Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

TOTALENERGIES
43.9700 EUR
-0.57% 
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    44.0000

  • clôture veille

    44.2200

  • + haut

    44.4450

  • + bas

    43.8750

  • volume

    1 377 327

  • capital échangé

    0.05%

  • valorisation

    116 100 MEUR

  • dernier échange

    22.10.21 / 12:58:00

  • limite à la baisse

    42.6550

  • limite à la hausse

    45.2850

  • rendement estimé 2021

    6.02%

  • PER estimé 2021

    9.15

  • dernier dividende

    0.66 EUR

  • date dernier dividende

    21.09.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTAL

TOTALENERGIES : symbole de ce qu'il ne faut plus faire

15 sept. 202108:38

Climat.Le méga-projet pétrolier du Français Total en Ouganda, symbole de ce qu'il ne faut plus faire

Le gouvernement d'Ouganda a validé le projet pétrolier de Total en Afrique de l'Est. S'il voit le jour, l'oléoduc EACOP traversera seize aires naturelles protégées et contribuera à émettre 33 millions de tonnes de CO2. Onze banques internationales se sont déjà désengagées de son financement.

56 réponses

  • 15 septembre 202108:52

    Si les banques ne financent pas il suffit à Total d'émettre une émission obligataire qui sera sursouscrite 3 ou 4 fois avec un taux voisin de 0 sur 10 ans.
    Les grosses sociétés n'ont plus besoin des banques.


  • 15 septembre 202108:54

    Pour info le 10 ans OAT de l'Etat est à -0,01%...suffit que Total propose 0,1%.....


  • 15 septembre 202108:57

    Ce qui m'amène à la digression suivante : Les grosses boutiques n'ont plus besoin d'actionnaires, Natixis a été un précurseur en la matière.


  • 15 septembre 202109:04

    Ce n'est pas aussi simple que ça, le pétrole en Ouganda est le gagne pain de la population, il est en train de chuter d'où l'urgence pour ce pays de relancer.
    Facile de donner des leçons, mais pourquoi pas se les appliquer à soi-même, dans la même lignée, on devrait fermer Airbus et tout la filaire aéronautique qui fait vivre la moitié Ouest de la France, et fermer les centrales nucléaire, et arrêter la fabrication d'arme, bref retour au 19 siècle pour la France.
     Les financiers disposent du droit de vie et de mort sur les populations en arrêtant les projets nourriciers du jour au lendemain?
     Quand on contemple son ventre replet confortablement installé dans une tour de la finance à la défense ou à wall street, ce n'est pas le même combat que l'Ougandais qui se lève que pour survivre.
     Je désespère de voir ce monde se binariser à l'heure ou il est urgent de ramer ensembles pour faire face aux énormes défis.


  • 15 septembre 202109:29

    Il ne faudrait pas oublier quelque chose, la finance n'est qu'un outil qui s'adapte en permanence a la pensé collective.
    La vrai question n'est donc pas de savoir si total vas faire ce projet. Mais quel est l'équilibre entre le coût et l'avantage.

    C'est comme demander la fin du nucléaire cela revient à stimuler la consommation de charbon , de pétrole et faire exploser notre consommation de gaz a effet de serres.
    Ce sont des choix , pour lesquels aucune solution n'est bonne, donc on donne une valeur aux choses, et la finance et les sociétés agissent en fonction de ces choix.


  • 15 septembre 202109:41

    Je suis de l'avis de maxos1 et j'enfoncerais le clou en disant que le "Symbole de ce qu'il ne faut plus faire" ne doit pas être appliqué à Totalenergies mais à nous tous. Pour que les Major stop de pomper du pétrole il faudrait déjà commencer par moins consommer. Si l'on consomme moins, on peut travailler moins et consommer moins d'énergies.


  • 15 septembre 202109:47

    Logique qui me dépasse Queb63, travailler moins consomme moins d'énergie ..bigre.... Voilà un sujet philosophique.


  • 15 septembre 202109:47

    L'homme préhistorique bossait 2h par jour, on peut revenir à ce temps là.....


