1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment passer un ordre de Bourse?

Café de la Bourse05/12/2018 à 10:20

Une fois votre compte-titres ou votre PEA ouvert, vous pouvez, en vous connectant à votre compte, passer des ordres pour acheter et vendre des actions. Le choix du type d'ordre est essentiel pour entrer ou sortir de ses positions de manière la plus efficace possible. Entrent en effet en compte la taille de la position, la liquidité du marché et le timing.

Retrouvez dans cet article la marche à suivre pour passer vos ordres de Bourse et tout ce qu'il faut savoir pour choisir l'ordre le plus opportun en fonction de la situation.

Les éléments à préciser pour tous les types d'ordres

Lors d'un passage d'un ordre, plusieurs éléments doivent être précisés :

o    le nom de l'entreprise dont vous souhaitez acheter des actions. Pour éviter toute confusion, il vaut mieux pour cela connaître l'un des codes de la valeur que vous souhaitez acheter. Deux codes existent : le code ISIN et le code mnémonique. Le code ISIN (International Securities Identification Number) est le système international de numérotation pour l'identification des valeurs mobilières. C'est un code alphanumérique de 12 caractères qui identifie les valeurs cotées en Bourse. Le code mnémonique est un sigle, diminutif du nom, qui permet d'identifier les valeurs, très utiles pour simplifier une recherche sur une valeur.
o    s'il s'agit d'un achat ou d'une vente, c'est ce que l'on appelle le sens de la transaction
o    la quantité d'actions souhaitée
o    le prix souhaité
o    le type d'ordre
o    votre mode de règlement : il peut être soit comptant, soit différé via le SRD (service de règlement différé) si éligible
o    la durée de validité d'ordre

Exemple : ordre d'achat de 100 actions Carrefour au cours limite de 16€.

1.    vous placez votre ordre d'achat pour 100 actions Carrefour au cours limite de 16€.
2.    votre ordre est transmis à la Bourse de Paris (Euronext)
3.    votre ordre est placé dans le carnet d'ordres
4.    le système informatique de la société Euronext cherche un vendeur prêt à vous vendre 100 titres Carrefour à 16€.
5.    lorsque un vendeur est trouvé, l'ordre est exécuté
6.    vous recevez une confirmation que votre ordre a bien été exécuté

Faisons un focus sur les différents ordres. Il existe en effet deux grands types d'ordres : les ordres simples et les ordres complexes, que l'on appelle aussi ordres conditionnels.

Les ordres simples

Les ordres simples sont plutôt rapides à paramétrer. Ils peuvent être à cours limité, à la meilleure limite, au marché ou à seuil de déclenchement.

L'ordre au marché

L'ordre "au marché" ne spécifie aucun prix. Il a la priorité sur les tous les autres ordres. Il permet l'exécution immédiate de l'ordre.

Mais ce type d'ordre est à utiliser avec prudence, car vous ne maîtrisez pas votre prix d'achat. Si le cours du titre monte brusquement entre le moment du passage d'ordre et son exécution, vous risquez de payer plus cher que vous ne le souhaitiez. Pour éviter ce désagrément, vous pouvez choisir de passer un ordre à cours limité.

L'ordre à cours limité

L'ordre "à cours limité" permet de préciser un prix minimum pour la vente ou un prix maximum pour l'achat. Du fait de sa précision, son exécution peut être partielle ou décalé dans le temps.

L'ordre à la meilleure limite

L'ordre "à la meilleure limite" s'exécute au prix proposé par le meilleur acheteur ou le meilleur vendeur, sans prix limite d'achat ou de vente. S'il est exécuté en partie, il se transforme en ordre à cours limité pour les titres restants.

Les ordres à seuil de déclenchement

Les ordres à seuil de déclenchement sont pratiques pour protéger vos positions. Il en existe deux types.

Les ordres de Bourse à "seuil de déclenchement" vous permettent d'acheter ou de vendre des titres dès que le cours défini à l'avance est atteint.

Les ordres de Bourse à "plage de déclenchement" fonctionnent de la même façon, sauf qu'ils fixent en plus une limite au prix d'exécution.

Les ordres conditionnels

Les ordres conditionnels permettent de donner une instruction d'achat ou de vente, conditionnée à certains critères prédéterminés. Ils sont donc composés de l'ordre classique d'achat ou de vente ainsi que de la condition.

Un ordre conditionnel permet de transmettre un ordre en fonction de la réalisation d'une ou plusieurs conditions de cours sur une valeur ou un indice. Voici trois types d'ordre conditionnel :

1. L'ordre conditionnel simple permet de se protéger d'un retournement de marché général en prenant position sur une valeur en fonction de l'évolution d'un indice.
On utilisera par exemple un ordre conditionnel simple si l'on veut acheter 300 actions X au marché seulement si l'indice CAC40 baisse et touche 4 900 points.

 2. L'ordre conditionnel double par lequel on transmet un ordre si l'une des deux conditions de cours est atteinte permet d'anticiper et maîtriser ses gains et pertes et de vendre ses positions soit en cas d'objectif atteint soit en cas de retournement de marché.
On utilisera par exemple un ordre conditionnel double si l'on veut vendre ses actions Y si Z touche 10 € à la hausse ou 6 € à la baisse.

3. L'ordre conditionnel suiveur, par lequel on transmet un ordre seulement si le cours baisse (ou augmente) de x % par rapport à un plus haut (ou un plus bas). Ce type d'ordre permet ainsi de profiter d'une tendance haussière avec une protection ajustable automatiquement.
On utilisera par exemple un ordre conditionnel suiveur, aussi appelé ordre stop suiveur, si le cours des actions A monte depuis plusieurs jours ou semaines et que l'on veut les vendre uniquement si elles chutent de 10 % par rapport à leur plus haut. Le fonctionnement, les atouts et limites des ordres stop sont détaillés dans un autre article.

Vous connaissez désormais les principaux types d'ordres et leur fonctionnement. À vous maintenant de les employer à bon escient. N'oubliez jamais que les ordres de Bourse constituent une étape stratégique de l'investissement en Bourse et qu'il convient par conséquent de bien savoir les choisir.

Louis Yang (Café de la Bourse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer