Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

L'alignement d'intérêts entre gérants et clients sera le thème post-Covid, selon Tikehau
information fournie par Newsmanagers01/10/2020 à 12:00

(NEWSManagers.com) - " Le thème post-Covid au sein du secteur de l'asset management sera celui de l'alignement des intérêts entre les sociétés de gestion et les investisseurs" , a estimé Thomas Friedberger, co-Chief Investment Officer et directeur général de Tikehau Investment Management. A l'occasion d'une conférence de presse sur ses perspectives macro-économiques, le dirigeant a fait le pari qu'à l'avenir, la différence de performance entre les fonds où les gérants qui les gèrent sont " massivement investis" et ceux où l'asset manager n'a pas investi " sera massive" .

Pour appuyer son raisonnement, il a sans surprise donné l'exemple de Tikehau. Ainsi, en pleine crise sanitaire et pendant le confinement, " cela nous a aidé pour les fonds que nous gérons. Nous avons donné une intensité dans notre travail et nous avions une motivation que d'autres n'ont pas eu" . Pour le dirigeant, cette association d'intérêt prendra d'autant plus d'importance dans le futur pour les régulateurs que l'asset management devient de plus en plus systémique, surtout aux Etats-Unis.

Il a rappelé ainsi qu'après la crise de 2008, les régulateurs avaient identifié les CLO (titrisations de prêts) comme l'un des principaux vecteurs de la crise financières de 2008. Depuis, les régulateurs ont imposés aux gérants d'investir aux côtés de leur clients pour diminuer les risques d'une mauvaise gestion. " C'est le seul cas dans la gestion où le co-investissement a été imposé" a-t-il regretté.

Selon lui, Tikehau pratique cette politique de co-investissement avec ses clients pour chaque nouveau fonds. " Le bilan de Tikehau, c'est environ 3 milliards de fonds propres et un milliard environ de dette. L'objectif est d' investir entre les deux tiers et trois quarts de ces montants dans les fonds qu' on gère dans l' asset management" , a expliqué Thomas Friedberger. Il a rappelé par exemple que Tikehau avait investi 230 millions dans le fonds Ace Aero Partenaires (géré via sa filiale Ace Management dans le cadre du plan de soutien à la filière aéronautique en France). Tikehau investit en général des tickets de 100 à 200 millions d'euros dans plusieurs stratégies de dette privée ainsi que dans l'immobilier. " On veut être un investisseur qui a les doigts dans la prise, a-t-il déclamé, afin d'éviter le désalignement d' intérêts ou d'être trop agressif sur la liquidité de l' actif par rapport au passif" .

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.