1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bourse : cinq petites valeurs à potentiel

Boursorama17/07/2017 à 08:30

Le CAC Mid & Small recèle encore des pépites mais gare aux valorisations devenues très exigeantes. (crédit : Fotolia)

Le CAC Small 90 progresse de plus de 16% depuis le début de l’année quand le CAC 40 se contente de 5,7%. Si l’on exclut la penny stock Avenir Telecom, les meilleures performances sont réalisées par l’éditeur de logiciels Acteos (298%), le spécialiste des équipements de protection individuelle Delta Plus Group (+230%) et le groupe d’équipements de montagne (remonte pente etc.) MND (+187%).

Dans cet univers des petites valeurs, le bureau d’analyses Oddo a récemment fait son choix mais prévient d’emblée : «Avec une prime de plus de 40% sur les multiples historiques, les valorisations du CAC Small sont à un plus-haut historique. La thématique France, avec la reprise de la macro, la défaite des extrêmes et les perspectives de réformes du prochain quinquennat soutiennent cet enthousiasme. Néanmoins, il semble plus prudent de privilégier pour le second semestre les valorisations sur les momentum, dans une approche plus défensive. »

Play with fire ?

Le titre de sa note s’appelle «Play with fire», jouer avec le feu, vous voilà prévenu… Oddo voit en l’élection d’Emmanuel Macron et les promesses de libéralisation de l’économie qu’elle porte l’un des catalyseurs de hausse de ce segment de la cote.

Les anticipations des analystes sont déjà très ambitieuses avec un excédent brut d’exploitation médian attendu en hausse de 10% sur le CAC Small cette année et en 2018 (+9,3% en 2016) et un chiffre d’affaires médian attendu en progression de 8% en 2017 et de 6,7% l’année prochaine (+6,6% en 2016).

  A lire aussi : valeurs moyennes, les convictions de Portzamparc du second semestre

Parmi les facteurs qui peuvent encore soutenir la tendance, Oddo cite notamment la baisse du prix du pétrole ou encore la faiblesse du dollar et de la livre sterling. Prudence sur les valorisations donc «tout en continuant à privilégier des sociétés exposées à la France et à l’Europe, et/ou à des sociétés susceptibles de relever leurs résultats par des effets prises de commandes ou acquisitions».

Les cinq sociétés retenues

Clasquin : le bureau d’analyses apprécie le petit opérateur logistique et avait été impressionné par un premier trimestre au-dessus de ses attentes. Il table sur une marge opérationnelle courante de 10,1% en 2017. Depuis le début de l’année, l’action Clasquin a grimpé de 23%. Et la hausse est de près de 30% sur les trois derniers mois.

Manutan : le leader européen de la vente à distance d’équipements de bureaux a pris 31% sur les trois derniers mois. Oddo est confiant sur les perspectives du groupe alors que l’activité avait dépassé ses attentes au deuxième trimestre (janvier-mars) de l’exercice 2017-2018. La valorisation est jugée raisonnable « au vu de la forte croissance délivrée par le groupe et du levier potentiel sur les marges (digitalisation, hausse des ventes par Internet etc.) »

Showroomprivé : le bureau d’analyses avait initié sa couverture sur le spécialiste du déstockage sur Internet en mai dernier. Il avait réitéré son conseil d’achat avec un objectif de cours remonté à 29 euros au moment de l’accord commercial signé avec Conforama. L’action est un peu à la traîne, ne gagnant que 6% depuis le début de l’année.

SQLI : la SSII peut se targuer d’être appréciée par les analystes alors qu’elle fait également partie de la liste de convictions de Portzamparc pour le second semestre. Oddo estime de son côté que SQLI pourrait faire figure de cible dans un secteur en consolidation. La progression en Bourse s’est accélérée récemment avec une hausse de 22% sur les trois derniers mois.

Wavestone : l’ancien Solucom a touché un plus-haut historique le 13 juillet à 103,75 euros. Le bureau d’analyses mise sur une marge opérationnelle courante de 10,7%.

Laurent Grassin (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

-1.22%
+2.39%
-1.61%
-0.60%
+1.52%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer