1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GENFIT
18.670 (c) EUR
+1.47% 
indice de référenceSBF 120

FR0004163111 GNFT

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    18.410

  • clôture veille

    18.400

  • + haut

    18.890

  • + bas

    18.250

  • volume

    204 255

  • valorisation

    725 MEUR

  • capital échangé

    0.53%

  • dernier échange

    20.01.20 / 17:35:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.740

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    19.600

  • rendement estimé 2020

    -

  • PER estimé 2020

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    08.05.19

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet GENFIT

GENFIT : Une situation très complexe...

pmarcha9
29 nov. 201907:06

Le dossier devient très difficile à gérer car il a une augmentation simultanée du potentiel de gain et du niveau de risque... il ne faut pas se surexposer par l'appât du gain potentiel...
Intercept et Genfit sont les 2 seules entreprises à pouvoir prétendre à une mise sur le marché d'un traitement en 2020.
Intercept à une mince avance avec un accord pour le dépôt du dossier de mise sur le marché.

Pour comprendre un peu le sujet...

Le SELADELPAR fait partie de la famille des PPAR. Il existe trois familles d'actions identifiées pour les PPAR. Les composantes alpha, delta(beta), et gamma. Chacune de ces composantes ayant un mode d'action et des effets différents.
Le SELADELPAR est un pur PPAR delta, il existe d'autres molécules PPAR dans la course à la NASH :
ELAFIBRANOR (GENFIT) : PPAR alpha delta, en phase 3.
LANIFIBRANOR (INVENTIVA) : PPAR alpha delta gamma, en phase 2b.
SAROGLITAZAR (ZYDUS) : PPAR alpha gamma, en phase 2b.
BEZAFIBRATE (INTERCEPT) : PPAR alpha delta gamma, statut des études inconnu.
Si l'on examine les effets connus et publiés des PPAR sur la NASH on peut s'appuyer sur le seul médicament ayant publié l'intégralité de ses résultats de phase 2b , l'ELAFIBRANOR de GENFIT.
L'ELAFIBRANOR avait démontré en 2016 une réversion de la NASH selon la définition actuellement consensuelle de la FDA, c'est a dire la constatation histologique d'une baisse de l'inflammation et du ballooning des hépatocytes.
l'ELAFIBRANOR a toutefois un mécanisme d'action complémentaire en plus de celui du SELADELPAR car en outre d'activer les récepteurs delta, il active aussi les récepteurs alpha ce qui complète son action.
Il est a noter que l' ELAFIBRANOR n'avait pas d'action notable sur la stéatose ( taux de gras dans le foie).
Or, si la stéatose est bien le terreau sur lequel se développe la NASH, la FDA ne fait pas de sa baisse un critère acceptable pour valider un médicament anti NASH, les critères retenus sont la disparition du ballooning ( grade 0) et la baisse de l'inflammation a un grade de 0 ou 1.
Mais voilà, les études cliniques avec biopsie sont longues et coutent cher et certains laboratoire, dans leur course effrénée pour rattraper leur retard sur les deux leaders que sont INTERCEPT et GENFIT ont cherché des critères plus économiques et moins invasifs pour faciliter le recrutement
La mode est aussi de présenter des résultats intermédiaires en cours d'étude pour créer le buzz et capter l'attention des investisseurs. Or il n'est pas envisageable de pratiquer plusieurs biopsies à 12 semaines d'intervalle sur un patient.
Plusieurs laboratoires ont donc décidé d'utiliser une nouvelle technique non invasive d'imagerie (MRI-PDFF) qui permet d'évaluer avec une certaine précision le taux de gras dans le foie.
Ils savent bien que cette technique n'est pas acceptée comme critère par les agences de régulation pour la validation d'un traitement de la NASH, toutefois, certains médicaments comme les molécules de MADRIGAL et VICKING ont utilisé cette technique lors de leurs études car ils savent que leur traitement hormonal cible spécifiquement la stéatose et cela rend donc cette mesure pertinente en tant qu'indicateur avancé. Ils savent qu'ils devront, à terme, passer par les critères histologiques et donc les biopsies pour accéder au marché.
Dans le cas du SELADELPAR, il est incompréhensible, connaissant le principe d'action des PPAR sur la NASH que CYMABAY ait choisi cette technique d'imagerie ne mesurant que la stéatose comme critère principal. ils ont voulu reproduire le profil d'étude de MADRIGAL sans bien réfléchir , et cela est selon moi une énorme erreur de jugement.
Car à terme, dans leur étude , au bout des 52 semaines, il y aura bien une analyse des évolutions histologiques du foie des patients , conforme aux attentes de la FDA.
Autant la mesure régulière du taux de gras dans le foie peut se justifier pour des raisons scientifiques, autant la publication annoncée de ces mesures intermédiaires est inutile et contre productive.
Avec ces éléments on comprends qu'il y a un double enjeux... trouver une molécule efficace et trouver un moyen incontestable de démontrer l'efficacité de la molécule...
De ce point de vue Genfit est en avance avec son projet de diagnostic sanguin.

Si un petit changement d'opinion intervenait sur le Nasdaq le potentiel de hausse sur Genfit serait considérable. Evidement un grand SI, mais un doublement du cours, voir davantage n'est pas exclu.
Pour l'instant Genfit est pénalisé par l'échec la semaine dernière d'un concurrent avec le Seladepar delta (seul) en phase 2B. Mais Genfit est en phase 3... avec un Seladepar alpha et delta...
L'absence d'effets indésirables pour l'elafibranor limite les risques de demandes des autorités de santé d'une prolongation de la phase 3... Intercept est de ce point de vue beaucoup plus exposé...

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

27 réponses

  • ALIN
    29 novembre 201907:45

    Merci tres clair et instructif

    Signaler un abus

  • bernss
    29 novembre 201907:49

    Bravo !
    Belle réflexion.
    Merci pour cet exposé

    Signaler un abus

  • LYLOUM
    29 novembre 201908:37

    Bravo !

    Signaler un abus

  • b.rich10
    29 novembre 201908:56

    félicitations, un exposé clair du point de vue de la connaissance scientifique et d'une qualité littéraire certaine propice à la pédagogie
    bravo pour votre travail
    je vous suis !!

    Signaler un abus

  • dratiser
    29 novembre 201908:59

    bien bien bien ...........
    pourquoi pas , mais le marché ne veut juger que sur pieces ........
    et c'est lui le patron ..........

    Signaler un abus

  • pmarcha9
    29 novembre 201909:14

    Le marché a toujours raison mais parfois ils se trompent et corrigent ...
    Pour l'instant les US achètent de l'Intercept et paient pour argent comptant une réussite encore incertaine... Ont 'ils raison ?
    Oui Genfit fait figure outsider... et la décote par rapport au leader augment ...

    Maintenant les joueurs de courses hippiques le savent bien ... pour gagner il faut tenir compte de 2 éléments...
    La probabilité de gain et cote...
    Si on ne joue que le leader on gagne parfois pas grand chose...
    Si on ne joue que les outsiders on ne gagne que très rarement mais beaucoup...

    Dans le cas de la Nash il n'y a que 2 concurrents... et l'issue est encore très incertaine...
    La sur pondération sur Intercept ne me semble pas une bonne stratégie.

    Signaler un abus

  • gdivry
    29 novembre 201909:19

    encore une fois, citer ses sources ne fait de mal a personne :°)

    Signaler un abus

  • M955802
    29 novembre 201909:25

    voila qui resume parfaitement la situation et confirme l'excellente position de genfit . Bien que le cours de l'action, lui ne le traduise pas (mais nous en savons tous la raison).

    Signaler un abus

  • remrub
    29 novembre 201909:39

    pmarcha9
    "Dans le cas de la Nash il n'y a que 2 concurrents... et l'issue est encore très incertaine...
    La sur pondération sur Intercept ne me semble pas une bonne stratégie. "

    Pourquoi opposer les 2 concurrents; je vois plutôt une stratégie où les deux sortiraient gagnants si les deux concurrents réussissent à obtenir la validation par la FDA et que dans ce cas les deux entreprises seraient rachetés par une big pharma par exemple Gilead, Novartis ou autre

    Signaler un abus

  • dit
    29 novembre 201909:45

    chapeau marcha !!!!je progresse.............

    Signaler un abus

  • LYLOUM
    29 novembre 201909:50

    @remrub
    oui tu as surement raison mais comment vu l'ecart de valo entre icpt et gnft
    sur quelle base l'un vis a vis de l'autre
    il y a surement des trucs en coulisse l'enjeu est important

    Signaler un abus

  • pmarcha9
    29 novembre 201909:56

    Non il n'y a pas de raisons d'opposer les 2 concurrents en effet...
    Mais ce que je voulais souligner c'est que le comportement du Nasdaq n'a rien de rationnel...
    Intercept est de toute évidence en situation de sur-achat...
    Genfit les US ne connaissent presque pas ... et le titre est délaissé.

