Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

AB SCIENCE
16.350 (c) EUR
-1.45% 

FR0010557264 AB

Euronext Paris données temps réel
  • ouverture

    16.780

  • clôture veille

    16.590

  • + haut

    16.780

  • + bas

    16.310

  • volume

    118 444

  • valorisation

    757 MEUR

  • capital échangé

    0.26%

  • dernier échange

    16.04.21 / 17:35:08

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    15.540

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    17.160

  • rendement estimé 2021

    -

  • PER estimé 2021

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    -

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    27.07.20

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet

AB SCIENCE : Primary Progressive Multiple Sclerosis Clinical Trial Analysis by DelveInsight

M9944021
25 févr. 202109:54

The Primary Progressive Multiple Sclerosis pipeline appears to be robust as several companies are gearing up with diverging mechanisms of actions based therapies to improve the PPMS treatment scenario.

Los Angeles, USA , Feb. 24, 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Primary Progressive Multiple Sclerosis Clinical Trial Analysis by DelveInsight


The Primary Progressive Multiple Sclerosis pipeline appears to be robust as several companies are gearing up with diverging mechanisms of actions based therapies to improve the PPMS treatment scenario.


DelveInsight's "Primary Progressive Multiple Sclerosis (PPMS) Pipeline Insight'' report provides comprehensive insights about 10+ companies and 10+ pipeline drugs in the Primary Progressive Multiple Sclerosis pipeline landscapes. It comprises PPMS pipeline drug profiles, including clinical and non-clinical stage products. It also includes the Primary Progressive Multiple Sclerosis therapeutics assessment by product type, stage, route of administration, and molecule type and further highlights the inactive PPMS pipeline products.


Some of the crucial features of the Primary Progressive Multiple Sclerosis Pipeline Report

Primary Progressive Multiple Sclerosis key players such as Atara Biotherapeutics, MediciNova, AB Science, and many others involved in targeted therapeutics development with respective active and inactive (dormant or discontinued) projects.
Different therapeutic candidates are segmented into early-stage, mid-stage, and late-stage of development for the PPMS treatment.
Currently, there is only one approved drug available for the Primary Progressive Multiple Sclerosis treatment.
AB Science has completed the Phase III trial for the efficacy and safety testing of Masitinib to treat patients who had progressive multiple sclerosis in February 2020.
AB Science presented positive Phase 2b/3 results with masitinib in progressive multiple sclerosis.
Based on this mechanism of action, masitinib has found its potential to treat several indications in oncology, inflammatory, and neurology diseases. Some of the indications for which masitinib has proven to be revolutionary are Alzheimer's disease, multiple sclerosis, COVID-19, among others.

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

24 réponses

  • M9944021
    25 février 202109:54

    Encore une info des US

    Signaler un abus

  • FOX-ET
    25 février 202109:58

    Totalement d'accord avec toi aucune info européenne malgré toutes les avancées médicales et l'évolution dans la maladie, mais aucune info d'AB ou de média Française.
    Je n'arrive pas a comprendre ce silence alors que rien ne devrait lui barrer la route  

    Signaler un abus

  • pifou3
    25 février 202109:58

    revolutionary 

    Signaler un abus

  • M3037443
    25 février 202110:01

    Reco 

    Signaler un abus

  • M7848874
    25 février 202110:03

    LE BOUCHON VA TRÈS BIENTÔT PETER

    Signaler un abus

  • Touby44
    25 février 202110:08

    Thanks M9944021 !

    Signaler un abus

  • Gaspi63
    25 février 202110:11

    En Français :


    Le pipeline primaire progressif de sclérose en plaques semble être robuste car plusieurs compagnies se préparent avec des mécanismes divergents des thérapies basées sur des actions pour améliorer le scénario de traitement de PPMS.

    Los Angeles, États-Unis , le 24 février 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Primary Progressive Multiple Sclerosis Clinical Trial Analysis par DelveInsight


    Le pipeline primaire progressif de sclérose en plaques semble être robuste car plusieurs compagnies se préparent avec des mécanismes divergents des thérapies basées sur des actions pour améliorer le scénario de traitement de PPMS.


    Le rapport pipeline Insight de DelveInsight sur la sclérose en plaques progressive primaire (SPM) fournit des renseignements complets sur plus de 10 entreprises et plus de médicaments en pipeline dans les paysages du pipeline de la sclérose en plaques progressive primaire. Il comprend des profils de médicaments de pipeline PPMS, y compris des produits cliniques et non cliniques. Il inclut également l'évaluation thérapeutique progressive primaire de sclérose en plaques par type de produit, étape, voie d'administration, et type de molécule et accentue davantage les produits inactifs de pipeline de PPMS.


    Quelques-unes des caractéristiques cruciales du Rapport sur le pipeline de la sclérose en plaques progressive primaire

    Principaux acteurs clés de la sclérose en plaques progressive primaire tels que Atara Biotherapeutics, MediciNova, AB Science, et beaucoup d'autres impliqués dans le développement thérapeutique ciblé avec des projets actifs et inactifs respectifs (dormants ou discontinués).
    Différents candidats thérapeutiques sont segmentés en stade précoce, à mi-étape et en phase tardive de développement pour le traitement PPMS.
    À l'heure actuelle, il n'existe qu'un seul médicament approuvé pour le traitement primaire progressif de la sclérose en plaques.
    AB Science a terminé l'essai de phase III pour les tests d'efficacité et d'innocuité du Masitinib pour traiter les patients atteints de sclérose en plaques progressive en février 2020.
    AB Science a présenté des résultats positifs de phase 2b/3 avec le masitinib dans la sclérose en plaques progressive.
    Basé sur ce mécanisme d'action, le masitinib a trouvé son potentiel pour traiter plusieurs indications dans les maladies oncologiques, inflammatoires, et neurologiques. Certaines des indications pour lesquelles le masitinib s'est avéré révolutionnaire sont la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques, covid-19, entre autres.

    Signaler un abus

  • Gaspi63
    25 février 202110:13

    Belle trouvaille M994 !

    Signaler un abus

  • M9944021
    25 février 202110:20

    la notoriété viendra des US. 

    Signaler un abus

  • ppitard
    25 février 202110:30

    ... mais AB Science n'est pas listée aux US et les ricains préfèrent investir en actions nationales.

    Signaler un abus

  • FOX-ET
    25 février 202110:32

    je n'en suis pas sur, les US sont le tremplin médiatique, ce qui est rare (donc le produit est très bon,, mais le médicament est tellement attendu et Là je ne parle pas du covid que bientôt les organisations médicales en France et Europe vont être obligé d'en parler pour ne pas passer pour des Glands, et ils faudrait qu'ils se presse car dès que la pression COVID diminuera les instance chercheront des responsable pour ces manques d'infos

    Signaler un abus

  • M9944021
    25 février 202110:45

    Une intro au Nasdaq pourrait être un gros booster. Toutes les analyses positives viennent des US. Ils ont compris le potentiel

    Signaler un abus

  • jp62ch
    25 février 202110:49

    Merci a l informateur et a la traductrice 

    Signaler un abus

  • FOX-ET
    25 février 202110:52

    peut être qu'il y travaille cela expliquerait son silence , par contre si il le fait maintenant, avec l'obligation de silence avant et après IPO  coté info on ne sera pas servi avant un grand moment

    Signaler un abus

  • ppitard
    25 février 202111:01

    Une intro au nasdaq a été citée par AM en conférence de décembre, mais comme une intention et non une priorité. De mémoire : horizon possible de deux ou trois ans.

    Signaler un abus

  • Gaspi63
    25 février 202111:04

    Pour la traduction, il suffit de copier le texte sur du word et en sélectionnant le texte, faire un clic droit et choisir traduire

    Signaler un abus

  • marclem8
    25 février 202111:11

    Mais la FDA freine pour privilégier le Labo US LILLY et çà ce n'est pas normal il faudrait que les autorités européennes s'affranchissent des US pour enfin que l'on se comporte en adulte !!

    Signaler un abus

  • M670316
    25 février 202111:31

    la FDA ne freine rien du tout, arrête tes délires complotistes!

    Signaler un abus

  • Poseidonjj
    25 février 202111:51

    Juste une remarque, vous croyez que c'est la FDA,qui s'ammuse avec l'action, depuis le début de l'année où plutôt les grands comptes qui la contrôle intelligemment pour la maintenir à ce niveau en attendant des news,merci aux PP qui participent à l'enrichissement futur des gros, en vendant avec parfois des regrets, comme nous pouvons le lire ici,Dommage !!!

    Signaler un abus

  • M9944021
    25 février 202114:00

    le cours peu booster sans prévenir

    Signaler un abus

  • M4018447
    25 février 202115:55

    thks ....... bientôt les projecteurs vont s'éclairer

    Signaler un abus

  • M9944021
    25 février 202117:07

    les beaux jours arrivent)

    Signaler un abus

  • oisif
    25 février 202117:45

    Masitinib : des résultats impressionnants dans la SEP progressive non-active

    Sue Hugues, avec Marine Cygler
    AUTEURS ET DÉCLARATIONS 28 septembre 2020
    0
    Virtuel - Les résultats d'un essai de phase IIB/III avec le masitinib, dont le mécanisme d'action est complètement nouveau dans la sclérose en plaques (SEP), montrent un ralentissement de la progression de l'incapacité physique chez des patients atteints d'une forme primaire progressive ou d'une forme progressive secondaire non-active. Des formes de SEP pour lesquelles il n'existe pas de traitement aujourd'hui. L' étude AB07002 a été présentée à l'occasion de l'European Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis-Americas Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis (ECTRIMS-ACTRIMS 2020)[1].
    « C'est la première fois que nous voyons une activité significative pour ralentir le handicap chez des patients présentant une forme progressive primaire ou secondaire non-active », a commenté le Pr Patrick Vermersch (chef du service de neurologie à la clinique de neurologie du CHRU de Lille), principal investigateur, à Medscape Medical News. « Il n'y pas de médicaments disponibles pour ces patients, qui représentent la grande majorité des patients avec une SEP progressive. C'est pourquoi ces résultats sont impressionnants. Ils sont définitivement importants » a-t-il poursuivi.
    « Nous avons montré un résultat significatif pour ralentir l'incapacité chez les patients atteints d'une forme progressive non-active de la SEP » a-t-il dit, en soulignant que « le terme « non-active » était important. D'autres molécules (l'ocrelizumab et le siponimod) ont une activité modeste pour ralentir les formes progressives de SEP, mais chez des patients avec une inflammation initiale. Notre étude a exclu ce type de patients ».
    Le ciblage de l'immunité innée
    « Le masitinib comble l'énorme besoin dans la SEP progressive » a indiqué Patrick Vermersch à Medscape medical news. « Les médicaments utilisés aujourd'hui dans la SEP ciblent les cellules B et les cellules T. Ce sont des médicaments immunomodulateurs qui sont prescrits dans la SEP intermittente. Mais dans les formes progressives de la maladie, c'est l'immunité innée qui joue un rôle prépondérant. Pour être efficace, nous avons besoins de cibler cette partie du système immunitaire » at-il poursuit.
    L'immunité innée constitue la réponse la plus importante du système immunitaire des primates. Elle repose sur les cellules immunitaires qui sont à l'intérieur des tissus et du système nerveux central. Elle est différente de l'immunité adaptative périphérique.
    Le masitinib est un nouveau médicament inhibiteur de tyrosine kinase qui bloque l'activité des cellules immunitaires de l'immunité innée- principalement la microglie et les mastocytes. « Ces deux types de cellules sont très impliquées dans la SEP progressive. Le masitinib n'a pas d'action contre les cellules B ou T. C'est une petite molécule capable de pénétrer dans le système nerveux central », a expliqué le Pr Vermersch.
    Deux doses différentes
    L'essai a évalué deux doses différentes indépendamment, chacune avec son propre groupe placebo. Il y avait deux sous-groupes de 300 patients. Les patients du premier sous-groupe ont été divisés par randomisation (2:1) : certains ont reçu du masitinib (4,5 mg/kg/jour) et les autres un placebo. Les patients du deuxième sous-groupe ont été divisés par randomisation (2:1) : certains ont reçu du masitinib (6 mg/kg/jour) et les autres un placebo.
    Le critère d'inclusion était des patients avec une SEP progressive primaire ou secondaire sans poussée (mesurée selon la progression de l'EDSS) dans les deux dernières années.
    Le score EDSS (Expanded Disability Status Scale) initial était de 5.0 et les patients étaient malades depuis 15 ans en moyenne. La moyenne d'âge était de 50 ans.
    Le critère d'évaluation principal était un changement absolu par rapport à la ligne de base de l'échelle EDSS, mesuré toutes les douze semaines au cours des deux années de l'étude.
    Ralentissement de la progression de l'incapacité physique
    Les résultats du groupe 4,5mg/kg/jour ont montré une augmentation moyenne du score EDSS de 0,001 pour ceux qui recevaient le masitinib et de 0,098 pour le groupe placebo, avec une différence moyenne de -0,097 pour le masitinib (P=0,025). Ces résultats étaient comparables pour les deux formes progressives de SEP.
    L'analyse de sensibilité fondée sur le changement ordinal du EDSS montre une probabilité augmentée de 39 % d'avoir plus d'amélioration du EDSS et moins d'aggravation des scores EDSS avec le masitinib (odd ratio, 0,61 ; P=0,044).
    D'autres résultats ont montré que le masitinib réduisait le risque de progression de l'invalidité de 42% (hazard ratio, 0,58 ; P=0,034) et le risque d'une progression confirmée à 3 mois de 37 % (hazard ratio, 0,63 ; P=0,15).
    Le masitinib permet aussi une réduction de 98 % du risque d'atteindre un score EDSS de 7, correspondant à une incapacité physique sévère obligeant le patient à être en fauteuil roulant. (hazard ratio, 0,02 ; P=0,009).
    Aucun patient du groupe masitinib n'a atteint le score EDSS de 7, confirmé à trois mois, alors que c'était le cas pour quatre patients du groupe placebo.
    En conclusion, cette étude a démontré un bénéfice significatif et durable du masitinib à la dose de 4,5mg/kg/jour sur le score EDSS pour des patients traités pendant deux ans, en comparaison du bras placebo, avec une réduction de 37 % de la progression de l'invalidité, confirmée à trois mois. Ce changement est « significatif d'un point de vue médical » a explique le Pr Vermersch.
    Un résultat inattendu pour la dose supérieure
    Le Pr Vermersch a passé une seule slide sur le groupe à 6mg/kg/jour. « Numériquement l'évolution du score EDSS est comparable à celle du groupe 4,5mg/kg/jour. Cependant, le bras placebo du groupe 6mg/kg/jour a montré une amélioration inhabituelle après 96 semaines Les résultats du bras placebo du groupe 4,5mg/kg/jour sont cohérents avec la littérature avec une aggravation du score EDSS au bout de 96 semaines » a-t-il indiqué.
    Aucun signal de sécurité n'a été rapporté dans le groupe 6mg/kg/jour. Seule la cohorte 4,5mg/kg/jour sera maintenue pour les futurs essais.
    Un médicament sûr
    Le masitinib a un profil sûr « adapté à une administration sur le long-terme dans cette population » d'après le Pr Vermersch.
    En terme de sécurité, dans le groupe 4,5mg/kg/jour, les effets indésirables les plus fréquents étaient : des démangeaisons (1,5%), des troubles gastro-intestinaux (1%), une neutropénie (1%) et de l'oedème (1%). « Quelques patients ont eu des réactions cutanées et de la neutropénie mais tous ces effets indésirables étaient légers à modérés et tout à fait gérables », a commenté Patrick Vermersch.
    Le Pr Vermersch a indiqué que le masitinib est évalué pour d'autres indications et que « des milliers de patient-années faisaient état de données rassurantes sur la sécurité de la molécule ».
    « Il y a quelques troubles gastro-intestinaux et des réactions cutanées, mais seul un très faible pourcentage de patients a arrêté le traitement. Si le médicament est titré progressivement, il y a moins d'effets indésirables. » a-t-il ajouté. « Nous ferons cela dans la prochaine étude ».
    Une seconde étude est déjà planifiée. Le recrutement d'environ 700 patients devrait débuter rapidement dans la mesure où il y a un besoin non-satisfait, a confié Patrick Vermersch.
    « Des résultats très prometteurs »
    Contacté par Medscape Medical News pour commenter cette étude, le président de l'ACTRIMS, le Dr Jeffrey Cohen (Cleveland Clinc, Ohio), a estimé qu'il « s'agissait d'une étude intéressante ouvrant sur différentes perspectives ».
    « Le masitinib est un nouveau médicament pour la SEP qui agit avec un nouveau mécanisme de ciblage du système immunitaire inné » a-t-il dit. « L'étude présente plusieurs éléments innovants pour les patients atteints des formes primaires et secondaires de SEP. Elle mesure l'incapacité physique d'une façon différente de ce que nous avons l'habitude de faire ».
    « Elle montre un ralentissement de l'incapacité physique, ce qui est une très bonne nouvelle dans la mesure où nous n'avons pas de médicament à proposer à ces patients pour le moment. Ce sont donc des résultats très prometteurs ».


    L'étude a été financée par AB Science. Le Pr Vermesch a indiqué participer à différents boards pour Biogen, Sanofi-Genzyme, Teva, Roche, Novartis, Celgene et Merck KGaA.

    Signaler un abus

  • marclem8
    25 février 202118:20

    M...316 réfléchit pourquoi le vaccin Sputnik qui devait venir nous dépanner en Europe on en entend plus parler ? alors que Merkel en voulait absolument , et regarde la Hongrie vient d'acheter le vaccin Chinois et là tu vas voir les sanctions qui vont lui tomber dessus !! Je remarque qu'à chaque fois q'AB approche du but le labo LILLY sort une étude sur le même médoc (Après Alzheimer , on a eu la SEP et maintenant le covid curieux non?

    Signaler un abus

Retour au sujet

24 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer