Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 30 novembre au 4 décembre
Boursorama04/12/2020 à 18:30

(Crédits photo : Unsplash - Matthew Henry )

(Crédits photo : Unsplash - Matthew Henry )

Lundi 30 novembre

Le fait du jour

La baisse du prix du pétrole (le baril de Brent cède -1,5% vers 47,60 $ à Londres)  pèse sur la tendance du jour. Le CAC 40 lâche 1,42% à 5.518,55 points mais referme cette page de novembre avec un gain de 20,1%, soit sa meilleure performance mensuelle depuis 1988 selon les données Refinitiv.

Outre-Atlantique, les marchés américains clôturent également en baisse (le Dow Jones cède 0,91% à 29.638,64 points, le S&P 500 perd 0,39% à 3.624,23 points, le Nasdaq recule de 0,06% à 12.198,74 points) mais bouclent eux-aussi un mois de novembre record. Le Dow Jones affiche ainsi une progression de 11,86%, inédite depuis janvier 1987, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq signent leur plus forte progression depuis avril, progressant respectivement de 10,76% et 11,8% sur un mois.

Valeur en vue

Les valeurs pétrolières et parapétrolières reculent sous le coup de prises de bénéfices alimentées par une certaine prudence avant une réunion de l'Opep+. Les membres du cartel devraient a priori annoncer mardi soir une prolongation pour trois mois minimum de l'accord de réduction de la production d'or noir. Total lâche 4,97%.

Mardi 1er décembre

Le fait du jour

Pour cette première séance de décembre, la Bourse de Paris s'offre une progression de 1,14% à 5 581 points portée par la progression de l'activité manufacturière en Chine, à son rythme le plus élevé en dix ans, et par un éclaircissement des perspectives pour l'économie mondiale de l'OCDE.

Records enregistrés à la Bourse de New York grâce au rebond de l'activité en Chine (à 54,9 le mois dernier, son niveau le plus élevé en dix ans) et l'espoir de voir un vaccin contre la Covid-19 déployé avant la fin de l'année. Le Dow Jones gagne 0,63%, à 29.823,92 points, le S&P 500 de 1,13%, pour finir à 3.662,45 points et le Nasdaq progresse de 1,28% à 12.355,11 points.

Valeur en vue

ArcelorMittal est porté par des statistiques chinoises meilleures que prévu et s'offre la première place de l'indice CAC 40 (+5,99%).

Mercredi 2 décembre

Le fait du jour

Après avoir passé la quasi-totalité de la séance dans le rouge, le CAC 40 affiche une hausse symbolique de 0,02% à 5.583,01 points. La perspective d'une avancée significative sur le plan de relance américain a permis aux investisseurs d'aller de l'avant mais les mauvais chiffres de l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis (le mois de novembre se solde par 307.000 nouveaux postes seulement contre 410.000 attendus par le marché) jettent un froid, encore une fois, sur les espoirs de reprise.

Wall Street clôture en ordre dispersé partagé entre le feu vert de Londres au vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et les mauvais résultats de l'enquête mensuelle ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis. Le Dow Jones progresse de 0,2% à 29.883,79 points, le S&P 500 de 0,18%, à 3.669,01 points et le Nasdaq recule de 0,05% à 12 349,37 points.

Valeur en vue

Sur le SBF 120, Ipsen affiche une 2e séance consécutive de forte baisse (-6,62%), après avoir présenté mardi ses perspectives financières pour la période 2020/2024. A contrario, alors que les cours du pétrole s'affichent de nouveau à la hausse, TechnipFMC enregistre la plus forte progression (+4,23%). 

Jeudi 3 décembre

Le fait du jour

Le marché oscille entre espoir d'une sortie de crise et inquiétudes sur la persistance de la pandémie. L'impressionnant rallye de novembre semble laisser place à la prudence. D'autant que les investisseurs attendent désormais les réunions de la Banque centrale européenne le 10 décembre et de la Fed (15 et 16 décembre). Le CAC 40 recule de 0,15%, à 5 574,36 points.

L'élan de Wall street a été douché en fin de séance par les informations du Wall Street Journal selon lesquelles le laboratoire Pfizer aurait des difficultés avec sa chaîne d'approvisionnement pour livrer la totalité de ses vaccins anti-Covid prévus en 2020. Le Dow Jones clôt à +0,29% à 29.969,52 points, le Nasdaq, à +0,23% à 12.377,18 points, et le S&P 500 recule de 0,06% à 3.666,72 points.

Valeur en vue

Belle séance pour Solutions 30. Le groupe a annoncé l'acquisition du britannique Comvergent. Une implantation au Royaume-Uni qui s'inscrit dans la stratégie de croissance du groupe et qui a plu aux investisseurs.

Vendredi 4 décembre 

Le fait du jour 

Après avoir démarré dans le vert, la Bourse de Paris a poursuivi sur sa lancée et achève une cinquième semaine consécutive de hausse (+0,62% à 5609,15 points).  Les trois indices phares de la Bourse de New York sont également bien orientés au moment de la clôture parisienne. 

Valeur(s) en vue 

Alors que le baril de brent flirte désormais avec les 50 dollars, Total et les parapétrolières continuent d'être orientés à la hausse. 

SB (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -1.78%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer