1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GENFIT
13.760 (c) EUR
-1.64% 
indice de référenceSBF 120

FR0004163111 GNFT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    13.400

  • clôture veille

    13.990

  • + haut

    13.880

  • + bas

    13.210

  • volume

    516 835

  • valorisation

    535 MEUR

  • capital échangé

    1.33%

  • dernier échange

    28.02.20 / 17:35:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.080

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    14.440

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GENFIT

GENFIT : VAD : Question juridique

Bodhgaya
25 janv. 202012:40

Les titres prêtés par les intermédiaires pour la VAD ne sont a prior pas des titres qu'eux possèdent directement, mais me sembles il sauf erreur...ceux de leurs clients. J'en veux pour preuve qu'un titre supportant un ordre de vente ne peut pas être prêté, d'où le fait que certains jouent au petit jeu de placer des ordres de vente trés élevés par rapport au cours pour empêcher qu'ils soient prêtés, dans le but de limiter la VAD.
Ma question est la suivante : si tel est bien le cas, quelqu'un sait il sur quel point de droit l'intermédiaire s'appuie t-il pour "louer" un titre qui n'est pas sa propriété, mais celle de son client, sachant que c'est l'intermédiaire en plus, et non le client, qui sera rémunéré pour cette location ?
Question id iote peut être, mais n'étant moi même jamais en VAD et ne la pratiquant donc pas...c'est pour ma culture !

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

26 réponses

  • dany84
    25 janvier 202013:14

    bonjour bodhgaya ,, inculture partagée ,, il n'y a pas de question idiote ,, cdt

    Signaler un abus

  • Bodhgaya
    25 janvier 202013:20

    Salut Dany84,
    Dis moi, le 84, c'est pour le département ? Parce qui si oui, peut être aurais-je dû me "pseudoïser" en 13 proche du 84 !
    Bonne journée !

    Signaler un abus

  • Bodhgaya
    25 janvier 202013:22

    Quand je me rends compte après coups du nombre de fautes que je fais par ces temps, je crois que je ne vais plus faire sur bourso que des messages vocaux ! Quelle Horreur !

    Signaler un abus

  • jobart3
    25 janvier 202013:43

    Bonjour
    Sur pharming ubs a proposé un contrat a mon boss pour utiliser ces titres. Fouille dans tes conditions générales de de vente tu y trouveras ton accord. Mais personne n'y fait attdntion
    Bon week-end

    Signaler un abus

  • dany84
    25 janvier 202014:36

    Bodhgaya ,, toutafé le Vaucluse et à quelques kms d'Avignon , et toi où ? ,,, je correspond avec quelques pseudos du 13 ,, je suis chez bourse direct je vais me renseigner pour ta question sur la vad ,,,,pour les fôtes ne t'inquiètes pas tu n'es pas tout seul 😂
    cordialement

    Signaler un abus

  • Bodhgaya
    25 janvier 202015:01

    Dany, je suis moi aussi sur BD, et je loge sur la zone de Salon .
    Si tu as l'info de BD, ça m'intéresse !
    ET quant aux fôtes...quand je me souviens que le Français a été mon triomphe au bac (c'était il y a bien longtemps)...
    je me dis qu'il n'y a vraiment pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne !

    Signaler un abus

  • BOULEPM.
    25 janvier 202015:07

    Usez de vos patois régionaux et vous ferez pluc de "photes", hein !

    Cdt.

    Signaler un abus

  • dany84
    25 janvier 202015:12

    😂😂😂 sacré Boule

    Signaler un abus

  • sketi9162
    25 janvier 202015:46

    "Question id iote peut être," OUI il n'y a pas de vente à découvert (VAD comme certains disent) au SRD sur GENFIT. D'autres positions, sur d'autres marchés ne sont pas des ventes à découvert, ce sont des positions dites "short", rien à voir.

    J'ai pratiqué la vente à découvert (VAD) au SRD français sur des titres qui étaient autorisés, et pratique des short sur CFD, rien à voir.

    Signaler un abus

  • mazarin8
    25 janvier 202016:18

    J'adore la manière dont sketi prend les autres forumeurs pour des imbéciles du haut de sa science ! VAD et CFD RIEN à voir... non de la même manière qu'un couteau et une paire de ciseaux qui pourtant permettent d'aboutir au même résultat...

