1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

[Le marché du lundi] éco : Pas si facile de filer à l'anglaise...
Boursorama28/10/2019 à 13:19

Karamo KABA, Directeur des études économiques

Le Royaume-Uni aurait dû attirer l'attention du monde entier cette semaine. Or, en reportant pour la troisième fois consécutive la date de sortie de l'Union européenne, les membres de la Chambre des Communes en ont décidé autrement. Puisque « la nature a horreur du vide », ce sont les Etats-Unis qui ont une fois de plus tenu le haut de l'affiche. En effet, tout porte à croire que, pour la troisième fois d'affilée, la Réserve fédérale (FED) va réduire les taux d'intérêt mercredi pour soutenir l'activité. Cela ferait tomber les taux directeurs entre 1,5% et 1,75%. La publication des comptes nationaux du troisième trimestre par le Bureau of Economic Analysis (BEA) devrait ainsi montrer un net ralentissement du rythme de progression du PIB. Après une croissance décevante au deuxième trimestre (2% en rythme annualisé), la croissance du PIB américain devrait ressortir aux alentours de 1,8%, pénalisée principalement par la faiblesse des dépenses d'investissement.

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer