1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Kering signe des résultats historiques en 2017 grâce à Gucci

Reuters13/02/2018 à 10:04

   

Le titre de Kering redonne 2,55% à 370,90 euros. Grâce aux bonnes performances des marques Gucci et Balanciaga, le résultat net annuel a plus que doublé (Crédit Flickr)

* Gucci franchit les 6,0 mds, en croissance organique de 45%
    * Saint Laurent poursuit son avance, Balenciaga monte en flèche   
    * Le résultat opérationnel du groupe grimpe de 56%  
    * Le résultat net plus que doublé


 (Actualisé avec précisions, graphique)
    par Pascale Denis
    PARIS, 12 février (Reuters) - Kering  PRTP.PA  a publié
mardi des résultats annuels historiques, dopés par les performances hors norme de Gucci qui  ont permis à son pôle de marques de luxe de signer, de loin, les meilleures performances du secteur.
    Le groupe a vu ses ventes grimper de 25% à 15,48 milliards d'euros, un chiffre proche des 15,38 milliards attendus, signant un bond en avant de 27,2% à taux de change constants sur l'année et de 27,2% au seul quatrième trimestre.  
    Son résultat opérationnel courant a pris 56,3% pour atteindre un record à 2,95 milliards d'euros, un chiffre supérieur aux 2,87 milliards du consensus Inquiry Financial pour Reuters, et sa marge a bondi de 380 points de base à 19,0%.
    "Kering a réalisé une année phénoménale", a déclaré son PDG François-Henri Pinault, pour qui le groupe devrait cette année encore, "grâce à la complémentarité de ses maisons (...) faire bien mieux que le marché".
    Cette performance a été largement tirée par les résultats exceptionnels de Gucci, dont les ventes ont décollé de 44,6% à changes constants, avec un nouveau bond en avant de 42,6% au quatrième trimestre, au lieu des 39% attendus par les analystes.
    Pour Gucci, l'année écoulée devrait rester dans les annales. La marque a pulvérisé tous les records, portée par une esthétique foisonnante qui rencontre les aspirations des jeunes consommateurs du luxe. Le succès des collections d'Alessandro Michele ne se dément pas, et elle gagne des parts de marché sur
ses concurrents.
    La griffe italienne, qui pèse pour plus de 70% des profits du groupe, a franchi pour la première fois la barre des 6,0 milliards d'euros de ventes (6,2 milliards) et son résultat opérationnel courant a grimpé de 69%, pour une marge record de 34,2%, en hausse de 550 points de base.
     
    LE NOUVEAU MOTEUR BALENCIAGA
    Elle laisse loin derrière les meilleurs élèves du secteur comme Louis Vuitton, propriété de LVMH  LVMH.PA , dont les ventes ont progressé d'environ 13% l'an dernier, ou comme Hermès  HRMS.PA , aux performances moins spectaculaires mais plus régulières, et dont la croissance a été de 8,6%.
    Gucci a étoffé son offre avec succès, proposant aux "millenials" des produits plus accessibles, étendant aussi son offre pour hommes et celle de ses accessoires (lunettes et bijoux). Elle s'est aussi récemment lancée dans la décoration.
    Elle profite aussi, comme ses concurrents, d'une explosion des ventes auprès de la clientèle chinoise et d'une montée en flèche de ses ventes en ligne, qui ont grimpé de 80%.
    Saint Laurent n'est pas en reste, avec une croissance annuelle de 25%, dépassant la barre des 20% pour la 7e année consécutive, tandis que le pôle des autres marques de luxe avance de 14%, grâce au succès de Balenciaga, nouvelle pépite montante du groupe dont les ventes ont décollé de plus de 40% au deuxième semestre.
    Kering a aussi profité du redressement de l'équipementier   sportif Puma  PUMG.DE   , qu'il s'apprête à céder à ses actionnaires, dix ans après son rachat, faute de synergies avec les actifs de luxe.   
    En Bourse, le titre Kering a clôturé à 380,00 euros lundi, accusant un recul de 3,3% depuis le début de l'année. Sur un an cependant, la dynamique Gucci et son effet de levier sur la rentabilité du groupe l'ont fait décoller de près de 64%, surperformant largement ses concurrents.     
    Après une telle explosion et des bases de comparaisons qui s'annoncent très difficiles pour 2018, la "normalisation" de la croissance de Gucci constitue un enjeu de taille.
    Le risque de lassitude, une fois que l'esthétique Gucci aura perdu le lustre de la nouveauté, la fidélisation de la masse de ses nouveaux clients ou l'évolution de sa ligne créatrice sont autant de défis pour la marque à moyen terme.   
    Le résultat net part du groupe a plus que doublé (+119,5%) à 1,79 milliard d'euros et le dividende proposé est relevé de 30% à 6,00 euros (consensus 5,82 euros).
               
    * Voir aussi :
    Le communiqué : http://bit.ly/2EYs7d5
    ANALYSE-Gucci, une effervescence qui suscite des
interrogations   
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Graphique de la performances boursières du luxe européen    http://reut.rs/2BqsNYW
Kering conservera 15,7% du capital de Puma      
Le communiqué :    http://bit.ly/2EYs7d5
Puma optimiste pour 2018 après un solide T4      
Kering confie Puma à ses actionnaires pour se consacrer au luxe  
    
ANALYSE-Luxe-Gucci, une effervescence qui suscite des
interrogations      
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>
 (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)
 

Valeurs associées

+3.42%
+3.56%
+1.46%
-1.62%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4831.11 +1.87%
CGG
1.153 +6.96%
1.13793 +0.22%
5.14 +5.33%
1.9185 +5.99%

Les Risques en Bourse

Fermer