Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Wall St hésite après les inscriptions au chômage, Cisco chute
Reuters13/08/2020 à 16:08

WALL STREET OUVRE EN ORDRE DISPERSÉ

WALL STREET OUVRE EN ORDRE DISPERSÉ

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le désordre jeudi, entre l'annonce d'un recul plus important qu'attendu des inscriptions au chômage, tombées sous le million pour la première fois depuis mars, et les prévisions jugées décevantes de Cisco.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 71,92 points, soit 0,26%, à 27.904,92 points.

Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,08% à 3.377,50 points mais reste toujours extrêmement proche de son record absolu de 3.393,52 points, atteint le 19 février, avant le début de la crise sanitaire.

Le Nasdaq Composite prenait au contraire 0,34% à 11.049,90 points dans les premiers échanges.

Les contrats à terme sur le Dow Jones et le S&P ont brièvement effacé leurs pertes après l'annonce, une heure avant l'ouverture, de 963.000 nouvelles inscriptions au chômage la semaine dernière contre 1,191 million la semaine précédente, une baisse plus marquée qu'attendu qui peut s'expliquer par le caractère dissuasif de l'expiration fin juillet d'une allocation fédérale de 600 dollars par semaine.

Le mouvement haussier n'a pas tenu, les investisseurs ayant besoin de faire une pause après plusieurs séances positives au cours des deux dernières semaines, a déclaré Dan Eye, responsable des investissements chez Fort Pitt Capital Group.

Côté actions, l'équipementier de réseaux Cisco Systems chute de 10,88%, de loin la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, après avoir publié des objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice trimestriels inférieurs aux attentes et dévoilé un plan de suppressions de postes.

(Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

NASDAQ +0.66%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • danie649
    13 août17:22

    les chômeurs étaient tous de CISCO ? ils en ont du monde chez CISCO. ( ; ))

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer