Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Deutsche Bank et Commerzbank renoncent à envisager une fusion
information fournie par Reuters25/04/2019 à 12:15

    * Elles mettent en avant les risques d'exécution et les
coûts de
restructuration
    * L'annonce intervient après six semaines de pourparlers
    * Les interrogations demeurent sur l'avenir des deux banques
    * L'action D. Bank en hausse de 3,8%, Commerzbank en baisse
de
2,1%
    * 

 (Actualisé avec précisions, contexte, réaction des salariés)
    par Tom Sims et Arno Schuetze
    FRANCFORT, 25 avril (Reuters) - Les discussions entre
Deutsche Bank  DBKGn.DE  et Commerzbank  CBKG.DE  en vue de leur
fusion ont échoué, ont annoncé les deux groupes allemands jeudi.
    Cette décision des deux premières banques d'Allemagne, qui
évoquent des risques d'exécution, les coûts de restructuration
et les exigences de fonds propres qu'entraînerait un
rapprochement, intervient au bout de six semaines de
pourparlers.
    "Nous avons conclu que cette transaction n'aurait pas dégagé
suffisamment de bénéfices pour compenser" les risques et les
coûts, a déclaré le président du directoire de Deutsche Bank,
Christian Sewing, des propos qui font écho à ceux de son
homologue de Commerzbank Martin Zielke. 
    La perspective d'une fusion avait suscité des réserves des
autorités de régulation et des actionnaires et soulevé une vive
opposition parmi les salariés des deux établissements dont les
syndicats craignaient 30.000 suppressions de postes.
    Les autorités allemandes, en particulier le ministre des
Finances Olaf Scholz, poussaient à une fusion entre les deux
établissements qui peinent à tourner la page de la grande crise
financière de 2008. 
    Vers 11h45, l'action Commerzbank perdait 2,1% à la Bourse de
Francfort tandis que celle de Deutsche Bank gagnait 3,6%. 
    L'échec des discussions va accentuer la pression sur
Deutsche Bank en vue d'une restructuration plus radicale,
notamment de sa banque d'investissement aux Etats-Unis souhaitée
par les régulateurs et certains de ses principaux actionnaires.
     Deutsche Bank est déjà à la recherche d'une transaction
pour sa filiale de gestion d'actifs DWS. 
    "Deutsche Bank va continuer à étudier toutes les
alternatives", a dit la banque. 
    Les salariés des deux banques se sont immédiatement réjouis
de l'annonce de l'échec de la fusion.
    
    L'INCERTITUDE RESTE DE MISE
    Un dirigeant de Commerzbank a toutefois averti que cette
issue ne mettait pas fin aux incertitudes et risquait d'attiser
les appétits de concurrents étrangers.
    "Il est clair que d'autres vont maintenant sortir du bois
avec des offres et des idées", a-t-il déclaré. 
    Martin Zielke avait déjà prévenu les salariés de Commerzbank
que "l'alternative qui consisterait à ne rien faire n'est pas
une option."
    Unicredit  CRDI.MI  et ING  INGA.AS  ont fait part de leur
intérêt pour la deuxième banque allemande, ont dit des sources
au fait du dossier.    
    Plusieurs actionnaires importants de Deutsche Bank ont fait
part de leurs doutes sur l'opération et ne souhaitaient pas
remettre au pot pour qu'elle se réalise tandis que les agences
de notation ont souligné les risques qu'elle présentait. 
    La Banque centrale européenne, en charge de la supervision
des grandes banques de la zone euro, aurait demandé à Deutsche
Bank de lever de l'argent frais avant de donner son feu vert à
une fusion, avait dit une source au fait du dossier. 
    Le conseil de surveillance de la Banque centrale européenne,
qui se réunit jeudi, n'a pas reçu de demande formelle des deux
banques concernant une fusion, avait dit une autre source. 
    Deutsche Bank a par ailleurs publié jeudi ses résultats
provisoires pour le premier trimestre qui font état d'un
bénéfice net de 200 millions d'euros contre un résultat de 29
millions attendu par le consensus des analystes.  
    
    

 (avec Hans Seidenstuecker, Andreas Framcke, Francesco Canepa,
Frank Siebelt, Marc Joanny  pour le service français, édité par
Catherine Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

MIL +0.09%
Euronext Amsterdam +0.76%
XETRA +1.32%
XETRA +4.26%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.