    Il s'agit bien de 2 modes de ventes à découvert :
    « Comment shorter une action?
    Pour effectuer une vente à découvert sur une valeur, il existe deux possibilités :

    - Le SRD (Service de règlement différé): Pour pouvoir accéder au SRD, il suffit d'avoir un simple compte titres. Ce service diffère le règlement et la livraison des titres à la fin du mois boursier. Il donne accès à un effet de levier compris entre 2 et 10 pour acheter ou vendre des actions. C'est le courtier qui finance la position entre temps. En contrepartie, le trader lui paye une commission que l'on appelle "Commission de règlement différé" et il doit lui verser un dépôt de garantie.

    - Le CFD à risque limité : Cet instrument financier fait partie de la catégorie des produits dérivés. Il est proposé par les courtiers en ligne. Un CFD réplique la performance boursière du sous jacent auquel il est lié (une action, une obligation, un indice...).«

    Signaler un abus

  • sketi9162
    25 janvier 202016:26

    "Pour effectuer une vente à découvert sur une valeur, il existe deux possibilités :"

    FAUX tous les titres du SRD ne sont pas éligibles à la vente à découvert. Encore beaucoup à apprendre.

    Signaler un abus

  • sketi9162
    25 janvier 202016:28

    "Un CFD réplique la performance boursière du sous jacent auquel il est lié (une action, une obligation, un indice...).«"

    Encore FAUX. Ça veut dire quoi "CFD"?

    Signaler un abus

  • mazarin8
    25 janvier 202017:08

    « Les CFDs sont négociés aux mêmes cours en temps réel. Les gains/pertes sont crédités/débités sur le compte client et suivent scrupuleusement chaque mouvement du marché.

    Les variations de cours d'un CFD et de cours de l'actif sous-jacent ont exactement le même comportement.... »

    Signaler un abus

  • napssico
    25 janvier 202018:12

    Position courte

    La position courte est moins naturelle, mais très présente dans les marchés financiers. Cette position provient de la vente à découvert, connu sous le terme anglais « short selling », où un spéculateur vend une action qui ne possède pas. Le principe de la vente à découvert consiste à emprunter un titre, encaisser sa vente immédiatement et la racheter plus tard, préférablement à moindre prix. En terme plus pratique, c'est le courtier qui emprunte le titre à un autre et qui le vend au prix du marché pour le spéculateur. On parle dans ce cas d'une position courte, car le spéculateur espère profiter d'une dévaluation du titre; si l'action perd de la valeur, il aura vendu le titre juste avant qu'elle se dévalue, et pourra le racheter plus tard à moindre prix.

    Pour reprendre le même exemple des options, l'opérateur financier est dans une position courte lorsqu'il achète un droit de vendre (« put »). Il spécule dans ce cas que le prix du titre en question baissera, et qu'il gagnera à le vendre au prix prédéfinit de l'option, qui s'avère plus élevé que celui du marché. Même chose s'il vend un droit d'acheter (« call »); le détenteur de l'option ne l'exercera pas si le cours de l'action baisse et que le prix du marché se trouve moins cher que celui de son option; ce qui profite à la personne encore une fois ayant vendu une option inutilisée.

    Signaler un abus

  • napssico
    25 janvier 202018:12

    Position courte

    La position courte est moins naturelle, mais très présente dans les marchés financiers. Cette position provient de la vente à découvert, connu sous le terme anglais « short selling », où un spéculateur vend une action qui ne possède pas. Le principe de la vente à découvert consiste à emprunter un titre, encaisser sa vente immédiatement et la racheter plus tard, préférablement à moindre prix. En terme plus pratique, c'est le courtier qui emprunte le titre à un autre et qui le vend au prix du marché pour le spéculateur. On parle dans ce cas d'une position courte, car le spéculateur espère profiter d'une dévaluation du titre; si l'action perd de la valeur, il aura vendu le titre juste avant qu'elle se dévalue, et pourra le racheter plus tard à moindre prix.

    Pour reprendre le même exemple des options, l'opérateur financier est dans une position courte lorsqu'il achète un droit de vendre (« put »). Il spécule dans ce cas que le prix du titre en question baissera, et qu'il gagnera à le vendre au prix prédéfinit de l'option, qui s'avère plus élevé que celui du marché. Même chose s'il vend un droit d'acheter (« call »); le détenteur de l'option ne l'exercera pas si le cours de l'action baisse et que le prix du marché se trouve moins cher que celui de son option; ce qui profite à la personne encore une fois ayant vendu une option inutilisée.