  • 15 septembre 202110:01

    Beaucoup croient que nous seront sauver par la technologie et la science, je vous conseille de lire et d'écouter Jacques Blamont, c'est juste l'un des pères de l'aventure spatiale Française, ce n'est pas un boursicoteur ni un communiste ou autres diableries que vous souhaiterez et "les limites à la croissance" étude faite par 4 génies du MIT en 1972. Voila je vous laisse.


  • 15 septembre 202110:05

    Soyez logique avec vous-même, bossez 2h par jour, c'est faisable, une baraque en tôle, votre potager, quelques lapins et poulets...mais le jour où vous êtes malade, pas d'hôpitaux, pas d'ambulances, pas de médocs...car pour avoir ça, faut bosser 8h.....


  • 15 septembre 202110:05

    tarenpion il suffit de créer des aires naturelles partout pour que l'on ne puisse plus rien faire, à méthode écolo


  • 15 septembre 202110:09

    1972 l'époque post 68...les moutons sur le Larzac.....vous en avez encore beaucoup à nous sortir.....


  • 15 septembre 202110:10

    frk987 je ne connais pas votre âge et cela ne m'intéresse pas du tout mais vous le vivrez peut être. Quand les Pays du sud, qui commence à souffrir de tension hydrique ne pourront plus vivre chez eux, ils migreront vers le nord, peut être comme vous d'ailleurs mais vous serez peut-être au pied d'un mur en Norvège et rejeté à l'eau. Je ne donne pas de temps mais quelques décennies. Bonne journée, et je ne suis pas madame soleil, j'écoute des scientifiques qui sont bien au courant de cela c'est tout. Pourquoi l'extrême droite monte? Vont ils faire un mur le long de la méditerranée? en Turquie ils en font un de 150km de long avec l'Afghanistan. Que sera le monde je m'en moque. 


  • 15 septembre 202110:13

    frk987 il y a 9% de chômeurs, les actifs 35h (mini légal) le temps par personne est largement suffisant vous ne pensez pas? Je parle de travails essentiels la médecine en fait partie, la téléphonie, le Vinted et autres non enfin c'est tout un moratoire pour cela. 


  • 15 septembre 202110:15

    Les maisons en bois sont très bien je trouve, pas vous? il n'y a pas que des favélas comme possibilité. 


  • 15 septembre 202110:15

    queb63, le travail c'est la santé, et ne plus savoir quoi faire de son argent. ? ( demande a certains ) .


  • 15 septembre 202110:17

    Lisez plutôt que d'écoutez les mêmes personnes sur LCI, BFM et autres chaines qui ne parle que de croissance. Votre vision sera plus réaliste.


  • 15 septembre 202110:19

    d.may excusez moi mais vous pensez quoi réellement? Des fois une ligne peut être lu de plusieurs manières et je n'arrive pas à deviner le sens de votre écris.


  • 15 septembre 202110:22

    Qub63 : né en 51..alors l'époque des écolos 68....moi y en avoir bien connu, les copains qui partaient à Katmandou avec un combi VW, les hallucinés qui allaient sur le Larzac, en fait il y a un film représentant à merveille cette époque : les babas cools.... Un pur chef d'œuvre retraçant cette époque.
    Rien n'est exagéré, c'était l'époque. 


  • 15 septembre 202110:23

    « les limites à la croissance" étude faite par 4 génies du MIT en 1972. » cite queb63. Les « 4 génies » en question ont publié un rapport nommé à l'époque  le Club de Rome qui prévoyait  la pénurie de pétrole en l'an 2000. Cette prévision à 30 ans s'est révélée fausse. 30 ans, c'est vérifiable. Les prévisions à 100 ans sont invérifiables pour ceux qui les lisent ou entendent. 


  • 15 septembre 202110:28

    désolé je suis de 1974, je ne suis pas babacool ni ecolo, je suis juste un homme qui regarde comment tourne se monde et je vois malheureusement qu'une seule alternative pour que la "civilisation humaine" puisse sortir de ce marasme imminent. C'est juste du bon sens mais pour cela il faut ne plus prendre en compte ce que disent les économistes, l'économie est une création humaine et non naturelle. Manger, boire par contre est essentiel. Ce n'est pas parce que ça tombe des trombes d'eau que vous ne manquerez pas d'eau? L'eau de pluie charrie de la boue qui devient impropre, écoutez les paysans de France déjà qui subissent des sècheresses car les nappes phréatique sont à sec. Je parle juste de cela et rajouter des naissances tout les jours, voila le cocktail, pas besoin de larzac ou autre 68.


  • 15 septembre 202110:30

    M3272884 l'intéressant est que la chute de la civilisation est inéluctable avec ou sans pétrole, la consommation à outrance dans un monde fini n'amène qu'une fin plus rapide.    


  • 15 septembre 202110:31

    Ce rapport, commandé en 1970 et publié en 1972 par le Club de Rome, fut aussi appelé « Rapport Meadows ». Il se base sur un modèle de simulation nommé World3. Il a été diffusé à 16 millions d'exemplaires9. Douze millions d'exemplaires seront vendus en 37 langues différentes.

    Dans ce rapport, quatre ans après la contestation de la société de consommation de 1968 dans les pays d'économie libérale, pour la première fois, les vertus de la croissance sont remises en cause par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology au nom d'une prise de conscience d'une pénurie prévisible des ressources énergétiques et minérales et des conséquences du développement industriel sur l'environnement. Les notions de développement durable et d'empreinte écologique font du Club de Rome un précurseur.

    Cinq principaux problèmes sont soulignés10 :

    l'accélération de l'industrialisation ;
    la croissance forte de la population mondiale ;
    la persistance de la malnutrition mondiale ;
    l'épuisement des ressources naturelles non renouvelables ;
    la dégradation de l'environnement.
    Les conclusions du rapport annoncent un futur inquiétant pour l'humanité : si rien n'est mis en œuvre pour stabiliser la population et la croissance industrielle, le système planétaire va s'effondrer. D'où un appel à la « croissance zéro », sans préciser les mesures à prendre. Ce rapport a été largement critiqué à l'époque, notamment parce qu'il adopterait le point de vue et les intérêts des pays riches, au détriment des pays pauvres, ou encore en raison du modèle mathématique utilisé11,12.

    Pour la géographe et économiste Sylvie Brunel, The Limits to Growth, « nous annonçait déjà dans les années 70 la fin du gaz et du pétrole pour le début des années 90 » et elle range le rapport parmi les « prédictions dramatiques »13

    Le premier rapport fut suivi en 1974 d'un deuxième intitulé « Stratégie pour demain »14, dont l'approche fut diversifiée et localisée selon dix grandes régions du monde ayant chacune une situation et des problématiques de développement différentes.

    Le 1er mars 2012, la Smithsonian Institution rend publique une version actualisée du rapport de 197215. Il s'agit en fait d'un second travail, utilisant la même méthodologie que le premier, avec les mêmes acteurs, le Club de Rome commanditaire et le MIT exécutant. Cependant, les instruments d'analyse ont été modernisés pour tenir compte des progrès accomplis dans les méthodes d'observation et de prévision16. Le rapport de 2012 confirme les conclusions tirées par celui de 1972. Ce dernier donnait soixante ans (2030) au système économique mondial pour s'effondrer, confronté à la diminution des ressources et à la dégradation de l'environnement : une refonte radicale de ce système est indispensable pour espérer repousser cette date butoir 16.


  • 15 septembre 202110:34

    Queb63, ton affirmation n'est ni une démonstration et encore moins une preuve. C'est juste ton angoisse existentielle. 


  • 15 septembre 202110:36

    « l'intéressant est que la chute de la civilisation est inéluctable avec ou sans pétrole » dixit queb63. Tu parles de la chute de la civilisation occidentale ? Minée par d'autres civilisations ? 


