Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Des investisseurs démobilisés par les interrogations sur la croissance
information fournie par Newsmanagers29/06/2018 à 12:00

(NEWSManagers.com) -

Durant la troisième semaine de juin, la montée de plusieurs crans des tensions commerciales persistantes entre les Etats-Unis et la Chine et la probabilité grandissante d'une quadruple hausse des taux de la Réserve fédérale américaine cette année ont douché les perspectives de croissance de l'économie mondiale. Dans ce contexte, le découplage déjà observé la semaine précédente entre les flux dans les fonds d'actions américaines et les dégagements dans toutes les autres régions de la planète s'est accentué avec une prime à l'attentisme puisque près de 70 milliards de dollars se sont retrouvés dans des fonds monétaires.

Les fonds d'actions américaines ont affiché des entrées nettes de 5,1 milliards de dollars durant la semaine au 20 juin, enregistrant ainsi une septième semaine de flux nets positifs, selon l'étude hebdomadaire Bank of America Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. En revanche, les fonds d'actions émergentes ont subi des sorties nettes de 5,1 milliards de dollars, les plus importantes depuis novembre 2016. Les fonds d'actions européennes n'arrivent plus à renverser la tendance des dernières semaines et accusent des rachats massifs de 2,7 milliards de dollars. Les investisseurs reconstruisent prudemment des positions sur les actions italiennes mais restent à l'écart des actions françaises en raison des interrogations sur les réformes et la croissance. Les fonds d'actions japonaises ont de leur côté affiché des sorties nettes de 1,8 milliard de dollars si bien que, toutes zones géographiques confondues, les fonds actions bouclent la semaine sur des sorties nettes de près de 13 milliards de dollars, avec des dégagements tant sur les fonds ouverts (-12,6 milliards de dollars) que sur les ETF (-0,4 milliard d'euros).

Côté obligataire, la semaine s'est terminée sur des sorties nettes de 5,9 milliards de dollars, les plus importantes des dernières dix-huit semaines. Les fonds d'obligations notées en catégorie d'investissement ont enregistré des sorties de 2,6 milliards de dollars, les plus élevées depuis décembre 2016. Septième semaine consécutive de flux nets négatifs pour les fonds d'obligations high yield avec un de 1,4 milliard de dollars. Les fonds de dette émergentes ont pour leur part affiché une nouvelle semaine de sorties nettes, pour un montant cette fois de 1,7 milliard de dollars.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.