Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Valeurs moyennes : les convictions de portzamparc pour le second semestre
Boursorama23/07/2018 à 14:50

La sous-performance des small&mids caps offre-t-elle un bon point d'entrée?  Portzamparc dévoile sa  liste de valeurs préférées pour le second semestre (Crédit Adobe)

La sous-performance des small&mids caps offre-t-elle un bon point d'entrée? Portzamparc dévoile sa liste de valeurs préférées pour le second semestre (Crédit Adobe)

Alors que le premier semestre vient de s'achever sur une légère sous-performance par rapport aux grandes valeurs (+0,78% pour le CAC40 versus -2,14 pour le CAC mid&Small)  le cabinet d'analyste Portzamparc vient de dévoiler sa liste de 9 valeurs préférées pour le second semestre. Pour le cabinet nantais, cette sous-performance relative (-2,8% sur un an glissant) se résorbe ces dernières semaines ce qui a permis d'abaisser les niveaux de valorisation. Un point d'entrée attractif pour les spécialistes des small et mid caps. Revue de détail des titres conseillés

Linedata :  achat avec un objectif de cours à 49,50 euros
Le groupes est spécialisé dans l'édition et l'intégration de progiciels destinés au secteur de la finance, 70% du chiffre d'affaires de Linedata sont d'ailleurs issus d'activités récurrentes. Grâce à l'accélération des prises de commandes, le bureau d'analyse mise sur le retour à la croissance organique sur les prochains exercices. Parmi les autres catalyseurs à la hausse figure la présentation à venir du nouveau plan stratégique. De plus la valorisation est qualifiée d'attractive, l'éditeur de progiciels se traitant sur la base d'une décote de 25% sur ses comparables américains. Avec un objectif de cours à 45,90 euros, Portzamparc évalue le potentiel de hausse de l'action de l'ordre de 32% sur des hypothèses conservatrices.

Actia Group : achat avec un objectif de cours à 9,60 euros.

La société familiale est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d'équipements électroniques destiné aux marchés des véhicules et des télécommunications. Selon les analystes, elle a démontré sa capacité à remporter des appels d'offres face à des concurrents de taille beaucoup plus importante. Pour 2018, Portzamparc vise une croissance modérée avec une profitabilité retrouvée. Le titre se négocie actuellement 7,4 fois le bénéfice net 2018 estimé.  A ces niveaux (7,70 euros), le titre offre un bon point d'entrée. Le potentiel de progression s'élève à 36%.

Beneteau : achat avec un objectif de cours 21,50 euros.

Après une baisse du cours de 35% depuis le début de l'année, le numéro deux mondial des industries nautiques est à nouveau attractif. Le marché du nautisme est structurellement bien orienté à long terme, porté par une bonne dynamique du marché de la voile multi coque avec une croissance attendue de 9% à 10% d'ici 2020. Le groupe évolue dans une industrie fortement génératrice de cash. Au moment où Portzamparc publiait sa note, le chiffre d'affaires et les nouvelles prévisions de chiffre d'affaires n'avaient pas été communiqués au marché.  Le fabricant de bateaux a vu son cours chuter de 20,59% à 12,96euros après l'abaissement de ses prévisions de vente pour 2018. Le groupe justifie son sales warning par l'adoption de droits de douane au Canada et Europe qui pénalise les exportations de bateaux des marques américaines. Dans ce contexte, Bénéteau revoit à la baisse ses objectifs et anticipe désormais une croissance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant comprise entre 7% et 8% pour cette année contre une prévision de croissance de 8% à 10% précédemment. Le potentiel de hausse ressort à plus de 50%.

Jacquet Metal Service : achat avec un objectif de cours à 37 euros.
Distributeur de produits en acier spéciaux, (barres et tubes en acier inoxydable), le groupe bénéfice de marchés porteurs grâce à sa position de leader sur des marchés de niche. De ce fait, il détient un fort pouvoir de négociation avec les sidérurgistes ainsi qu'une faible dépendance aux fournisseurs et clients. Jacquet Metal Service bénéficie par ailleurs d'une bonne diversification géographique (avec 91% du chiffre d'affaires réalisés à l'export). Le groupe est certes exposé à la volatilité des cours des métaux (acier et nickel) même si pour le moment la hausse des prix est davantage un catalyseur qu'un frein. Le potentiel de l'action est de 34%.

LNA Santé (ex-Le Noble Âge): achat avec un objectif de cours à 63 euros

Le spécialiste des établissements de santé (Ehpad, SSR, HAD) surfe sur une dynamique de long terme, le vieillissement de la population. Le groupe a démontré une capacité à délivrer d'ici 2021, avec une croissance organique de 4%, soutenue par la demande de nouveaux lits pour les personnes âgées. Le potentiel de hausse est de 17,8%.


Altran : achat avec un objectif de cours à 16,50 euros.
Leader mondial sur un marché dynamique, la société de conseil en technologies s'est structurée de manière à pouvoir croître rapidement tout en améliorant sa rentabilité. De nombreux leviers portent en effet la croissance du secteur (reprise du cycle économique, transformation numérique?) L'acquisition d'Aricent est saluée par les analystes, qualifiée de structurante et de complémentaire même s'il va falloir digérer l'acquisition. En termes de valorisation, le titre est attractif et bénéficie d'une décote  « sensible » par rapport à ses comparables. Le potentiel de hausse est de 34,1%.
Groupe Open : achat avec un objectif de cours à 42,60 euros.
Spécialiste des services informatiques en France, le groupe bénéfice d'une bonne visibilité dans un secteur dynamique. La croissance du marché des services informatiques est attendue à 3,5% en 2018 en France, après 3,2% en 2017. La marge opérationnelle devrait continuer de grimper jusqu'à 9,5% en 2020, après 8% en 2017 alors même que le titre offre une décote sensible par rapport à ses comparables. Le potentiel de hausse est de 39,4%.

HighCo : achat avec un objectif de cours à 7 euros
Spécialiste des solutions de marketing intelligentes, le groupe est en train de faire évoluer son modèle en passant d'un profil de consommation (coupons, offres de remboursements, campagnes emailing) vers un profil technologique.  Selon Portzamparc, le groupe est en passe de réussir sa mue technologique. Le groupe a une capacité à améliorer les marges (18,7% en 2017 versus 12,3% en 2013) qui devrait s'accompagner d'une croissance organique supérieure au 1,4% de 2017. Le potentiel de hausse est de 45,7%.

Nextstage : renforcer avec un objectif de cours de 113,60 euros
La société d'investissement figure parmi les leaders du capital développement en France. Avec 13 participations (217 millions d'euros d'actifs), elle investit dans des petites et moyennes entreprises (PME) et d'entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises et européennes en leur donnant les moyens d'accélérer. Pour 2020, Nextstage vise 40 prises de participations, soit 500 millions d'euros d'actifs. Attention cependant à la liquidité du titre, jugée faible, et au risque d'augmentation de capital d'ici 2020.  Le potentiel de hausse est de 12,5%.

FL (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.99%
Euronext Paris +1.15%
Euronext Paris +0.55%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +1.61%
Euronext Paris -0.56%

Cette analyse a été élaborée par Boursorama et diffusée par BOURSORAMA le 23/07/2018 à 14:50:36.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1639736
    11 mars12:35

    Et on les rétribuent pour ça ?Parce que moi, pour 2 fois moins chers, je vous donne des sociétés qui feront 2 fois plus dans 3 mois que leur sélection ( hormis jacquet métal pour laquelle mon objectif est de 22 euros en mai ) !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer