Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Budget 2018 : la mission impossible d'Emmanuel Macron
information fournie par Le Point23/06/2017 à 06:41

Emmanuel Macron a beau être accueilli à bras ouverts par ses pairs, jeudi à Bruxelles, pour son premier sommet européen, le président français va devoir leur donner des gages s'il veut réussir son projet de réorientation de l'Europe. Notamment sur sa capacité à poursuivre le redressement des comptes publics, un préalable indispensable pour que l'Allemagne accepte de s'engager vers plus de solidarité entre les États de la zone euro. La tâche s'annonce délicate. La définition de la trajectoire budgétaire pluriannuelle de la France, cet automne, s'annonce déjà comme un casse-tête.

Pendant sa campagne, le candidat s'est engagé à revenir sous la barre de 3 % de déficit public dès 2017 et d'y rester pendant toute la durée de son mandat. Mais il avait clairement renoncé à utiliser le levier des hausses d'impôts pour revenir dans les clous européens cette année. L'exécution du budget 2017, censé ramener le déficit à 2,8 % du PIB, devrait donc être très tendue. Dans ses dernières prévisions économiques, la Banque de France s'attend à trouver un déficit de 3,1 % du PIB si aucune mesure correctrice n'est prise.

À Bercy, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, et Gérald Darmanin, à l'Action et aux Comptes publics, vont donc devoir jouer serré sur les dépenses pour tenir l'objectif de revenir bien en dessous de 3 %, comme l'ont demandé les partenaires européens de la France. Et ce, même si l'Insee se...

Lire la suite sur Le Point.fr

8 commentaires

  • 23 juin08:31

    Tailler dans les privilèges des zélus permettrait de réduire le déficit sans effet négatif notable sur l'économie. Mais il faut s'attendre à une nouvelle vague de matraquage fiscal.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.