1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À suivre cette semaine : Après la BCE, place à la Fed
Boursorama14/03/2016 à 11:26

Après Mario Draghi la semaine dernière, c'est Janet Yellen, présidente de la Fed, qui prendra la parole en conférence de presse cette semaine.

La semaine dernière, l’accélération du plan de relance monétaire européen et l’abaissement des taux de la BCE a permis aux marchés de gagner du terrain malgré une réaction mitigée le jour de l’annonce. Cette semaine, c’est au tour de la banque centrale américaine de se réunir, avec à la clé une éventuelle modification des taux directeurs, ce qui reste très peu probable.

Le discours de Janet Yellen sera néanmoins très écouté car la présidente de la Fed pourrait livrer quelques indications supplémentaires sur la poursuite ou non de la hausse des taux directeurs dans les mois à venir. Les investisseurs redoutent notamment que Janet Yellen s’enthousiasme des bons chiffres de l’emploi américain et en fasse une raison pour poursuivre progressivement son cycle de remontée des taux.

En-dehors de ce rendez-vous majeur, plusieurs indicateurs publiés cette semaine pourraient influer sur la tendance des marchés.

Lundi 14 mars

11h : zone euro : production industrielle de janvier. Ressortie supérieure aux attentes à +2,1% en rythme mensuel, contre +1,7% attendu. Le mois précédent, la production industrielle européenne avait reculé.

Mardi 15 mars

8h45 : France : inflation de février (indice des prix à la consommation, Insee).

13h30 : Etats-Unis : indice « Empire State » du mois de mars, traduisant la dynamique du secteur manufacturier (à dominante industrielle) dans la région de New York. Cet indice a régulièrement déçu au cours des derniers mois, provoquant des baisses momentanées des marchés. Les attentes autour de cet indicateur restent moroses (niveau de -10 points), mais restent supérieures au niveau enregistré en février (-16 points). Même heure : ventes de détail américaines.

15h : Etats-Unis : stocks et ventes des entreprises américaines.

Mercredi 16 mars

13h30 : Etats-Unis : mises en chantier et permis de construire. Même heure : inflation américaine du mois de février.

14h15 : Etats-Unis : production industrielle du mois de février calculée par la Fed.

15h30 : Etats-Unis : évolution hebdomadaire des stocks de pétrole américains. Ceux-ci continuent à croître depuis un mois, sans entraver le rebond des prix du pétrole.

19h : Etats-Unis : communiqué de la Fed sur ses taux directeurs. Ceux-ci devraient rester inchangés.

19h30 : Etats-Unis : discours de Janet Yellen dans lequel la présidente de la Fed commentera les dernières décisions de la Fed et reviendra plus en détails sur la conjoncture économique américaine. Les investisseurs seront à l’affût de la moindre indication permettant d’anticiper une poursuite ou un arrêt temporaire de la hausse des taux aux Etats-Unis dans les mois à venir.

Jeudi 17 mars

11h : zone euro : inflation au mois de février.

13h : Royaume-Uni : décision de la Bank of England sur ses taux directeurs. Le taux de refinancement devrait rester inchangé à +0,50%.

13h30 : Etats-Unis : inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis. Même heure : indice manufacturier de la Fed de Philadelphie.

Vendredi 18 mars

2h30 : Chine : évolution des prix de l’immobilier en février. En rythme annuel, au mois de janvier, les prix de l’immobilier chinois étaient en hausse de 2,5%, poursuivant leur reprise après un microcycle de baisse observé en 2015.

8h45 : France : évolution des salaires au 4ème trimestre.

Ce vendredi sera l'une des « journées des Quatre Sorcières » selon l’expression consacrée, désignant un jour d’arrivée à échéance de certains produits dérivés (options et contrats à terme). Les volumes de transactions boursières seront donc plus élevés que la normale et la logique voudrait que la volatilité des marchés en soit accrue, ce qui ne devrait pas forcément être le cas étant donné le manque de publications économiques ce jour-là.

X. Bargue

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • guerber3
    15 mars14:27

    La maf.fieuse de la finance n'a plus de munitions, mais les dégâts sont faits...!

    Signaler un abus

  • SM7
    14 mars11:51

    Toute cette agitation pour entendre dire la FED ''Nous ne faisons rien'', affligeant !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer