Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

EDF
12.5750 (c) EUR
+1.04% 
indice de référenceCAC 40 ESG

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    12.5000

  • clôture veille

    12.4450

  • + haut

    12.6050

  • + bas

    12.3850

  • volume

    2 234 490

  • capital échangé

    0.07%

  • valorisation

    39 710 MEUR

  • dernier échange

    15.10.21 / 17:37:56

  • limite à la baisse

    11.9500

  • limite à la hausse

    13.2000

  • rendement estimé 2021

    4.45%

  • PER estimé 2021

    9.20

  • dernier dividende

    0.21 EUR

  • date dernier dividende

    12.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet EDF

EDF : Qu'en penser....?? | page 3

02 déc. 201820:09

Bien que je ne sois pas spécialement un libéral féru et endurci, je n'ai jamais été contre toute concurrence ou travail libéral, tant que ça reste égalitaire dans les retours de prestations, légale et juste dans l'utilisation de subventions.

Libre à chacun d'exploiter un quelconque travail ou business..... tant qu'aucune subvention n'entre dans l'exploitation des job. Surtout de subventions issues d'un collectif pour alimenter un intérêt privé (ou alors il faut changer nos lois).

Il est totalement illégale pour l'Etat d'utiliser les finances publiques pour subventionner des intérêts quelconques privés. C'est comme ça.... et je trouve ça totalement juste et normal.

Aussi je trouve absolument normal de payer des taxes et impôts pour toute notre organisation sociétale nationale..... Mais pas pour de quelconques intérêts privés ou de lobbies (même verts escrologiques).

Contribuer pour que:

l'Etat puisse assumer ses responsabilités régaliennes envers la Nation: sécurité des citoyens des agressions internes et agressions externes, justifiant police, justice, armée... Etc.

Des entités sociétales qui avaient placé la France sur la plus haute marche des sociétés et qui en faisaient sa force: santé, enseignements, recherches, infrastructures nationales: routières, ferrées, ou fluviales il y a quelques dizaines d'années (on y reviendra).....etc

Oui pour que l'écologie ait une grandeur nationale, mais tout autant ciblée et pragmatique pour être acceptée

Parce qu'aujourd'hui, la France reste assez bon élève globalement pour ses émissions de CO² / GES... pas de quoi faire culpabiliser sa population. La France ne représente pas 1% de l'énergie mondiale consommée.

Des subventions issues des contributions citoyennes, ne peuvent encore une fois se faire, que si elles sont attribuées à un patrimoine national sur des programmes écologiques nationaux OU si les intérêts privés subventionnés sont capables de restituer AU MOINS l'équivalent en retour d'efficacité que celles qui pourraient être attribuées légalement à une entité nationale.

Le but recherché, reste avant tout la rationalité des dépenses pour le bien et l'harmonie sociétale de notre Nation : écologie, santé, économie au sens large avec le droit au travail pour tout citoyen (qui fait partie quand même de la chartre de notre constitution et oui, le travail est un droit à tout citoyen que l'Etat doit assumer....), sécurité, enseignement et infrastructures..

Désolé, mais aujourd'hui, des financements comme loi Nome et CSPE sont attribuées sans aucun retour bénéfique à la Nation..... 8 à 10 milliards de subventions illégales en pertes sèches depuis 2011 à des intérêts privés sans aucun retour technique et pas plus écologique, (le trading d'énergie n'a rien de transition écologique pas plus que les obligations d'achats d'ERi..... X fois le coût de revient du nucléaire historique), ça n'a en rien d'une transition nationale écologique.

Je conçois de subventionner l'isolation de collectifs de l'OPAC, pour le reste, les propriétaires se dém--dent comme des grands.... Libres dans leurs choix, mais libres aussi de les assumer .....POINT.
Idem pour le chauffage.
Je veux bien payer une taxe carbone sur l'énergie primaire, mais pas encore une fois pour en distribuer des subventions à des intérêts privés ou sélectifs.

L'Etat fait des cadeaux fiscaux et créé des inégalités fiscales, il n'est plus en mesure d'équilibrer depuis des décennies son budget parce qu'il mélange trop les intérêts de la nation et ceux privés.
Alors, c'est sûr qu'il y a un grand nombre de taxes qui n'ont pas ou plus lieu d'être.
C'est pour ça, qu'un grand nombre de taxes dédiées, ne vont pas dans les bonnes caisses.
C'est aussi pour ça, que l'on trouve des impôts déguisés comme loi Nome ou CSPE, qui sont des montages financiers pour que l'Etat n'apparaisse pas comme financier, tout en utilisant un bien national collectif comme EDF, pour by-passer l'illégalité de subventions et avec la bénédiction de Bruxelles.


Ce que 80% de français ne perçoivent pas ou plus, c'est que même travaillant dans une structure privée ou d'Etat, ils font partie du même collectif Nation, ils bénéficient du même environnement social et que chacun participe à son existence au travers d'impôts et de taxes.

Un fonctionnaire n'a pas plus d'enseignement, de santé, de sécurité ou de justice que n'importe qui, il ne paie pas moins d'impôts et n'a pas plus à sa disposition de routes ou d'autoroutes que quiconque.

Quand nos impôts sont utilisés illégalement à d'autres fins utiles que ce collectif citoyen.... C'est toute la Nation qui perd, et malheureusement pour le bénéfice d'une toute petite minorité de grands capitaux.

Il faut arrêter les guerres de tranchées publics/privés, elle ne font le bonheur que de nos dirigeants.

J'entends déjà les rengaines, oui, mais il faut faire des cadeaux pour garder la richesse en France, ça fait des emplois, ça tire l'économie.

CSG des retraités et actifs pour libérer 4 ou 5 milliards de cadeaux aux pauvres s'acquittant de l'ISF...:o))... vous trouvez ça moralement correct....??

Moi j'ai paumé 1000 euros net , je gagne trop.... Ok, ok... je participe à l'effort... pour rendre 5 milliards aux pauvres de l'ISF, tout en payant la TH.. Merci (20% de la classe moyenne sont dans le même cas).
Les gilets jaunes eux, osent hurler leur détresse et désespoir aux yeux de nombrilistes obtus, parce qu'ils ressentent, vivent et savent depuis des années qu'ils n'auront aucune chance de voir le bout du tunnel avec ces politiques d'autruches....:o((.

Les 4/5 des entreprises du CAC font 70% de leur CA hors de France, et les créations d'emplois avec, une boite comme Total (que j'aime bien par ailleurs) arrive non seulement à ne pas payer d'impôts parce que déficitaire en France, ce qui ne l'empêche pas de faire 10 milliards de RN, de bénéficier d'avoirs fiscaux sur le territoire et de subventions au travers d'EDF pour venir trader une énergie nationale dont elle ne participe en rien à sa production, son acheminement et sa distribution.....:o))²².... sur le dos de 26 millions de foyers consommateurs...
Et vous ne trouvez pas que l'on nage en pleine injustice structurelle, fiscale et de subventions non seulement illégales mais de plus abusives.
Je n'en veux pas à Total, mais à nos dirigeants qui ont mis en place et cautionnent toujours ces fonctionnement honteux, n'hésitant pas à léser 98 % des consommateurs français pour créer une concurrence privée fictive pour faire belle figure à Bruxelles... lamentable.

L'impôt sur le revenu rapportent 3 fois plus à l'Etat que celui sur les sociétés.

2018..... Impôts
75 milliards contre 25 pour les entreprises du CAC et PME.... Et comme celle du CAC font CA et RN hors de France...... devinez qui tirent réellement l'économie et paient surtout les 25 milliards d'impositions pour les entreprises.....:o))...??

Les réponses de la majorité.....

Il faut faire des réformes nécessaires qu'aucune politique n'a faite depuis un demi siècle, ah oui...!!
Oui, mais quelles réformes sont surtout à faire.......????.
Quelles priorités ont été données...??

2300 milliards de dettes..... 86 de plus pour 2018.... une politique tellement égalitaire qu'en 18 mois on aura réussi à mettre le pays à feu et à sang.

On a eu plus de mois cumulés d'insurrections, de grèves et paralysies tout azimut que de mois bossés sans souffrance.

Réforme Loi travail passé à la 49.3 en France....super .

Réforme SNCF totalement inutile et injuste puisque 5 mois après on revient sur la politique des transports collectifs de proximité critiqués, jugée inutiles puisque déficitaires, on va ré-injecter des ronds dans la maintenance des réseaux secondaires délaissés, on admet que la dette SNCF depuis l'après guerre, que les programmes TGV a fait gonfler, incombe au final un peu et même beaucoup à l'Etat et qui grand seigneur, annonce qu'il va reprendre assumant enfin ses devoirs..... depuis 1940.... trop fort.
Oui, effectivement, le gouvernement aura bien changer la face de la SNCF.
Mais fallait-il en arriver à des mois de grèves pour qu'il entende que la dette était au final une dette plus structurelle initiale qu'une mauvaise gestion de l'entreprise et que ce n'est pas parce que les grand-mères des actifs voyageaient une fois dans l'année gratos que la dette était devenue ingérable.

On s'est comporté, mais surtout l'Etat qui en était à l'origine comme des pourceaux vis-à-vis de cette grande entreprise, qui ne méritait pas ce dédain du « macronisme » qui commence à se voir un peu trop maintenant. Des mois de perte et de galère pour des millions de Français, juste pour se gargariser d'autorités en se frottant le nombril.
Et à la sortie, un patrimoine affaiblie et une entreprise aigrie du peu de considérations des Français.... Les grands perdants... devinez, on en reparlera....!!!!

Réforme de la CSG des retraités et actifs aux profits.....aux profits....... surtout de l'ISF.

La suppression de la TH.... Bête et de surcroît inégalitaire pour 20% de la classe moyenne.
Pour un gouvernement qui voulait réformer les régimes spéciaux.....clap, clap...

L'affaire Benalla, où on s'aperçoit que l'exécutif met en place une protection parallèle à l'Élysée, de vertu plus que douteuse, en discréditant tant soit peu la fonction régalienne du pays....

Septembre 2018, la chasse aux sorcières et au diesel fait rage, après des décennies d'encouragement on reproche la docilité des Français, et on décrète que finalement le diesel français est devenu le loup mondial dans la bergerie pour la pollution atmosphérique.
Qu'en est-il en réalité.....??
Notre énergie électrique est une des énergies les plus dé carbonées au monde, 7 à 8 fois moins que l'Allemagne, 4 à 5 fois moindre que la moyenne européenne.
Que les 33% de chauffages électriques sur le national tirent la diminution des émissions CO² de la consommation primaire d'énergie.
Que les moteurs Blue HDI sont plébiscités pour leur efficacité au point d'égaler pour ne pas dire détrôner l'essence, et que la France reste en dessous de la moyenne des pays pollueurs en Europe.
Et si on associe, l'écologie de nos 2 énergies électrique et primaire .... On est bon, au moins au dessus du lot du classement mondial et ça ne justifie nullement de changer de braquet au point d'asphyxier et d'étrangler notre économie.

Mais comme on n'a pas de grain à moudre côté CO², et que l'on fait des promesses aux COP pour se donner bonne conscience de participer à l'effort mondial même si le nucléaire nous avantage, il faut se lancer dans une politique de destruction de notre outil nucléaire dé carboné à 100% pour singer et faire un mix vert et d'énergies palliatives carbonées pour laver plus blanc que blanc et en fait de nous mettre dans une -erde noire.

Vient de naître la transition des gros lourds verts.
Loi « escrologique et de ponction durable » ou PPE, on passe les subventions déjà illégales de 5 à 8 milliards... mais on ne sait pas comment annoncer la bonne nouvelle.
La REM devrait envoyer sur BFM, l'autre tête à claques de « Le Gendre »... je ne peux pas et plus me l'encadrer, plus -on tu meures.

Et de nos jours
La goutte d'essence qui fait exploser le bidon des gaulois réfractaires et de nouvelles taxes qui provoquent un rejet en masse de 18 mois de politique fiscalement très confiscatoire.

Sans rire.... On a été gentil depuis 18 mois pour rester poli, il faut vraiment que la REM entende..... S'il en est encore temps....:o((

Macron pourra toujours se vanter à défaut de réformes perspicaces d'avoir atteint un petit 68 en 550 jours.

103 réponses

  • 07 décembre 201822:51

    " Yzotop, d'où viennent ces chiffres :20%merluche et 42%Lepen ? "

    Une étude Elabe réalisée les 27 et 28 novembre 2018 indique que les Français se définissant comme Gilets jaunes sont à 42% électeurs de Marine Le Pen, 20% électeurs de Jean-Luc Mélenchon et 5 % électeurs de Emmanuel Macron.
    À mon avis, aujourd'hui on peut rajouter quelques % pour Le Pen et Mélenchon.


  • 08 décembre 201812:18

    g.prigen

    La CSPE a été mis en place à l'origine pour la péréquation tarifaire sur tout le territoire, dispositions sociales pour les plus démunis et rachat production privée surtout petite hydraulique au fil de l'eau).

    Elle (CSPE) n'était pas appairée à la consommation nationale, et servait pour répondre à des charges supplémentaires qu'impose un service public (péréquation et aides).

    Puis est venue la politique verte d'ERi avec promesse de l'Etat de racheter au travers d'EDF le jus solaire et éolien 3 à 5 fois le prix du kWh historique pour booster le développement des ERi.

    Seulement l'Etat n'ayant pas le droit d'utiliser des fonds publics pour subventionner des intérêts privés, a chargé EDF de collecter sur la base d'une "nouvelle mouture CSPE", des fonds pour financer le deal vert en noyant ces fonds sur le dispositif existant.

    Depuis plus de 10 ans l'Etat fixe le tarif de cette taxe évolutive avec un max de 3 €/MWh d'augmentation au 01/01, le montant final calculé pour théoriquement s'équilibrer sur une assiette de la consommation nationale moins la consommation quelques industries très énergivores..... assiette aux alentours de 430 TWh.

    CSPE 2018, après avoir gelée l'augmentation de 2017 et 2018, est de 22,5 € / MWh consommé soit: 430 000 000 MWh l'assiette de consommation nationale X 22,5 € = 9,67 milliards de dégagés, collectés et redistribués suivant les directives et engagements de l'Etat.

    Sur ces 9,67 milliards, 3 servent à la péréquation et dispositifs sociaux, et le reste pour les subventions et rachats des ER et ERi.

    Sauf, que collectes et engagements de subventions ne sont pas équilibrées et l'Etat se retrouve avec une ardoise cumulée d'année en année de 5 ou 6 milliards envers EDF.

    ( 5 ou 6 milliards qui se retrouvent forcément dans les comptes d'exploitation de l'entreprise qui forcément ont une incidence d'une manière ou d'une autre sur ses bilans et le coût de revient final dont la résultante est........... les clients d'énergie).

    Pour ce qui est de l'ARENH ou loi Nome....

    L'Etat oblige EDF depuis 8 ans de céder 25% de la production nucléaire ou 100 000 000 MWh max à 42 euros / MWh à sa propre concurrence.
    42 euros/MWh alors que la Cour des Comptes rappelle depuis plusieurs années que 42 euros ne représente pas le réel coût de revient par empilements des charges, qu'elle estime plus près des 58 euros/MWh.
    58 euros étant aussi le tarif de la "part production" à la revente client pour EDF....
    C'est sur ce tarif que les alternatifs créent une fausse concurrence en le revendant à 53 euros l'ayant touché à 42.....:o)).

    Le manque à gagner de la loi Nome pour EDF et ses clients:

    100 000 000 MWh cédés à la concurrence à 42 euros le MWh, 26% en dessous de son coût de revient au lieu de 58 vendus à ses clients au coût réel d'exploitation.

    58 - 42 = 16 euros de perdus par MWh sur ses bilans et pour 100 000 000 MWh...... soit 1,6 milliards

    Dans aucun pays au monde on oblige une entreprise à céder 25% de son CA à sa propre concurrence.... et bien en France, on arrive à le faire....:o)).

    Devinez, sur qui ce larcin à obligatoirement une incidence....... les 26 millions de clients d'EDF en France.

    La compta, c'est comme la physique, rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme.....:o))).

    Synthèse

    Si depuis 2004, on ajoute le coût de la destruction d'EDF/GDF et de la séparation des réseaux (3 milliards), les 12 milliards de non ré-intégrations dans les comptes d'EDF des 2 ouvertures en 2005/2008, les 22 milliards de dividendes de distribuées depuis 2005, la loi Nome dont EDF perd 1,6 milliards par année depuis 2011, l'ardoise de l'Etat de 5 milliards de la CSPE, l'impôt sur les sociétés (aux environs de 5 milliards) depuis 2006 puisque ayant changé de statut de service public aux bénéfices interdits en entreprise privée imposée sur ses bénéfices en France.....

    On retrouve exactement le pourquoi des 60% d'augmentations des tarifs depuis sa mise en bourse.

    Depuis 2005, l'utilisation de la rente d'EDF au travers de son exploitation pour les clients, et passée dans les mains de l'Etat qui l'utilise à la convenance de sa politique générale et accessoirement de la Nation clients représentée par 26 millions de foyers consommateurs...:o))).

    En aparté:

    L'Etat ratisse beaucoup plus en taxant 32 millions de compteurs d'énergie qu'en créant une taxe sur 60% de foyers fiscaux exonérés d'impôts pour collecter des fonds....:o)))).

    De plus, il n'a légalement pas le droit d'utiliser les fonds publics de son budget d'Etat (contribuables) à des fins de subventionner des intérêts privés.

    ( d'ailleurs dans "dettes appelées communément publiques"..... il serait bien d'avoir aussi une photo de départ des contenus des postes ministériels et de l'utilisation des contributions....:o))))...).

    Trop facile de mettre sur le dos du public une dette d'ingérence et d'incompétence de gestion de la Nation.
    Si les ménages français géraient leur budget de la même manière, on aurait plus de prisons que de logements.

    Je ne pense pas confondre CSPE et ARENH.... peut-être n'ai-je pas été toujours clair..... désolé.


  • 08 décembre 201813:32

    Ce qui est toujours plaisant avec Axialof7, c'est qu'on a plus besoin de se renseigner après. :-)
    Je te remercie pour ton explication, je comprends mieux l'intégraton des Enri (2003?) dans la CSPE (2000?).
    Autre chose, quand on dit qu'on subventionne les Enri, c'est bien du fait du rachat du jus des PV et éolien des particuliers par la CSPE? Je pense au chèque que reçoit par exemple Lumatix en fin d'année (aucun souci Lumatix).
    En ce cas, le montant de 22,5 € par MWh doit être estimé à l'avance et sans doute excessif. Sais-tu ce qu'il advient de cet excédent?

    Enfin, ne t'excuse pas pour tes explications, je suis profane dans le domaine, j'ai besoin de précisions pour ma compréhension.


  • 08 décembre 201815:29

    Le rachat des ERi.... pas que des particuliers.....malheureusement.

    Centrale de Cestas par exemple, c'est 300 MW installés sur 260 ha dans le sud-ouest et sa production est achetée par EDF à 104,50 euros le MWh..... le double de ce qu'EDF facture à ses clients le MWh qu'elle est capable de produire à 58 euros

    Cestas est prévue pour produire 350 000 MWh à l'année...... qu'EDF rachète 36,57 millions d'euros sa production et la revend 20,3 millions et dont la CSPE compense EDF pour 16,27 millions d'euros.

    Malheureusement, il y a une différence entre collecte de la CSPE et rachats..... non seulement il n'y a pas de rab, mais l'Etat a une ardoise de 5 ou 6 milliards cumulé depuis 5 ans de ce déséquilibre.

    Il y a 22 300 MW de solaire et d'éolien qui produise 37 TWh ou 37 000 000 MWh avec des contrats d'obligations de rachat... allant de 2, 3, 4 fois X suivant les années de contractions.

    https://www.connaissancedesenergies.org/qu-est-ce-que-la-cspe

    En 2015, la répartition de la CSPE

    5,5 % pour les dispositions sociales
    28 % pour la péréquation tarifaire
    67,5 % pour ERi, (solaire, éolien, cogénérations et autres ER sauf hydraulique)

    D'après les infos données précédemment, 3 milliards pour les dispositions sociales et péréquation, et le reste des 9,57 milliards soit 6,57 milliards......... part en rachats.
    Je pense que les chiffres sont bons, puisque l'on retrouve les 67,5% pour les Eri d'affectés dans les camemberts.

    Il n'y a pas de rab, puisque l'Etat cumule des dettes envers EDF.... Plus de rachats que de CSPE collectée.

    EDF collecte la CSPE suivant les modalités de l'Etat et rachète suivant les directives et modalités de l'Etat.... L'Etat n'apparaît nul part, puisqu'il lui est interdit de subventionner avec les deniers des contribuables.... D'où cette taxe ou faux impôt dont il désigne EDF d'intermédiaire en lui sommant d'en assumer gestion et déséquilibres financiers..... Cool non...:o))

    Depuis 5 ans l'Etat doit plus de 5 milliards à EDF....
    Alors l'ouverture supplémentaire du capital d'EDF de 5 milliards en 2017 n'était pas nécessaire si l'Etat assumait simplement ses dettes.....:o))).


  • 08 décembre 201816:13

    prigen ! c'est quoi ton histoire de chèque que d'après toi , je reçois


  • 08 décembre 201818:04

    OUPS, ENORME ERREUR Lumatix!
    J'ai confondu ton nom avec Lezinco dans une discussion sur les panneaux solaires cette semaine.
    Je suis confus, je te prie de m'excuser. Le réveil du samedi matin, avant de courir. :-(

    Sinon, merci Axialof7, pour ta réponse. J'avais oublié aussi de preciser les pro, et cette ignoble centrale solaire de Cestas, notamment.


  • 08 décembre 201818:07

    D'ailleurs, c'est marrant, certains critiquent le tarif de 92 € du MWH à Hinkley Point, mais quand on voit le tarif de rachat de Cestas, on se marre.


  • 08 décembre 201818:17

    ok pas grave alors prigen ....bon week!


  • 08 décembre 201823:44

    Surtout que HP....... C'est dans 7 ans minimum.... On compare les rachats du solaire avec une centrale pas encore construite.... Il faut le faire, non....?.... Et pour l'EPR de FLA.... Ça sera toujours... Le prix du nucléaire historique...


  • 09 décembre 201801:33

    L'executif Pressé par les gj réfléchit à baisser les taxes sur l'électricité,voilà une piste qu'elle est bonne,même pas mal au budget,des recours peut être avec les intermittents mais l'Etat aura le dernier mot devant l'interet Public.......I Have à Dream


  • 17 septembre 202122:47

    axialof7 tu as mis un commentaire puisque le sujet a remonté au 15/09 mais il a été effacé ?


  • 18 septembre 202123:09

    "Moi j'ai paumé 1000 euros net , je gagne trop...."

    Si je me souviens bien axialof, c'était une augmentation de la CSG de 1,7% ...

    Tu dois donc avoir une jolie retraite ?


  • 20 septembre 202121:16

    1/ Je n'ai pas mis 100 balles pour faire remonter le post... son retour n'est pas de moi....??
    2/ mon ami 52pat.... donc tu conclus un peu vite, parce que tu ne lis pas tout...:o))²

    "Moi j'ai paumé 1000 euros net , je gagne trop.... Ok, ok... je participe à l'effort... pour rendre 5 milliards aux pauvres de l'ISF, tout en payant la TH.. Merci (20% de la classe moyenne sont dans le même cas)".
    Entre la CSG et la TH.... je perdais 1000 euros / an.... par rapport à 80% des foyers fiscaux..... allégés de la THUn peu moins cette année, 2021, puisqu'enfin les 20% de ceux qui payent la TH devraient avoir un allègement de 33% et une disparition pour tous en 2023

    En contrepartie de payer la TH... une partie de la population dont je fais partie, n'a pas l'opportunité d'être allégé fiscalement par la perte de l'ISF...:o))²
    Donc
    Un petite partie de la population se font raser de près.... ceux qui gagne trop pour continuer à payer la TH.... mais pas assez pour être allégés de l'ISF..... comprends-tu mon ami....:o))²
    Donc, tous ceux au dessus de 46 268 euros annuels pour 2 parts fiscales.... se tape la TH sur leur résidence principale....
    Je ne pleure pas de ma retraite... mais je suis loin de mon ami d'LVMH.....:o))².... qui paie sa TH comme moi, mais plus d'IFS..... et l'un dans l'autre... moi je perds 1000 euros et lui gagne fiscalement quelques millions d'€.... vois-tu...:o))


  • 20 septembre 202121:38

    " et lui gagne fiscalement quelques millions d'€.... " ????


  • 22 septembre 202119:10

    Je vois bien ... à notre échelle, c'est tjs la même histoire : on peut pas comparer le revenu d'un salarié et d'un non-salarié ...
    Certains déclarent tout, d'autres font un peu ce qu'ils veulent ...
    Et le "quoiqu'il en coûte" n'a fait qu'amplifier ce phénomène ...
    Maintenant il va falloir faire des économies sur les salariés ... chômage, retraite ...

    Heureusement que l'Insee annonce une "faible inflation" ...


  • 22 septembre 202119:38

    bah avec tes  engies  11.63    t as  largement  de  quoi compenser  l inflation 


  • 22 septembre 202122:05

    T'inquiète jamesw ... ça va bientôt décoller !


  • 22 septembre 202122:51

    Si ça ne décolle pas jeudi 23/9 , c'est que la petite hausse de ce jour de +1.20% était juste une amorce pour attirer le poisson.  Je n'ai jamais vu une action aussi manipulée que le titre EDF, une action d'Etat à l'image de nos Décideurs.


Retour au sujet EDF

103 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.