    Les échanges en valeur sur les 2 sociétés en témoignent.
    Souvent les échanges au Nasdaq sur Genfit représente de l'ordre de 1 à 2 % des échanges sur Intercept.
    Les volumes sur Genfit restent faibles au Nasdaq et Paris a souvent tort de s'aligner sur le cours du Nasdaq.
    Les volumes à Paris sont souvent 10 fois supérieurs. La place de Paris à toujours du mal à s'émanciper de Wall Street. Dommage.

    Signaler un abus

  • LYLOUM
    29 novembre 201910:02

    @gdivry pourquoi donc tu as l'air de connaitre la source :)

    Signaler un abus

  • dratiser
    29 novembre 201910:03

    la valeur est connue aux US , forcement
    ils sont capables de detecter des micro societes
    avec un potentiel de marché , là ils ignorent genfit
    c'est VISIBLE , la seule et unique raison , c'est qu'ils restent
    sur la PH2B en echec pour eux ......... il n'y a pas l'ombre
    d'un interet quelconque des acteurs qui comptent
    on verra dans qlq mois , les BM sont actuellement LE potentiel marché de genfit
    une évidence pour moi

    Signaler un abus

  • Jonas75
    29 novembre 201910:09

    Ok mais comparons ce qui est comparable, combien il y a d'actions Genfit au Nasdaq et combien il y a d'actions Intercept au Nasdaq

    Signaler un abus

  • cigale56
    29 novembre 201910:11

    "Pmarcha
    Genfit les US ne connaissent presque pas ... et le titre est délaissé."

    On en revient peut-être au problème de communication outre Atlantique.
    Pourtant je suppose que le milieu pharmaceutique US connaissent la petite Française.
    Maintenant faudrait informer les investisseurs et analystes, enfin je suis tout de même étonné s'ils suivent l'actualité de la NASH qu'ils soient passés à côté de Genfit.

    Signaler un abus

  • cigale56
    29 novembre 201910:14

    Connait

    Signaler un abus

  • hayabuse
    29 novembre 201910:17

    1/2 journée à WS cet AM.
    Nous verrons ce qu'ils en pensent à Manhattan.

    Signaler un abus

  • dany84
    29 novembre 201910:21

    géry , amha on a reconnu ton style ,,, cdt

    Signaler un abus

  • cigale56
    29 novembre 201910:22

    "Dratiser
    la seule et unique raison , c'est qu'ils restent
    sur la PH2B en echec pour eux ......."

    Ils connaissent les déboires de la phaseII mais on parle de 2015.
    Je suppose qu'ils ont suivi depuis l'évolution de la recherche.
    Ou est-ce uniquement pour favoriser Intercept tant qu'ils le peuvent ?
    S'il y a des $ à gagner, un moment donné ils viendront sur Genfit.

    Signaler un abus

  • hayabuse
    29 novembre 201910:23

    1/2 journée à WS cet AM.
    Nous verrons ce qu'ils en pensent à Manhattan.

    Signaler un abus

  • hayabuse
    29 novembre 201910:24

    Pardon pour le doublon involontaire
    Gery est intervenu plus haut.

    Signaler un abus

  • gdivry
    29 novembre 201910:29

    @LYLOUM oui, j'ai quelques raisons de connaitre la source de ce texte :°)))

    Signaler un abus

  • Remora37
    29 novembre 201910:34

    Serait-ce de toi Gery ? Si c'est c'est le cas d'ou est tiré ce texte qui présente les enjeux de genfit pour des néophytes ?

    Signaler un abus

  • descal
    29 novembre 201910:39

    Bravo et merci pour cet éclairage très instructif.

    Signaler un abus

  • Mooogli
    29 novembre 201910:45

    @Remora : Google est notre ami, et Pmarcha9 caviarde allègrement ...


    ... lui qui a mis sur son profil : "La bourse une école d'humilité. il est toujours possible de faire mieux."
    L'humilité commence par remercier et citer ses sources.

    Signaler un abus

  • dany84
    29 novembre 201910:53

    c'est que j'ai posté plus haut , géry à un style que les anciens reconnaissent assez bien

    Signaler un abus

Retour au sujet GENFIT

27 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

6078.54 -0.36%
1.10955 -0.01%
18.67 +1.47%
4.74 +22.32%
48.57 +0.13%

Les Risques en Bourse

Fermer