Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine sur les marchés : le récap du 26 au 30 octobre
Boursorama30/10/2020 à 18:03

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

Lundi 26 octobre

Le fait du jour

Scénario encore balayé d'un revers de la main il y a quelques semaines, le marché doit désormais se résoudre à l'installation de la seconde vague de l'épidémie de Covid-19 qui rend inéluctable la mise en place de nouvelles mesures dans les prochains jours. Le CAC 40 débute cette première séance de la semaine sur une forte baisse : -1,90% à 4844,64 points. 

Outre-Atlantique, le marché semble perdre lui aussi espoir face à une situation sanitaire qui se dégrade fortement et doit  désormais se résoudre à l'idée qu'aucun plan de relance ne sera adopté avant le scrutin du 3 novembre. La Bourse de New-York termine en net recul : le Dow Jones abandonne 2,29% à 27 685,38 points (après avoir chuté de plus de 3% en séance), le S&P 500 1,83% à 3 402,01 points, et le Nasdaq cède 1,68% à 11 354,66 points.

Valeur en vue

La crise sanitaire contraint le spécialiste de logiciels professionnels SAP à abaisser ses prévisions annuelles. La chute du titre du groupe allemand en Bourse - qui enregistre sa pire séance depuis 1996 (-21,94%) - entraîne la dégringolade de Capgemini (-6,29%), de Worldline (-5,29%) et d'Atos (-3,22%). 

Mardi 27 octobre 

Le fait du jour

Hantés par la perspective d'un reconfinement de plus en plus probable,  les investisseurs manifestent une nouvelle fois leurs inquiétudes. En effet, le durcissement des restrictions dans l'Hexagone aurait un très lourd impact sur une économie déjà mise à mal par la première vague. Le CAC 40 perd encore 1,77% à 4.730,66 points, atteignant son plus bas niveau depuis un mois. 

Au lendemain d'une forte baisse, Wall Street termine sans direction claire. Le Dow Jones recule de 0,80% à 27.463,19 points, le S&P 500 de 0,30% à 3.390,68 points tandis que le Nasdaq s'est apprécié de  0,64% à 11.431,35 points.

Valeur en vue 

Fortement chahuté hier, Capgemini (+2,13%) s'offre la première place du CAC 40 grâce à une activité plus dynamique que prévu au troisième trimestre. Le groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé de 4, 008 milliards d'euros sur la période, en hausse de 15,6% à taux de change courants et de 18,4% à taux de change constants par rapport au même trimestre de l'année 2019. 

A l'inverse, la crainte d'une nouvelle fermeture des magasins jugés non essentiels fait plonger Maisons du Monde (-16,42%) et Fnac Darty (-7,56%).

Mercredi 28 octobre 

Le fait du jour

La Bourse de Paris continue de creuser ses pertes dans l'attente de la prise de parole d'Emmanuel Macron qui devrait être contraint d'annoncer un reconfinement pour tenter de lutter contre une épidémie qui semble désormais hors de contrôle. Le CAC 40 termine sur une baisse de 3,37% à 4 571,12 points après avoir cédé jusqu'à 4,4%. L'indice retombe à son plus bas niveau en clôture depuis fin mai. 

Journée noire également pour les marchés américains. L'accélération de la pandémie en Europe et aux Etats-Unis couplée à l'incapacité des Démocrates et des Républicains à se mettre d'accord sur un plan de relance budgétaire font reculer les trois principaux indices. L'indice Dow Jones cède 3,43% à 26.519,95 points, le S&P 500 3,53% à 3 271,03 points et le Nasdaq Composite 3,73% à 11.004,87 points.

Valeur en vue 

Dans un contexte où les valeurs technologiques devraient faire office de refuge, elles dégringolent aussi...Atos lâche par exemple 7,57%. Il faut dire que le groupe de services informatiques Sopra Steria voit ses résultats du troisième trimestre impactés par la chute de l'activité dans le secteur aéronautique, et enregistre sur cette période un recul de son chiffre d'affaires de presque 6%. 

Jeudi 29 octobre

Le fait du jour

Au lendemain de l'annonce d'un reconfinement en France et en Allemagne pour au moins quatre semaines, les investisseurs ont les yeux rivés sur la BCE et attendent les commentaires de sa présidente Christine Lagarde en début d'après-midi. Mais, c'est sans grande surprise que l'insititution financière européenne laisse sa politique monétaire inchangée. Elle laisse toutefois la porte ouverte à un renforcement de ses mesures de soutien à l'économie si nécessaire. Le CAC 40 termine proche de l'équilibre à -0,03% à 4569,67 points. 

La Bourse de New-York termine en légère hausse portée par un rebond de la croissance au troisième trimestre meilleur qu'attendu (+33,1%, contre 31% prévu par les analystes). Les marchés américains sont également portés par l'attente des résultats de la tech pour le troisième trimestre. Le Dow Jones progresse de 0,52% à 26 659,11 points, le S&P 500 de 1,19% à 3 310,11 points et le Nasdaq de 1,64% à 11 185,59 points. 

 Valeur en vue

Orange est parvenu à compenser au troisième trimestre le choc financier causé par la crise du coronavirus. Les investisseurs applaudissent, et l'opérateur s'offre la plus forte progression du CAC 40 (+5,2%).

Vendredi 30 octobre

Le fait du jour

L'explosion du nombre de cas de contaminations continue de peser sur la tendance mais les investisseurs veulent s'accrocher à l'idée d'une nouvelle intervention de la BCE en décembre face à la dégradation du contexte sanitaire. Résultat, le CAC 40 termine la séance par une hausse de 0,54% à 4594,24 points. 

Outre-Atlantique, Wall Street accuse le coup après des publications décévantes des géants de la tech. Au moment de la clôture parisienne, les trois indices de la Bourse de New-York reculaient fortement. 

Valeur en vue 

Total affiche une des plus fortes hausses du CAC 40 (+2,75%) après la publication de ses résultats trimestriels. Le géant pétrolier indique avoir bénéficié en juin, juillet et août d'un environnement de marché plus favorable.

A l'inverse, sur le SBF 120, Ubisoft est pénalisé (-7,52%) par l'annonce du report de la sortie de deux de ses jeux phares malgré de très bons résultats trimestriels. 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.13%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.61%
Euronext Paris -2.84%
Euronext Paris -0.94%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer