Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

USA-Des démissions signalées à la Maison blanche après les violences au Capitole
information fournie par Reuters07/01/2021 à 11:04

(Actualisé avec nouvelles démissions)

par Steve Holland

WASHINGTON, 7 janvier (Reuters) - Matt Pottinger, conseiller adjoint à la sécurité nationale à la Maison blanche, a démissionné, rapportent des médias américains, à l'image de plusieurs autres responsables ayant choisi de quitter l'administration finissante de Donald Trump après les violences survenues au Capitole.

Selon CNN, Matt Pottinger, l'un des architectes de la politique de Donald Trump vis-à-vis de la Chine, a présenté sa démission mercredi face à la réaction de Donald Trump aux événements au Capitole, où des partisans du président sortant ont envahi le siège du Congrès pour contester sa défaite à l'élection du 3 novembre. Bloomberg a le premier fait état de sa démission.

La Maison blanche n'avait pas de commentaire à faire. Des sources avaient dit à Reuters que cette démission était attendue.

Dans une vidéo diffusée mercredi sur Twitter, Donald Trump a répété ses accusations sans preuve d'une élection présidentielle volée au profit de son adversaire Joe Biden, qui sera investi le 20 janvier. Il a salué ses partisans ayant envahi le Capitole en les qualifiant de personnes "spéciales" tout en leur demandant de quitter les lieux, ce que la police a par la suite obtenu.

Quatre personnes sont mortes durant ces violences, une par arme à feu et trois de problèmes médicaux.

Deux des principales conseillères de Melania Trump, la "First Lady", ont aussi démissionné mercredi et le conseiller à la sécurité nationale Robert O'Brien, supérieur hiérarchique de Matt Pottinger, envisageait de le faire, ont dit des sources à Reuters.

Stephanie Grisham notamment a quitté son poste de cheffe de cabinet de Melania Trump.

Dans le communiqué publié pour annoncer sa décision, Stephanie Grisham, qui a été auparavant attachée de presse de la Maison blanche, ne fait pas mention des incidents à Washington mais une source au fait de sa décision a déclaré que les violences de mercredi l'avaient définitivement convaincue.

Rickie Niceta et Sarah Matthews, membres de l'équipe de communication de la Maison blanche, ont aussi démissionné, ont déclaré deux sources à Reuters.

Il se dit aussi à la Maison blanche que le secrétaire général adjoint Chris Liddell pourrait également quitter ses fonctions, selon une source.

(avec Andrea Shalal, Mark Hosenball et David Brunnstrom; version française Jean Terzian et Bertrand Boucey)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.