Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À suivre cette semaine : Fed et saison des résultats pour les entreprises du CAC40

Boursorama26/10/2015 à 10:53

Cette semaine, les opérateurs seront attentifs aux publications d'entreprises en France, ainsi qu'au discours de Jenet Yellen mercredi.

En fin de semaine dernière, l’évocation d’un réexamen de la politique monétaire européenne par Mario Draghi a fait bondir les marchés. Cette semaine, c’est au tour de la Fed (FOMC) de se réunir pour discuter de la politique monétaire américaine, et notamment de la prochaine hausse de taux.

Techniquement, la BCE n’a rien promis jeudi dernier. Le prochain « réexamen » évoqué par Mario Draghi au sujet de la politique monétaire de la BCE laisse néanmoins peu de doutes. Les opérateurs de marché s’attendent plus que jamais à une éventuelle prolongation du « quantitative easing » (QE) lors de la prochaine annonce de la BCE en décembre, voire à une augmentation des montants mensuels de rachats d’actifs au cœur de cette politique de relance.

Ces anticipations ne sont pas neutres pour la Fed américaine. Celle-ci envisage, comme on le sait, de remonter ses taux directeurs sans tarder, ce qui va dans le sens contraire de la politique accommodante de la BCE. Or, on sait que la Fed est de plus en plus frileuse à l’idée de remonter rapidement ses taux directeurs dans l’actuel contexte d’incertitudes économiques. La probable accélération du « QE » européen devrait clairement jouer en faveur d’un report de la hausse des taux de la Fed. En effet, cette dernière ne voudrait pas éteindre la flamme de la croissance américaine en provoquant une appréciation du dollar qui serait de nature à défavoriser les exportations américaines.

La réunion de la Fed sera suivie avec intérêt par les opérateurs de marché ce mercredi, bien qu’aucune annonce particulière ne soit vraiment attendue. Les incertitudes économiques militent pour un statu quo à l’heure actuelle sur les taux directeurs.

La semaine sera également celle de la « saison des résultats » en France, avec de nombreuses publications d’entreprises qui devraient soutenir la volatilité des marchés en fonction des bonnes surprises et des espoirs déçus.

Lundi 26 octobre

10h : Allemagne : indice Ifo traduisant le moral des patrons allemands. Ressorti légèrement supérieur aux attentes (108.2 points contre 107.8 attendus), alors que le consensus de place anticipait un impact négatif dû à l’affaire Volkswagen.

18h : France : chiffres du chômage.

Résultats trimestriels de Peugeot (France) et General Electric (Etats-Unis).

Mardi 27 octobre

13h30 : Etats-Unis : commandes de biens durables.

14h45 : Etats-Unis : indice flash PMI des services.

15h : Etats-Unis : indice de confiance des consommateurs établi par le Conference Board.

Résultats trimestriels d'Air Liquide, Axa, Unibail-Rodamco (France), Ford et UPS (Etats-Unis).

Mercredi 28 octobre

15h30 : Etats-Unis : chiffre hebdomadaire des stocks de pétrole américains.

19h : décision de la Fed. Comme évoqué en introduction, la Banque centrale américaine semble avoir de moins en moins de marge de manoeuvre pour remonter ses taux directeurs. Aucune hausse n’est attendue ce mois-ci, et la probabilité d’une hausse lors de la prochaine réunion de décembre s’affaiblit nettement.

Résultats trimestriels de Saint-Gobain et TF1 (France).

Jeudi 29 octobre

9h55 : Allemagne : chiffre du chômage.

13h30 : Etats-Unis : PIB du troisième trimestre (première estimation). Sera suivi avec un grand intérêt par la communauté financière. Même heure : inscriptions hebdomadaires au chômage.

15h : Etats-Unis : promesses de ventes de logements.

Résultats trimestriels d'Air France KLM, Areva, CapGemini, L'Oréal, Renault, Sanofi, Schneider Electric, Solvay, STMicroelectronics, Suez Environnement, Technip, Total (France).

Vendredi 30 octobre

11h : zone euro : taux de chômage global et indice des prix à la consommation (inflation).

15h : Etats-Unis : indice du sentiment des consommateurs américains établi par l’Université du Michigan.

Résultats trimestriels d'Airbus (ex-EADS), BNP Paribas, Kering (France).

X. Bargue

Vous pouvez consulter le calendrier complet des statistiques et résultats de la semaine sur Boursorama.


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.