    Signaler un abus

  • Bodhgaya
    25 janvier 202020:02

    Et à par ça...et autres egos...une réponse à ma question, où elle n'a pas lieu d'être (merci alors de m'expliquer pourquoi) ?
    Sketi, toi qui dit être versé dans la chose, sais tu donc quels sont ces titres "loués" aux intermédiaires ?

    Signaler un abus

  • sketi9162
    25 janvier 202020:04

    "Les variations de cours d'un CFD et de cours de l'actif sous-jacent ont exactement le même comportement.... »

    Mort de rire, si vous écoutez ces âneries ...

    Signaler un abus

  • sketi9162
    25 janvier 202020:09

    "On parle dans ce cas d'une position courte, car le spéculateur espère profiter d'une dévaluation du titre; si l'action perd de la valeur, il aura vendu le titre juste avant qu'elle se dévalue, et pourra le racheter plus tard à moindre prix."

    Alors là chapeau, un superbe cours de la ruine académie !

    Signaler un abus

  • dany84
    25 janvier 202020:16

    sketi , ta présence récente , à moins que je fasse erreur si c'est le cas je m'en excuse , et ton agressivité avec ce ,, je sais tout vous n'y connaissez rien du tout devient , surtout pour moi , plus que gonflant , alors un peu de modestie et d'humilité s'il te plait , cdt

    Signaler un abus

  • dany84
    25 janvier 202020:26

    toutes mes excuses ,, je viens de lire les posts créés par sketi ,,, personnage qui a besoin de faire valoir , donne son avis sur tout et n'importe quoi ,,, il doit avoir du temps libre et beaucoup de rancoeur a déverser 😇

    Signaler un abus

  • Friery
    25 janvier 202020:28

    Étonnant en effet ce sketi . Apparu « de novo » il y a quelques jours , agressif, péremptoire et semblant très imbu de sa petite personne .

    Signaler un abus

  • 31.didie
    25 janvier 202021:08

    Bonsoir,

    Pour en revenir à la question de Bodhgaya, le fondement juridique du prêt de titres est l'article L211-22 (et suiv.) du Code monétaire et financier. Ainsi que certains articles du Code civil.

    Etant donné que le naked short selling, la VAD à nue, est désormais interdite, les fonds d'investissement alternatifs (les hedges), empuntent les titres majoritairement auprès de fournisseurs, les prime brokers. En échange, ou non, de collatéral.

    A noter que si Genfit n'est pas shortable sur Euronext (SRD long seulement), un ADR est lui shortable.

    Signaler un abus

  • 31.didie
    25 janvier 202021:37

    UBS, cité fort justement par Jobart3, est un prime broker. Mais il y en a d'autres, puisque de très nombreuses institutions financières ont des securities lending desks : JPM, Barclays, Goldman, DB, BNP, SG etc etc

    Signaler un abus

  • 31.didie
    25 janvier 202021:47

    Si ça vous intéresse, vous avez ci-dessous deux liens qui vous montrent les services de prêts de titres proposés par BNP ou UBS (enlever les éventuels espaces)
    :

    BNP

    https://securities.bnpparibas.com/fr/solutions/result/products/secur ities-lending.html

    UBS

    https://www.ubs.com/global/en/investment-bank/hedge -funds/securities-lending.html

    Signaler un abus

  • hayabuse
    26 janvier 202008:22

    la VAD ou "faire disparaître cette honteuse pratique du capitalisme dévoyé."

    un vain vœux pieux un peu vieux (pour elgi)

    et E M. voudrait que les Français s'aventurent plus sur les chemins risqués de la bourse avec leurs économies d'une vie.

    Signaler un abus

  • Bodhgaya
    26 janvier 202018:55

    Merci beaucoup 31.didie pour ta réponse précise sur laquelle je vais me pencher plus profondément dès demain !
    Bonne fin de week end à tous et patience...la roue finira bien...tôt par tourner enfin dans le bon sens. Je vous (nous) souhaite que ce soit bien celle de la (bonne) fortune !

    Signaler un abus

Retour au sujet GENFIT

26 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5309.9 -3.38%
50.5 -1.67%
26.495 -2.70%
25.59 -4.23%
38.38 -3.28%

Les Risques en Bourse

Fermer