Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Un institutionnel sur deux juge les infrastructures trop chères
information fournie par Newsmanagers24/10/2018 à 16:15

(NEWSManagers.com) -

Près de la moitié des investisseurs institutionnels (48%) estiment que les actifs d'infrastructures sont trop chers, ce qui ne les empêche pas de maintenir des allocations élevées dans la classe d'actifs, selon un sondage annuel présenté à la conférence IPE Real Assets & Infrastructure. Les institutionnels sont 68% à investir dans la classe d'actifs, alors que 59% envisagent de le faire et que 27% ont des projets fermes dans ce sens.Mais les préoccupations sur les prix pourraient entraîner un ralentissement de l'activité d'investissement. Seulement 9% des investisseurs dans les infrastructures n'ont réalisé aucun investissement au cours des douze derniers mois, 15% d'entre eux indiquent qu'ils ne feront pas de transactions au cours des dix-huit prochains mois. Cela dit, 35% d'entre eux envisagent d'investir jusqu'à concurrence de 50 millions d'euros dans les dix-huit prochains mois, 38% jusqu'à 200 millions, 13% jusqu'à 500 millions d'euros et 9% à plus de 500 millions d'euros.

La majorité des investisseurs (70%) indique que la montée des taux d'intérêt ne devrait pas affecter leurs allocations dans les infrastructures, tandis que 25% estiment que cela aura un impact négatif.

Sur la question de savoir pourquoi les institutionnels qui ne sont pas investis dans les infrastructures évitent la classe d'actifs, la principale raison invoquée est le manque de ressources en interne (43%), devant l'illiquidité de la classe d'actifs (38%) et un déficit de taille pour avoir des allocations signficatives (38%).

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.