'achat ou annonciateur d'un vrai renversement de tendance ? Le Revenu vous aiguille.

Facebook

Souvenez-vous : Le cours de Bourse de la société américaine de Mark Zuckerberg a décroché de près de 5% après la panne massive qui a touché le célèbre réseau social pendant plusieurs heures.

Mais c’est surtout la problématique de la protection des données personnelles et les efforts insuffisants de Facebook pour remédier aux effets dangereux du réseau social qui inquiètent les investisseurs. Un problème qui semble mettre au second plan les bons résultats financiers de l'entreprise.

Au deuxième trimestre, les revenus ont en effet bondi de 55%, à 29,1 milliards de dollars. Mais les dirigeants sont restés plus prudents pour le troisième

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

NASDAQ +0.86%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.