Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Forum

AB SCIENCE
13.540 (c) EUR
+0.15% 

FR0010557264 AB

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    13.450

  • clôture veille

    13.520

  • + haut

    13.620

  • + bas

    13.350

  • volume

    25 793

  • capital échangé

    0.06%

  • valorisation

    633 MEUR

  • dernier échange

    22.10.21 / 17:35:19

  • limite à la baisse

    12.870

  • limite à la hausse

    14.210

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    27.05.21

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet AB SCIENCE

AB SCIENCE : AB Science a reçu l'approbation de l'autorité de santé canadienne

22 sept. 202118:13

AB Science a reçu l'approbation de l'autorité de santé canadienne pour initier une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA)

14 réponses

  • 22 septembre 202118:20

    Oui, vu je viens de poster aussi ^^

    Encore une bonne nouvelle pour la recherche et AB !


  • 22 septembre 202118:21

    Enorme, affaire à suivre ;-)


  • 22 septembre 202118:23

    Gr r r Sur AB Il est temps d aller cherché certain plafond 


  • 22 septembre 202118:34

    après la neurologie,  les cancers....peut etre que Moussy va réussir son pari de faire de AB une vraie pharma..


  • 22 septembre 202118:37

    En détail :
    AB Science SA (Euronext - FR0010557264 - AB) annonce aujourd'hui que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l'autorité de santé canadienne (Health Canada). La " lettre de non-objection " ('No Objection Letter', LNO) reçue de l'autorité canadienne confirme l'autorisation d'initier l'étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.
    AB8939 est un déstabilisateur de microtubules synthétique de nouvelle génération, capable de contrecarrer la multirésistance aux médicaments et susceptible d'être largement utilisé comme puissant médicament anticancéreux. Les microtubules jouent un rôle crucial dans de multiples fonctions cellulaires, et sont donc une cible importante dans le traitement du cancer. En effet, les chimiothérapies qui ciblent les microtubules, comme les taxanes et les vinca-alcaloïdes, comptent parmi les traitements anticancéreux les plus efficaces. Malheureusement, le développement de la résistance aux médicaments (par exemple, via les pompes d'efflux Pgp qui transportent les médicaments hors des cellules cancéreuses) limite souvent leur efficacité clinique.
    Les principales caractéristiques d'AB8939 sont qu'il contourne les difficultés associées à la multirésistance aux médicaments dépendant de la Pgp et qu'il n'est pas désactivé par une enzyme appelée myélopéroxydase, ce qui constitue un avantage par rapport aux chimiothérapies existantes. Enfin, AB8939 est un médicament synthétique, ce qui constitue une caractéristique distinctive et un autre avantage par rapport aux traitements existants.
    Le potentiel thérapeutique d'AB8939 a été démontré par une série de résultats précliniques [1-3]. Les données in vivo provenant d'un modèle de souris PDX (Patient Derived Xenograft) hautement résistant à l'Ara-C ont montré que AB8939, administré seul ou en association avec l'Ara-C, augmentait la survie par rapport à l'Ara-C en monothérapie, avec une réduction significative des blastes dans le sang et une diminution de la croissance tumorale [1]. L'Ara-C est considéré comme le médicament cytotoxique cliniquement le plus pertinent pour le traitement de la LMA. Dans un autre exemple, des tumeurs cancéreuses provenant de patients souffrant de leucémie à mégacaryoblastes aiguë résistante (un sous-type de LMA) ont été transplantées chez des souris. Les données ont montré une réponse complète chez les souris traitées par AB8939, alors que la maladie progressait rapidement chez les animaux témoins [2]. Aucune toxicité apparente n'a été observée pendant la durée du traitement.
    Sur la base de ces résultats, AB8939 a reçu la désignation de médicament orphelin dans le traitement de la LMA de la Food and Drug Administration (FDA) américaine [4].
    La première indication pour laquelle AB8939 est développé est la leucémie myéloïde aiguë (LMA), un cancer hématologique à prolifération rapide qui prend naissance dans la moelle osseuse et passe rapidement dans le sang. La cytarabine (Ara-C) est la chimiothérapie standard actuelle pour le traitement de la LMA, cependant, la résistance au médicament est une limite majeure à son succès clinique. AB8939 a donc un fort potentiel en tant que traitement de deuxième ou troisième ligne chez les patients atteints de LMA qui ne sont pas aptes à recevoir une chimiothérapie intensive.
    Les avantages d'AB8939 signifient qu'il est potentiellement applicable à un grand nombre d'autres indications oncologiques actuellement traitées par des médicaments inhibiteurs de microtubules (tels que les taxanes et les vinca-alcaloïdes) et en particulier les cancers hématologiques. La stratégie envisagée est de positionner AB8939 chez les patients présentant une cytogénétique anormale qui rend ces patients non-répondeurs à un traitement de première ligne.
    Le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d'AB Science et membre de l'Académie des France a déclaré : "Nous pensons que AB8939 pourrait représenter une avancée majeure dans le développement de traitements efficaces ciblant les microtubules, une classe de médicaments largement utilisée dans le traitement du cancer. Nos données précliniques montrent que AB8939 présente une forte activité anticancéreuse, avec l'avantage notable d'être capable de surmonter les mécanismes courants de résistance aux médicaments. AB8939 a donc un fort potentiel pour être développé dans de nombreuses indications oncologiques, nos cibles initiales étant les cancers hématologiques. Nous sommes impatients d'initier cette première étude avec AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA), qui représente une étape importante dans le programme clinique d'AB Science. AB8939 semble particulièrement bien adapté au traitement de la LMA en rechute/réfractaire, pour laquelle les options thérapeutiques sont très limitées."
    AB8939 a été entièrement découvert par les laboratoires d'AB Science, qui conserve la pleine propriété des droits intellectuels, et reflète la priorité d'AB Science de développer des médicaments innovants visant à améliorer la vie des patients.
    A propos de l'étude AB18001
    L'étude AB18001, intitulée 'A Phase 1/2 Study to Assess the Safety, Pharmacokinetics, and Efficacy of Daily Intravenous of AB8939 in patients with Relapsed/Refractory Acute Myeloid Leukemia', présente un design en plusieurs étapes. La première étape est une étude d'escalade de dose qui vise à déterminer l'innocuité et la tolérabilité d'AB8939 par voie intraveineuse chez les patients atteints de LMA réfractaire ou en rechute ou chez les patients atteints de SMD réfractaire, et à déterminer la dose recommandée pour la seconde étape, à savoir une étude d'expansion de dose. Cette étude d'expansion de dose vise à déterminer le schéma d'un essai de phase 2 chez les patients atteints de LMA réfractaire ou en rechute et à apporter également une première évaluation de l'efficacité (taux de réponse) d'AB8939.
    À propos de la leucémie myéloïde aiguë
    La leucémie myéloïde aiguë est une maladie mortelle et la cause la plus fréquente de mortalité parmi les leucémies, la majorité des patients ayant un très mauvais pronostic. Ainsi, la leucémie myéloïde aiguë représente un besoin médical non satisfait, avec des options thérapeutiques limitées pour les patients réfractaires ou trop fragiles pour bénéficier d'un traitement potentiellement curatif mais hautement toxique, ou pour les patients en rechute après une première réponse complète. La prévalence de la leucémie myéloïde aiguë dans les pays occidentaux est d'environ 1 personne sur 5 000 [5], ce qui correspond à environ 100 000 cas en Europe et à 60 000 aux États-Unis. Parmi les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë, on estime qu'environ 50% des patients ne subiront pas de greffe de cellules souches et subiront une rechute. Par conséquent, la population ciblée d'AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë est d'environ 80 000 personnes en Europe et aux États-Unis.
    Références
    [1] Goubard A, Humbert M, Mansfield C, Hermine O, Dubreuil P, et al. In Vivo Assessment of the Next Generation Microtubule-Destabilizing Agent AB8939 in Patient-derived Xenograft Models of Acute Myeloid Leukemia. Blood (2019) 134 (Supplement_1): 5142. doi.org/10.1182/blood-2019-127143
    [2] Goubard A, Humbert M, Mansfield C, Hermine O, Dubreuil P, et al. AB8939, a Microtubule-Destabilizing
    Agent with Potential to Overcome Multidrug Resistance, is Active Across the Range (M0-M7) of Acute Myeloid Leukemia Subtypes. Blood (2019) 134 (Supplement_1): 5154. doi.org/10.1182/blood-2019-127021
    [3] Humbert M, Goubard A, Mansfield C, Hermine O, Dubreuil P, et al. Anticancer Activity of a Highly Potent Small Molecule Tubulin Polymerization Inhibitor, AB8939. Blood (2019) 134 (Supplement_1): 2075. doi.org/10.1182/blood-2019-122540
    [4] Communiqué de presse du 7 novembre 2019
    [5] National Cancer Institute (https://seer.cancer.gov/statfacts/html/amyl.html)


  • 22 septembre 202118:59

    ca tombe a pic je commençais a m endormir avec ma ligne AB  allez go il est temps de faire chauffer le CO 


  • 22 septembre 202119:42

    On se souvient de l effet multiplicateur d efficacité avance lors de la sortie de cette 2e molécule, liée à son caractère de synthèse échappant aux freins habituels


  • 22 septembre 202119:54

    On se souvient surtout du palier test a franchir pour enfin la libérer ;-)  


  • 22 septembre 202120:22

    ce n est pas plus compliqué que ca aprés Innate

     AB qui a fait trés fort depuis juin en s'endormant légèrement en cours du chemin de l été est le deuxième Phenix des biotechs française qui va renaitre trés fort de ses cendres


  • 23 septembre 202109:10

    Enfin ! 
    Cette étude est importante, et surtout permettra de voir rapidement si ça fonctionne comme prévu sur les humains. Bref, ça passe ou ça casse.
    Beaucoup plus de chances sur cette étude là que celle sur le Covid, à mon avis (qui ne reste que mon simple avis).


  • 23 septembre 202111:46

    Concentrons nos ressources pour la SLA


  • 23 septembre 202112:16

    Emballé ?e marché !!


  • 23 septembre 202112:17

    Encore un coup des robots hihihouhouhaha 


  • 27 septembre 202115:52

    100 fois...effet multiplicateur inoui


Retour au sujet AB SCIENCE

14 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.