  • 15 septembre 202110:39

    La seule solution et vous le savez TOUS c'est le préservatif et la décroissance démographique, tout le reste n'est que fariboles, vous irez expliquer au 3/4 de l'humanité qui crève de faim que l'avenir c'est la réduction du CO2. Tant bien même, ils savent ce qu'est que le CO2.
    Vous êtes tous attristants de stupidité comme PP avec sa transition verte.


  • 15 septembre 202110:39

    @M3272884 
    l'accélération de l'industrialisation

    la croissance forte de la population mondiale

    la persistance de la malnutrition mondiale
    l'épuisement des ressources naturelles non renouvelables
    la dégradation de l'environnement.
    ET?
    Excusez moi mais ne ressentons nous pas cela aujourd'hui, avec un décalage je vous le concède, mais pensez vous qu'ils ont "fondamentalement" tord?
    Croyez vous réellement que les batteries vont sauver le monde??
    Pensez vous que consommer, travailler plus vont nous sauver? 
    De la Philosophie, il faut en faire certainement, car c'est grâce à cela que l'on échappe aux dogmes religieux et économiques.


  • 15 septembre 202110:47

    M3272884 mon angoisse existentielle, je suis tout a fait d'accord avec vous. Par contre la perturbation du cycle de l'eau, le fonte de l'eau douce dans les eaux salées, la pénurie d'eau dans le monde qui se fait grandissante, cela est démontré et prouvé. Alors oui j'accélère le temps pour dire qu'il faut agir maintenant mais est ce pour cela un livre de science fiction que j'énonce? 
    Si pour vous la solution c'est un mur et des bombes, bien sur nous n'avons pas la même vision de l'avenir après je vous rappel que le débat est sur la mise en accusation de TOTAL ENERGIES pour l'avenir du monde, moi je dis que le problème c'est notre consommation démesurée et individuelle.
    Voila!


  • 15 septembre 202110:54

    Tension hydrique ? Voilà bien un sujet qui permet de douter des conclusions des scientifiques dans d'autres domaines. Mais n'est ce pas naturel de prédire le pire ? Il est plus confortable de reconnaître ses erreurs lorsque le pire ne s'est pas produit que l'inverse. Rappelons nous le trou dans la couche d'ozone.
    Vivant au Sénégal, pays sec s'il en est, l'eau ne manque pas et ne manquera pas parce que l'eau est là comme depuis des millénaires. Même avec une population multipliée par 10, il n'y a aucun problème de ressource. Il n'y a que des lacunes d'équipement pour apporter l'eau dans certaines régions ou certaines localités faute de moyens. Je dépense 7€/mois d'eau alors qu'en France ma facture d'eau est de 100€/mois pour une consommation moindre. Ce qui est rare est cher.


  • 15 septembre 202110:54

    Vous citez tout ce qui est lié à la surpopulation, et pire surpopulation des pays sous développés...alors vous avez une solution ?
    La vie est un éternel recommencement, je vous citais les babacools de 1968-1973 (premier choc pétrolier), on recommence en 2020 avec les escrologistes....
    Quand on est vieux ça fatigue de ressasser toujours les mêmes évidences pour les jeunes complétement en dehors du monde réel.


  • 15 septembre 202110:55

    frk987 vous avez tout à fait raison, les pauvres veulent juste vivre décemment et leur croissance ne fait aucun doute. Cela se rajoute malheureusement à ce que je dis. La chute démographique doit aussi être prise en compte, mais M3272884 il ne s'agit pas là de la fin de la civilisation occidentale, mais de l'extinction de la race humaine par un réchauffement devenu incontrôlable ou qui se régulera mais sur des temps invivable pour l'Homme. C'est si dure à comprendre que ça le "Cycle de la vie"? Car il ne s'agit finalement que de cela, si vous pensez que la technologie et la science vont nous sauver, temps mieux, jusqu'à maintenant hors la biologie le reste des sciences nous ont emmener où nous en sommes et ce n'est malheureusement pas beau au niveau sociétale planétaire. Par contre pour certain oui, ils prennent même des fusées pour regarder les gens d'encore plus haut. ^^


  • 15 septembre 202111:04

    frk987 l'avenir peut être beau en travaillant que 2h par jour, en mangeant plus local etc. Mais il faut une perspective Humaine et rassurante pour l'avenir de nos enfants. Je vous comprends mais je crois que nos politiciens non pas de balloches pour prendre en compte le problème. Je ne suis pas politicien, j'ai mais convictions et les étaler ici ne servira à rien. Sauf: que le changement passera par les gens eux mêmes et non par les entreprises.


