1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

USA-Lancement du SOFR, qui se veut successeur du Libor

Reuters03/04/2018 à 09:33
    par Karen Brettell
    3 avril (Reuters) - La Réserve fédérale de New York lance ce
mardi un nouveau taux d'intérêt de référence censé se substituer
au Libor et les professionnels espèrent qu'il se révèlera plus
fiable que ce dernier à l'issue d'une longue et difficile
période de transition.
    Le Secured Overnight Financing Rate (SOFR) constitue la
première étape d'un projet visant à faire progressivement de ce
taux l'étalon d'une masse toujours plus grande de dérivés en
lieu et place du Libor (London Interbank Offered Rate), lequel
poserait un risque systémique s'il n'était plus publié du jour
au lendemain, de l'avis des régulateurs.
    La baisse des financements interbancaires sape la fiabilité
du Libor, qui repose parfois sur des estimations plutôt que sur
les transactions réelles.
    Le SOFR s'appuie lui sur le marché des prises en pension
(repos) à 24 heures du Trésor américain, dont le volume
quotidien est de l'ordre des 800 milliards de dollars. 
    "Il s'appuiera sur un très solide volume de transactions; je
ne pense pas que l'on retrouvera une bonne partie des problèmes
et de la volatilité inconnue autour du Libor", a dit Blake
Gwinn, stratège taux de NatWest Markets.
    Se détacher du Libor ne sera sans doute que progressif et
difficile toutefois.
    En particulier, il n'existe pas encore de marché pour des
échéances à un mois ou à trois mois, à la différence du gisement
du Libor.
    "On a du mal à imaginer comment on pourrait aboutir à une
méthode de calcul similaire pour un taux à terme et c'est ce qui
fait toute la différence pour ce qui est d'adopter en toute
sérénité le SOFR au détriment du Libor", observe Thomas Simons,
économiste du marché monétaire de Jefferies.
    Développer la liquidité des dérivés prenant ce taux pour
base prendra du temps. CME Group  CME.O  lancera des futures sur
le SOFR le 8 mars, tandis que les gros intermédiaires financiers
assureront des transactions de swaps dans le courant de l'année.
    Les investisseurs devront aussi lisser la volatilité
quotidienne du marché des repos, dont les taux ont l'habitude de
monter avant les règlements mensuels et trimestriels.
    "Beaucoup n'ont pas vraiment suivi de très près le marché
des repos et certaines de ses variations mensuelles", a observé
Brian Cabana, responsable de la stratégie taux cours de Bank of
America Merrill Lynch.
    "Au jour le jour, ce sera plus volatil; en lissant sur trois
mois ce sera encore volatil pareillement", ajoute-t-il.    
    
    

 (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc
Joanny)
 

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.362 -0.07%
0.6915 -1.50%
0.0561 +24.39%
11.23 -1.32%
58.83 -0.29%

Les Risques en Bourse

Fermer