Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Disney surmonte les pressions des activistes, les membres du CA réélus
information fournie par Reuters 03/04/2024 à 19:54

par Dawn Chmielewski, Lisa Richwine et Svea Herbst-Bayliss

Les actionnaires de Walt Disney DIS.N ont soutenu mercredi le directeur général, Bob Iger, et d'autres directeurs, confirmant l'ensemble des membres du conseil d'administration alors que des investisseurs activistes faisaient pression pour obtenir des sièges, disant déplorant de mauvais résultats du groupe.

Au cours de l'assemblée générale annuelle, les 12 membres actuels du conseil d'administration de Disney ont été réélus, infligeant un revers au milliardaire Nelson Peltz et au fonds activiste Blackwells Capital.

"Maintenant que la bataille par procuration est derrière nous, nous avons hâte de focaliser 100% de notre attention sur nos premières priorités: la croissance et la création de valeur pour nos actionnaires, et l'excellence créatives pour nos clients", a déclaré Bob Iger dans un communiqué.

Nelson Peltz, qui dirige Trian Fund Management, et Blackwells ambitionnaient d'obtenir au total cinq sièges au conseil d'administration de Disney, dénonçant des errements dans les projets de succession à la tête du groupe, une perte de créativité et un manque de maîtrise des nouvelles technologies.

"Tout ce que nous voulons, c'est que Disney produise de nouveau du contenu de grande qualité et ravisse les consommateurs, tout en créant durablement une valeur à long terme pour nous tous", a déclaré Nelson Peltz lors de l'assemblée générale, avant l'annonce des résultats du vote.

"Peu importe l'issue du vote d'aujourd'hui, Trian surveillera les performances de la compagnie", a-t-il ajouté.

La bataille pour les sièges du conseil d'administration a été surveillée de près, considérée comme un référendum sur les efforts entrepris par Disney pour, notamment, revigorer ses activités cinématographiques et télévisuelles et rendre rentables ses activités "streaming".

Des millions de dollars ont été dépensés par les concernés dans des campagnes destinées à convaincre les votants lors desquelles des attaques publiques et personnelles ont été échangées.

(Dawn Chmielewski et Lisa Richwine à Los Angeles, Svea Herbst-Bayliss à New York, avec Akash Sriram et Noel Randewich; version française Jean Terzian)

Valeurs associées

NYSE -0.21%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.