  • 15 septembre 202111:13

    houlotte bon multipliez la population par x10, pensez à irriguer vos champs pour x10, le réchauffement climatique augmente aussi la rapidité d'évaporation, le sol étant plus chaud il le sera un peu plus même la nuit. Je vous souhaite sincèrement de pouvoir vivre au Sénégal mais après ce qui est rare est inutile devient plus chère peut être mais ce qui est rare et essentiel devient vital et là l'argent il ne servira à rien.


  • 15 septembre 202111:15

    Le Club s'est lourdement trompé dans sa prévision à 30 ans sur la pénurie de pétrole. Le GIEC nous es.croque avec sa prévision en l'an 2100. Personne ici ne verra 2100 pour savoir s'il avait raison ou pas. Personne ne peut prévoir le futur ni en bourse ni pour le climat. Maintenant, qui n'est pas pour l'air pur, la propreté des rues  et les beautés du paysage ? 


  • 15 septembre 202111:16

    Désolé d'avoir amené ma vision pessimiste et je vous demande pardon de vous avoir bousculé sur ce sujet brulant. J'arrête de vous ennuyer avec cela mais j'ai trouvé la conversation très humaine et respectueuse et cela est déjà très bon signe. Bonne journée à vous tous.


  • 15 septembre 202111:17

    Je passerai des heures à discuter de ces sujets. Merci à vous.


  • 15 septembre 202111:33

    a la mairie de bordeaux le temps d arret maladie est en moyenne de 2 mois par an... permettez moi de saluer la haute conscience ecologique des fonctionnaires qui deja et depuis longtemps s'attreignent à travailler moins pour gagner plus...
    en 1990 un jeune ingénieur était embaiiché 12 000 Frs en 2020 il est à 2000 euros => conclusion:  les salaires du privé sont gelés depuis 30 ans pendant que les primes des fonctionnaires a augmenté de 40%....
    c est pourtant le privé qui finance le public et une société bureaucratique qui fabrique le fascisme..;;
    la seule vraie mesure écologique , en France, serait de soit virer tous les fonctionnaires (comme la suede l a fait en 1990) soit revenir au franc pour dévaluer et rendre le privé compétitif...


  • 15 septembre 202112:04

    M6362897 : moi, je viens d'entendre qu'à temps de travail sensiblement égal les enseignants français touchaient deux fois moins que les allemands ou les hollandais, quant aux infirmières (notamment en réa) n'en parlons pas. Je crois que vous généralisez abusivement ce qui se passe dans la fonction publique clientéliste (territoriale), celle qui est embauché par les politiques, comme à Marseille à la fonction publique d'état, état qui lui, sait recruter et sous-payer (grâce à Bercy).


  • 15 septembre 202112:15

    Pour revenir au sujet de ce post, ce n'est pas en cassant les compagnies pétrolières dans l'opinion que la réduction du CO2 sera obtenue. Tant que la demande existera, il y aura des acteurs pour y répondre. Mais en provoquant une baisse des investissements, on a généré la hausse actuelle de l'énergie. Et il est probable qu'elle ne s'arrêtera pas là. Elle touche surtout les plus fragiles et c'est dangereux.


  • 15 septembre 202112:52

    l'Energie, l'eau par contre le privé qui vit de sa production de parasol pour cocktail en effet, non seulement sont activité est inutile à la société mais elle ne vit pas par le Public.


Retour au sujet TOTAL

56 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.