1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un banquier proche de Macron pourrait faciliter un mariage Renault-Fiat
Reuters27/05/2019 à 18:28

    par Sudip Kar-Gupta
    PARIS, 27 mai (Reuters) - La présence de Benoît d'Angelin,
banquier d'affaires français installé à Londres, parmi les
conseils de Fiat Chrysler Automobiles  FCHA.MI  pour son projet
de fusion avec Renault  RENA.PA  pourrait faciliter un mariage
entre les deux constructeurs en raison de ses liens avec
Emmanuel Macron.
    FCA a proposé lundi une fusion entre égaux à Renault, qui va
l'étudier avec intérêt, et a cité la banque D'Angelin&Co parmi
ses conseils aux côtés de Goldman Sachs  GS.N  et Nomura
 9716.T .  
    Benoît d'Angelin, âgé de 57 ans, fait partie des banquiers
français installés à Londres ayant contribué financièrement à la
campagne victorieuse d'Emmanuel Macron à l'élection
présidentielle de 2017 en France. 
    Cette relation pourrait s'avérer précieuse dans le dossier
Renault-Fiat alors que l'Etat français est actionnaire à hauteur
de 15% du groupe au losange.
    "La présence de D'Angelin&Co aux côtés de Fiat Chrysler est
intéressante car elle pourrait faciliter les discussions avec le
gouvernement français, qui est le premier actionnaire de
Renault", souligne Grégoire Laverne, gérant de fonds chez
Roche-Brune Asset Management.
    Le mandat confié par Fiat Chrysler illustre l'importance
croissante de D'Angelin&Co dans le monde des
fusions-acquisitions. La banque a récemment conseillé Kering
 PRTP.PA  sur la scission de Puma et Atos  ATOS.PA  sur la
séparation de Worldline  WLN.PA .
    Benoît d'Angelin a créé cet établissement en 2016 après
avoir travaillé au cours de sa carrière chez Crédit Lyonnais,
UBS  UBSG.S , BNP Paribas  BNPP.PA  et Lehman Brothers.
    D'après un avis auprès de la Companies House, l'équivalent
britannique du registre du commerce, D'Angelin&Co a réalisé en
2017 un chiffre d'affaires de 10,2 millions de livres (11,55
millions d'euros) et un bénéfice net de 3,7 millions.

 (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc
Joanny)
 

Valeurs associées

Tradegate -0.02%
Tradegate -0.14%
Euronext Paris -0.16%
Euronext Paris -0.06%
Euronext Paris +0.35%
Euronext Paris -1.85%
Euronext Paris +0.09%
SIX Swiss Exchange -0.25%
NYSE +1.20%
NYSE +0.58%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer