Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall St partagée entre la hausse du pétrole et la peur du coronavirus
Reuters03/04/2020 à 15:55

L'OUVERTURE À L'INDÉCISE À WALL STREET

L'OUVERTURE À L'INDÉCISE À WALL STREET

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue sur note indécise vendredi, les inquiétudes sanitaires et économiques autour de la pandémie de Covid-19 effaçant le coup de pouce donné aux indices par la forte hausse des cours du pétrole.

Après une ouverture dans le rouge, le Dow Jones se stabilise (+0,04%) à 21.404,79 points. Le Standard & Poor's 500 gagne 0,26% à 2.533,50 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,35% à 7.461,11 points à l'ouverture.

Pour la première fois depuis près de 10 ans, l'économie américaine a détruit des emplois en mars, 701.000 contre 100.000 attendu par le consensus, en raison des mesures de confinement et de la fermeture des entreprises pour contenir la propagation du coronavirus.

Mais ces chiffres sont loin d'être une représentation fidèle des conséquences économiques du coronavirus sur l'état du marché du travail aux Etats-Unis, les données ayant été collectées jusqu'à mi-mars.

Les investisseurs attendent pour 14h00 GMT la publication de l'indice ISM d'activité dans le secteur des services.

Sur le plan sanitaire, le bilan mondial de l'épidémie a dépassé les 53.000 morts et le million de cas. Les Etats-Unis en comptent 240.000 à eux seuls.

En Bourse, le secteur de l'énergie gagne 3,01% dans le sillage de la hausse cours pétroliers qui grimpent sur la perspective d'une baisse de la production par l'Opep et ses partenaires.

Le brut léger américain bondit de 7,98% à 27,34 dollars tandis que le Brent prend plus de 12% à 33,66 dollars.

Dans ce contexte, la compagnie pétrolière Exxon Mobil et Chevron gagnent respectivement 3,76% et 2,48%.

(Laetitia Volgan, édité par Patrick Vignal)

Valeurs associées

NYSE +0.11%
NYSE +0.11%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer