Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ANALYSE-Le virage électrique profite à plein aux valeurs auto allemandes
Reuters22/03/2021 à 11:40

par Danilo Masoni et Thyagaraju Adinarayan

LONDRES, 22 mars (Reuters) - En affichant clairement leur ambition de gagner des parts de marché dans les véhicules électriques et de défier l'américain Tesla sur son terrain, les constructeurs allemands Volkswagen VOWG_p.DE et BMW BMWG.DE semblent bien avoir trouvé la clé permettant de faire redémarrer leur cours de Bourse.

Si Tesla TSLA.O reste l'acteur le plus emblématique de ce marché, avec un bond de 650% de sa valeur boursière en un an, l'électrification gagne désormais l'ensemble du secteur automobile, et notamment ses champions allemands.

Volkswagen, qui dispute au japonais Toyota 7203.T le titre de numéro un mondial par les volumes, a ainsi annoncé lundi dernier que sa marque phare VW se fixait pour objectif une conversion à l'électrique de 70% de ses ventes en Europe.

Première conséquence: l'action du groupe a bondi de plus de 16% la semaine dernière, portant à plus de 52% sa progression depuis le 1er janvier, et sa capitalisation a dépassé 140 milliards d'euros.

Son compatriote et concurrent BMW BMWG.DE vise quant à lui 50% de ventes de véhicules n'utilisant aucune énergie fossile à l'horizon 2030. Le titre a pris 6,5% sur la semaine et gagne 16,5% depuis le début de l'année pour une capitalisation de 53,4 milliards d'euros.

"Personne ne peut savoir aujourd'hui qui l'emportera sur le marché de la voiture électrique mais même si la balance entre les différents acteurs du marché se rééquilibre, il subsiste un déséquilibre sans précédent en termes de valorisation boursière entre les précurseurs et ceux qui sont en train de se convertir", note Alessandro Fugnoli, stratège de Kairos à Milan, qui parle de "renaissance de l'automobile allemande".

De son côté, UBS voit Volkswagen atteindre d'ici à 2025 une production de véhicules électriques équivalente à celle de Tesla et s'attend à ce que le cours de l'action du groupe allemand progresse de près de 50% pour atteindre 300 euros.

Les ratios de valorisation sont eux aussi favorables aux constructeurs allemands: à 160 fois les bénéfices attendus, Tesla est de très loin l'action la plus chère du secteur automobile alors que Volkswagen et BMW se traitent autour de neuf à 10 fois les profits estimés.

RETARD DE VALORISATION

"Du point de vue de la taille et des perspectives de bilan, les constructeurs automobiles européens sont bien placés pour se réorienter vers l'électrification et ils disposent de plates-formes de distribution solides", estime Sunil Krishnan, directeur des fonds multi-actifs chez Aviva Investors.

Attrait supplémentaire pour Volkswagen: le groupe envisage selon une source, une introduction en Bourse de sa filiale Porsche, qui lui permettrait de lever des capitaux pour financer ses investissements dans l'électrique et les logiciels.

Malgré sa récente envolée, la valeur de marché de Volkswagen ne représente qu'un quart de celle de Tesla et plusieurs analystes prédisent une poursuite de la hausse des cours pour le groupe allemand comme pour l'ensemble des valeurs européennes du secteur.

"Abandonné de tous, et en particulier des investisseurs, le secteur automobile allemand, après avoir mordu la poussière et été déclaré obsolète, a compris que l'adoption de l'électrique devait être totale", résume Alessandro Fugnoli.

Au-delà du seul enjeu industriel, ce virage stratégique des grands constructeurs européens pourrait profiter à l'ensemble des marchés boursiers européens en contribuant à réduire leur retard sur Wall Street.

Le chemin à parcourir reste long: les dernières données hebdomadaires de BofA sur les flux d'investissement montrent que les gérants de fonds ont retiré un milliard de dollars des marchés d'actions du Vieux Continent lors de la semaine du 10 au 17 mars alors qu'ils en investissaient 53 milliards dans les actions américaines.

Et si l'indice DAX .GDAXI de la Bourse de Francfort a inscrit un record la semaine dernière grâce à Volkswagen, rares sont les analystes qui voient l'Europe bénéficier d'une vague d'investissements comparable à celle qui a dopé les valeurs technologiques américaines et le Nasdaq ces dernières années.

"En Europe, cela restera pendant un certain temps une histoire de valeurs spécifiques; nous n'allons pas considérer l'indice Euro 50 comme un indice technologique cette année", dit Sunil Krishnan.

"Mais ce genre de choses peut évoluer rapidement: regardez comment VW est monté au classement des plus grosses capitalisations."

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ Market cap race: Tesla vs. top car sellers https://tmsnrt.rs/3c3CsGW

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(Version française Marc Angrand, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

Tradegate -3.38%
Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris -2.94%
Euronext Paris +32.14%
LSE -89.57%
BMW
XETRA -2.48%
XETRA -2.54%
DJ STOXX -2.32%
DAX
XETRA -1.78%
NYSE -1.63%
NYSE -2.13%
NASDAQ +1.09%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer