Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Analyses

SANOFI

85.460 (c) EUR
+0.84% 
indice de référenceCAC 40

FR0000120578 SAN

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    86.510

  • clôture veille

    84.750

  • + haut

    87.460

  • + bas

    83.810

  • volume

    4 194 600

  • capital échangé

    0.33%

  • valorisation

    108 319 MEUR

  • dernier échange

    12.08.22 / 17:37:38

  • limite à la baisse

    82.900

  • limite à la hausse

    88.020

  • rendement estimé 2022

    3.99%

  • PER estimé 2022

    10.93

  • dernier dividende

    3.33 EUR

  • date dernier dividende

    06.05.22

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

  • information fournie par Le Revenu01.07.202111:43

    Le numéro 1 français des laboratoires pharmaceutiques met les bouchées doubles pour rattraper son retard dans les vaccins à ARN messager. Un choix judicieux, compte tenu de la menace que cette technologie fait planer sur sa division vaccinale, au cœur de la stratégie du directeur général Paul Hudson

  • information fournie par Le Revenu23.06.202108:01

    Le géant pharmaceutique a obtenu une nouvelle approbation réglementaire et dévoilé des résultats cliniques positifs dans plusieurs indications. De quoi contribuer à la revalorisation du titre en Bourse

  • information fournie par Reuters24.07.202008:09

    par Patrick Vignal PARIS (Reuters) - La prudence est de rigueur sur le marché de crédit avec une conjoncture appelée à demeurer morose jusqu'à la fin de l'année et des risques majeurs à l'horizon, à commencer par une résurgence de la pandémie de coronavirus, dit-on chez Robeco. Le regain de contaminations au Covid-19 et la perspective de l'élection présidentielle américaine de novembre, susceptible de ramener de la volatilité sur les marchés financiers, figurent parmi les principales raisons qui ont conduit Robeco à réduire son exposition à cette classe d'actifs au mois de juin, dit à Reuters David Hawa, spécialiste du crédit pour la société de gestion

  • information fournie par Reuters24.07.202007:00

    par Patrick Vignal PARIS, 24 juillet (Reuters) - La prudence est de rigueur sur le marché de crédit avec une conjoncture appelée à demeurer morose jusqu'à la fin de l'année et des risques majeurs à l'horizon, à commencer par une résurgence de la pandémie de coronavirus, dit-on chez Robeco. Le regain de contaminations au Covid-19 et la perspective de l'élection présidentielle américaine de novembre, susceptible de ramener de la volatilité sur les marchés financiers, figurent parmi les principales raisons qui ont conduit Robeco à réduire son exposition à cette classe d'actifs au mois de juin, dit à Reuters David Hawa, spécialiste du crédit pour la société de gestion

  • information fournie par Le Revenu24.04.202015:15

    Les résultats du premier trimestre permettent au groupe pharmaceutique de maintenir ses objectifs financiers et sa proposition de dividende. Les dirigeants ont fait le point sur l’avancement de leurs recherches sur le coronavirus

  • information fournie par Le Revenu31.07.201910:30

    Le géant français de la santé a enregistré une performance solide au premier semestre, marquée par une hausse de ses ventes et de sa rentabilité. Les dirigeants ont même relevé leurs objectifs annuels

  • information fournie par Reuters19.06.201911:36

    PARIS, 19 juin (Reuters) - Fitch a abaissé mercredi la note de crédit à long terme de Sanofi SASY.PA de "AA-" à "A+", avec perspective stable

  • information fournie par Le Revenu07.06.201915:26

    Le laboratoire a désigné Paul Hudson pour succéder à Olivier Brandicourt, à compter du 1er septembre. Les investisseurs saluent l'arrivée de ce britannique qui dirige depuis 2016 la division Pharmaceuticals du géant suisse Novartis

  • information fournie par Le Revenu01.05.201909:23

    Le laboratoire pharmaceutique a publié des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre de l'année 2019, avec un chiffre d'affaires en croissance de 6,2%. Une occasion parfaite pour renforcer ses positions sur un titre qui fait nettement moins bien que le CAC 40 depuis le début de l'année

  • information fournie par Le Cercle des analystes indépendants10.01.201908:00
    3

    Depuis que le marché est devenu baissier en octobre, la sélection de titres est devenue très compliquée. Fort de l'expression britannique bien connue " dont' catch a falling knife " (ne pas attraper un couteau qui tombe), les investisseurs passent leur tour et attendent de meilleurs jours